Retour sur Lyon !

15/11/2010

            Bonjour, je suis bien rentré en France mardi dernier. Après 12h de vol pour faire Auckland → Singapour nous nous sommes baignés dans la piscine de l’aéroport en attendant notre correspondance. Cela a permis de se changer les idées, surtout que nous avons été victime de grosses turbulences au dessus de l’Australie. La fin du voyage entre Singapour et Paris s’est bien terminée. Nous sommes arrivés à Charles de Gaulle en avance. Ce qui m’a permis d’attraper le premier TGV pour Lyon. Mais en arrivant je suis tombé malade. Je n’ai donc pas pu redescendre sur Avignon le soir même. J’ai pris la route du retour que 24h plus tard, juste après avoir récupérer mes cours de kiné chez une camarade de promo. Mais je ne suis pas rentré directement chez mes parents, je suis d’abord passé par Salon de Provence où je devais intervenir en tant que sportif de haut niveau chez EDF. L’intervention s’est bien passée même si la maladie et le décalage horaire se faisaient encore sentir. Je suis aussi resté l’après midi du mercredi sur le site pour assister Pierre-Yves dans la formation. En rentrant sur Avignon le soir je ne me suis pas fait prier pour aller me coucher. Sur le reste de la semaine j’ai pris rapidement le rythme des révisons. Mes examens tombent lundi prochain. Avant-hier se tenait l’Assemblée Générale du club. Ce fut l’occasion de retrouver tout les jeunes de la SNA mais aussi de discuter avec mon entraineur de la saison. La soirée s’est terminée par un apéritif. Je suis rentré sur Lyon ce matin.

            Bonne journée

            PS : comme aucune échéance sportive n’est prévue avant fin janvier je mettrai un article hebdomadaire sur le blog voir plus si l’occasion se présente.

Publicités

Nouvelle-Zélande !

19/10/2010

            Bonjour, nous sommes bien arrivés. Nous sommes donc partis samedi de Paris dans les nouveaux A380. Notre voyage s’est fait en deux temps : Paris-Singapour puis Singapour-Auckland. Nous avions deux heures d’attente à l’aéroport de Singapour pour faire notre correspondance. Une fois arrivé en Nouvelle-Zélande nous avons rejoint l’hôtel en bus (2h de route environ). Il nous aura fallu plus de 22h de voyage pour arriver à destination.

            Il faut entre ¾ d’heure et une heure pour aller de l’hôtel au bassin. Hier nous ne nous sommes entrainés qu’une fois. Il fallait sortir les bateaux des containers, les monter, les régler, et surtout tamponner le décalage horaire. Les infrastructures sont superbes : les gradins sont sur le point d’être terminés, la restauration est bonne, les rangements pour les bateaux sont en nombre suffisant.  Mais les conditions météo sont très variables et pour l’instant nous n’avons pas eu de chance. Le vent n’est pas dans l’axe du bassin (il est très latéral), et de la vague se forme rapidement. Ce qui rend nos premières sorties en bateau laborieuses. L’hôtel, lui, est agréable. Les chambres sont spacieuses, les repas servis sont bons. La connexion internet reste payante dans les chambres. Mais un espace WIFI a été mis à notre disposition.

            Aujourd’hui Rémi et moi avons ramé deux fois. Pour autant la météo reste mauvaise avec du vent et quelques gouttes de pluies. Les sensations en bateau reviennent doucement mais ne sont pas encore à l’image de ce que l’on faisait de mieux à Soustons. Mais je ne m’inquiète pas de ce coté, ce n’est qu’une question de temps.

            Bonne soirée.


Pocinho

24/03/2010

            Me voici arrivé à Pocinho, et pas sans peine. Voila donc un petit résumé de ma journée d’hier : départ de la maison à 5h30 avec la voiture. Je prends ensuite le Metro à 6h pour rejoindre la gare de Lyon. A 6h30 le train à destination de Paris quitte le quai. J’arrive à 8h30 sur la capitale. La RATP faisant grève, je mets donc 1h15 pour faire la liaison entre la gare TGV et l’Aéroport d’Orly. Un peu paniqué par ce retard imprévu je commence à courir pour retirer mon billet d’avion…. mais lui aussi était en retard de 45min. Me voici soulagé de ne pas le rater mais me voila obligé d’attendre. Le vol se passe bien (départ à 11h45 de Paris et arrivé à 13h45 à Porto). En arrivant à Porto je savais qu’il ne me restait que peu de temps pour me rendre dans le centre ville et prendre un train en direction de Pocinho. Je rate le premier Métro, et le deuxième est prévu dans  20min. Je prends donc mon mal en patience et me dis qu’avec de la chance mon train aura lui aussi du retard. J’arrive à la Gare de Porto…. en retard. Je regarde le tableau des départs puis je me dirige vers un guichet. Et c’est là que l’on m’annonce que mon train a été supprimé, que le trafic est réduit car les employés sont en grève ! Me voila donc bloqué à Porto pendant un temps indéterminé. Je réussis finalement à prendre un train à 15h20 (heure portugaise : -1h). Je passe presque 2h dans le train et là on m’apprend qu’il ne va pas jusqu’à son terminus (Pocinho). Je termine ce voyage sans fin par 1h30 de bus depuis Tua jusqu’à Pocinho. J’arrive enfin à Pocinho à 19h30 heure portugaise (=20h30 heure française). Pour résumé mon voyage aura durée 15h (5h30-20h30) : c’est un bon score ! Mais les conditions semblent excellentes. Le paysage est très vallonné et nous ramons sur le Douro. La végétation n’est pas très luxuriante et ressemble à de la garigue.  

            Nous sommes dans des chambres individuelles. Ce stage va me faire du bien, il va me permettre de couper avec les examens de lundi. Ces derniers se sont plutôt bien passés.

            Ce matin nous avons fait de la musculation et cette après-midi je monte en double avec Frédéric Dufour. Ce stage va s’articuler en 4 cycles : deux cycles en double et deux en skiff pour préparer les championnats de zone.

Bonne journée !