Bourges 2017

05/06/2017

Crédit Photo : Nadia Boudoux

Heureusement que le lundi de Pentecôte existe pour vous écrire ces quelques lignes.

Comme annoncé dans mon précédant article, la semaine a été chargée. Nous sommes rentrés le lundi de Racice. J’ai juste eu le temps de poser mes valises, laver mon linge, qu’il était temps de repartir. Je ne suis même pas resté 48h sur Valenciennes. Après mon passage éclair dans le nord je suis donc descendu sur Lyon. J’y étais attendu pour une intervention au sein du groupe April. L’entreprise organisait ce jeudi un séminaire pour ses collaborateurs. Ce fut une superbe journée. La météo permit de respecter le programme et de faire découvrir l’activité. Après ce moment de partage il fallut reprendre la route. Le club me récupéra vendredi matin. Direction Bourges et le championnat de France bateaux longs. J’y étais inscrit en double avec mon coéquipier de l’an dernier Julien Gazaix. Même si nous n’avions pas pu ramer ensemble avant ce week-end, notre ambition était claire : conserver notre titre fièrement acquis en 2016. Mais passer du statut d’outsider à celui de favoris n’est jamais simple. Surtout en ne disposant que d’une sortie sur le Val d’Auron pour accorder nos violons. Heureusement, la série et la demi-finale permirent de retrouver quelques repères. Hier, nous nous sentions prêts : les jambes répondaient bien depuis le début, les sensations étaient de plus en plus fidèles à celles de Gravelines…Mais avec, cette fois, des conditions de navigation idéales. Tout était donc réuni pour que nous prenions un maximum de plaisir sur cette finale. Et ce fut le cas ! Après un excellent départ et une belle empoignade sur le premier 1000m, nos attaques dans le troisième 500m payèrent assez pour nous assurer la victoire. Mais la fréquence continua qu’augmenter, l’intensité aussi. Comme si le seul plaisir de gagner ne suffisait pas. Chaque coup fut donné comme s’il s’agissait du dernier, jusqu’à ce que la corne retentisse et nous libère. La joie put alors prendre le relai. Un nouveau tee-shirt, une nouvelle médaille, un nouveau fanion, et encore une superbe aventure humaine avec mon coéquipier de club et mon entraineur.

Nous sommes rappelés ce mercredi avec l’équipe de France. Cette fois sur Aiguebelette pour préparer la coupe du monde de Poznan. Le temps passe trop vite décidément…

Voici le lien vidéo pour revivre notre course (à partir de 1h40’30).

Bonne soirée.


Six jours à Aiguebelette !

17/04/2016
Crédit Photo : Bzac Prod

Crédit Photo : Bzac Prod

Bonsoir, les évènements s’enchainent plus vite que prévu. N’ayant pas eu le temps de faire de récupération après la finale à Cazaubon, je suis allé tourner les jambes sur le vélo, lundi matin, juste avant de filer au cabinet. Il s’agissait de mes derniers jours d’activité. Une ultime semaine de travail avant de ne me concentrer sur un objectif, Rio 2016 ! Mes collègues ne semblaient pas très inquiets à l’idée de ne plus me revoir avant Septembre. Ils paraissaient même amusés par la nouvelle, notamment ceux pour qui c’était déjà le cas. Il faut reconnaitre que les stages et mes absences à répétition pouvaient donner cette impression. Après avoir réglé mes derniers impératifs administratifs, je suis parti la tête légère vendredi après-midi. Je serais surement amené à repasser pour traiter quelques papiers, mais de manière très ponctuelle.

Le contrecoup du championnat n’est pas arrivé de suite, mais quelques jours après la finale. Vers le milieu de semaine. Heureusement, le programme d’entrainement ne prévoyait pas grand-chose. Comme une mini parenthèse, ou une mini-trêve avant de repartir. Tout semblait décidément bien s’accorder. Surtout que la météo n’était pas au rendez-vous ! Cette planification allégée tombait donc à pic. La reprise de la musculation fut probablement la seule grosse contrainte. Et je ne fais pas état des traditionnelles courbatures qui l’accompagnent. Au final, je n’ai presque pas remis un pied dans mon skiff. Sur mes trois sorties hebdomadaire j’ai ramé en 2x, 4x et 1x. C’était l’occasion de changer les repères et de préparer indirectement l’entrée en stage. Car dès le dimanche soir, nous nous sommes rejoints sur Aiguebelette pour un premier regroupement de travail. Le matériel a été déchargé, monté et réglé le lundi matin avant la sortie. L’hébergement n’a pas changé. Mise à part quelques embarcations locales, le bassin nous était dédié. Nous n’avons fait que du double avec Pierre. Stany était en skiff. Suite à sa dernière infiltration il n’a repris que progressivement les kilomètres. J’ai encore été désigné pour un contrôle anti-dopage. C’était mardi matin, juste avant de partir de l’Hôtel. Un contretemps qui a légèrement bousculé l’organisation de la journée. Mais heureusement les conditions sont restées bonnes pour la sortie, comme si le bassin nous attendait. C’est le quatrième contrôle en quatre mois, la moyenne reste bonne. Le travail en double a été très productif. Les sensations d’Afrique du Sud sont vite revenues. Chaque kilomètre nous faisant un peu plus progresser.

