Championnat d’Europe !

23/09/2009

 

4-SHPL 

           Voici un petit bilan des championnats d’Europe. Au total quatre médailles ont été ramenées par la flotte tricolores : trois de bronze et une d’or. Est à l’honneur le 4-SHPL vainqueur de l’épreuve devant le bateau Allemand  champion du monde en titre. L’embarcation composée de la meilleure paire mondiale (Bette-Tiiliet)  et de la meilleure paire française (Solforosi-Moreau) s’impose en finale après 2000m de course bord à bord. Les trois autres équipages médaillés à ces championnats sont le 8+SH, le 2-SH et le 2XSHPL. Cette dernière compétition clôture la saison internationale de 2009 pour l’équipe de France.

            De mon coté je poursuis mes révisions en vu de mon examen au BEES 1 la semaine prochaine mais également de mes premiers partiels du 14 octobre avec l’école de kiné. Je commence un stage de 5 semaines à mi-temps à l’hôpital en temps que kiné lundi prochain. La pression monte !

            J’ai fait la connaissance de ma filleule lundi dernier suite à la demi-journée d’intégration. Un week-end d’intégration sera organisé prochainement pour faire connaissance avec les étudiants kinés de première année.

            Bonne journée.

 


Championnat d’Europe !

18/09/2009
Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

            La première journée de ces championnats d’Europe vient de se terminer. Au tableau des résultats trois bateaux tricolores sortent du lot en s’imposant avec autorité en série. Parmi eux nous pouvons nommer le 4-SHPL composé de la paire Bette-Tilliet nouveaux champions du monde en 2-SHPL et de la paire Moreau-Solforosi champions de France à Cazaubon en avril dernier. Le 2XSHPL composé de Pierre-Etienne Pollez et de Maxime Goisset remportent, eux aussi, leur série avec plus de huit secondes d’avance sur leurs premiers poursuivants. Le 8+SH composé de Julien Despres, Adrien Hardy, Pierre-Jean Peltier, Jean-Baptiste Macquet, Germain Chardin, Benjamin Rondeau, Sébastien Lente, Dorian Mortelette, Benjamin Manceau gagne leur course devant le bateau Polonais 4ème au championnat du monde de Poznan : Encore bravo !

            Pour consulter les autres résultats de la flotte française vous pouvez consultez le site officiel de la Fédération Française des Sociétés d’Aviron.

            De mon coté je viens de finir la « Ronéo ». Le concept de la « Ronéo » est simple : sur l’ensemble de notre promotion kiné (environ 80 personnes) nous établissons des binômes. Ces binômes sont ensuite désignés par les deux chefs Ronéo (étudiants kinés eux aussi) pour assister à certains cours magistraux. Lorsqu’un binôme est désigné il doit se rendre en cours, faire une prise de note complète et claire du cours. Il doit ensuite le taper à l’ordinateur, l’imprimer puis le rendre à une imprimerie chargée d’en faire des duplicatas pour tous les étudiants kinés adhérents à cette Ronéo. En début d’année chacun est libre de payer et de devenir membre de la Ronéo. Nous ne payons que le papier imprimé. Même si ce concept est basé sur la confiance mutuelle lors des prises de notes, nous donnons néanmoins un chèque de caution au cas ou un binôme fasse une mauvaise prise de note, ou pire, qu’il oubli d’aller en cours. Ce genre de problème n’arrive presque jamais étant donné qu’il est dans l’intérêt général de rendre un travail soigné. Au plus la Ronéo a d’adhérents au plus la fréquence de passage d’un binôme est faible, logique ! Elle permet à bon nombre d’étudiants kinés de ne pas aller aux cours tout en les ayants et c’est pour ça que 98% des étudiants en font parti. Cela me permet de trouver des créneaux horaires pour m’entrainer pendant la semaine. C’est aussi grâce à ça que j’ai réussi à concilier l’