Nous sommes rentrés chez nous hier. Une petite semaine à domicile nous attend avant de repartir pour le Jura et sa base nautique de Bellecin. Déjà pressé d’y être !

Pour ceux qui n’étaient pas là, voici le Lien vidéo de la finale de Cazaubon !

Bonne soirée.


Stage à Romans !

25/04/2014

Stage à Romans

Bonsoir, Cazaubon clôturait la préparation hivernale et lançait la saison internationale…mais l’attente risque d’être encore longue. Il faudra contenir notre frustration jusqu’à fin Mai avant de nous envoler pour le championnat d’Europe. Pour l’instant le travail foncier prime : les longues sorties et les séances de musculation rythment notre quotidien.

A mon retour des « Frances » j’ai remis ma blouse de kiné pour trois petits jours. J’ai fini la semaine par une formation d’ostéopathie. L’enchainement et la décompression du week-end gersois me valurent un bon coup de pompe. Mais la forme est bien remontée depuis.

Nous étions en stage à Romans ces cinq derniers jours. Ce mini-regroupement était là pour gonfler notre kilométrage en bateau. Nous étions en effectif réduit (cf : photo). Au programme, du double, du double et encore du double avec Stany. C’est avec joie que j’ai retrouvé mon coéquipier des deux dernières saisons. Nous n’avions pas eu l’occasion de ramer ensemble depuis Séville (fin Février). Nous étions donc impatients de reprendre du service. Après quelques kilomètres les sensations sont de suite revenues. Le corps a décidément une bonne mémoire. Nous étions hébergés sur la base nautique. Le petit-déjeuner se faisait sur place alors que les autres repas se prenaient à l’extérieur. Le climat et les conditions de navigation nous ont permis d’allier quantité et qualité sur chacune des séances. Malgré la rapidité de notre séjour dans la Drôme nous avons eu droit à un contrôle anti-dopage. Et de trois pour cette saison 2014, What else ! Je crois que je suis sur les bases d’un nouveau record.

Nous sommes rentrés ce midi sur Lyon. C’est reparti pour dix jours de skiff avant de reprendre la route en direction du Jura cette fois. C’est là-bas que nous séjournerons pour notre prochain stage. Il viendra renforcer notre préparation du championnat d’Europe. Avec toutes ces absences en perspective j’ai nettement diminué mon activité professionnelle. Mes contraintes professionnelles ne devraient pas peser lourds dans la balance la semaine prochaine.

Voici le lien pour revivre la finale de Cazaubon !

Bonne soirée


Vidéo de ma Finale !

30/07/2011

            Bonjour, je suis arrivé jeudi soir sur la base nautique de Bellecin dans le Jura. Presque toute l’équipe de France est réunie ici. Nous resterons sur les eaux du lac de Vouglan jusqu’au 24 Août (date de notre départ pour Bled). Sur la programmation il est prévu une reprise intensive du travail foncier avec de longues sorties en bateau, des séances de musculation de type C2 et du vélo pour diversifier le tout. La météo reste pour l’instant bonne, voir bien meilleure qu’à Amsterdam. L’ambiance est excellente et je suis persuadé qu’elle sera l’un des points forts de notre délégation. Pour éviter une éventuelle lassitude en double à mi-stage, Frédéric et moi serons en skiff sur cette première semaine. Nous pourrons ainsi travailler la propulsion par coup d’aviron, mais aussi entretenir la motivation, l’envie et la fraicheur psychologique jusqu’au championnat du monde. Cette après-midi c’est repos, l’occasion pour quelques uns d’entre nous de tester nos talents de pêcheurs !

            L’Equipe de France Junior est partie ce matin pour Eton (Grande-Bretagne) et les Championnats du Monde. Nous sommes tous derrière eux, en espérant qu’ils nous fassent vibrer !

            Voici la vidéo de ma finale en skiff au championnat du monde Under 23 !

            Je devrais être interviewé par RMC demain soir vers 17h.

            Bon week-end !

 


Mantes-la-Jolie !

17/06/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, nous sommes en stage d’entrainement sur le club de Mantes-la-Jolie jusqu’à dimanche. Les conditions météos sont assez changeantes. Le début de la semaine était pluvieux, puis nous avons eu beaucoup de vent jusqu’à hier. Avec une couverture nuageuse optimale depuis notre arrivée nous n’avons pas pu profiter de l’éclipse de Lune.

            Les sorties en double avec Frédéric se sont beaucoup enchainées ces trois derniers jours. Nous avons cumulé plus de cent kilomètres en 72h. Les sensations sont bonnes mais la motivation et l’envie manque depuis que nous savons que nous ne participons pas à la Coupe du Monde à Hambourg. Ce matin nous avons repris le travail de vitesse. Demain matin nous ferons une course sur 2000m avec une confrontation franco-française : nous serons opposés au double poids lourd composé de Cédric Berrest et Julien Bahain, ainsi que le double poids léger -23 ans composé de Alexandre Pilat et Damien Piqueras.

            Les gens résidants en région PACA pourront visionner ce dimanche midi le montage vidéo réalisé par France 3.

            Bonne journée !


Reprise difficile de l’entrainement !

08/05/2011

 

            Bonjour, la semaine aura été fatigante. La « reprise » de l’entrainement à cette période de la saison est toujours difficile. Je parle de « reprise » parce que la préparation à la Coupe du Monde de Munich implique un entrainement foncier conséquent ; j’entends par là de longues sorties en bateau et une dizaine de séances hebdomadaires. C’est un peu le revers de la médaille : pour être performant il faut s’entrainer dur mais malheureusement l’envie n’est pas toujours là ! De plus, je n’ai pas pu bénéficier cette semaine, exceptionnellement, d’aménagement de mon emploi du temps avec l’hôpital où je suis en stage kiné. Je suis donc monté sur le lac de Miribel à 7h du matin le mardi et le jeudi pour être à 9h avec mon premier patient. Le début du régime pour Munich est aussi une source de fatigue. Dès la semaine prochaine mon organisme devrait mieux encaisser les entrainements. J’ai également ramé deux fois avec Frédéric Dufour en 2x. Notre entraineur était là pour nous suivre et définir les axes techniques à travailler. Nous n’avons pas été très chanceux sur les conditions météos mais les sensations étaient bonnes et j’ai rapidement réussi à retrouver mes repères de 2009 (année où j’étais associé à Frédéric pour la première fois). La reprise des musculations de type C2 ont aussi laissé de belles courbatures. Malgré ces journées chargées j’arrive à trouver du temps libre pour jouer du piano et de la batterie. Je suis déjà impatient de m’aligner au départ de la coupe du monde de Munich pour voir ce que nous valons sur la scène internationale.

            Voici la vidéo de notre finale des championnats de France à Aiguebelette pour ceux qui ne l’avaient pas vue ou ceux désireux de la revoir. Une autre vidéo des champions de France Séniors 2011 a été faite et postée sur YouTube. Voici le lien !

            Bon Dimanche !


Lisbonne — Lyon

13/09/2010

Crédit Photo : Diane Delalleau

            Bonsoir ! Hier après la remise des médailles nous sommes rentrés à l’hôtel. Nous avons ensuite piqué une tête dans l’océan. Après avoir expédié le diner nous sommes allés à la soirée qui clôturait ces Championnats d’Europe. Des navettes avaient été prévues par les organisateurs. Ce fut l’occasion de se changer les idées. L’ambiance de fin de compétition est assez atypique : tout le monde est heureux de se retrouver et fêter les moments forts du week-end. Nous sommes rentrés avec le dernier Bus (celui de minuit). Pour conclure cette soirée nous sommes allés manger un sandwich en ville avec un groupe d’espagnols et d’autrichiens.  Le départ en Bus pour Lisbonne était prévu ce matin à 5h. Je suis arrivé à 12h30 à Lyon. Mais pas le temps de souffler en arrivant car je devais récupérer ma voiture au garage avant d’aller à la Fac pour prendre en note le cours de Cardiologie. Le retour à la réalité à été un temps soit peu difficile cette fois.

            Voici le lien VIDEO de notre Finale de dimanche.

            Bonne soirée !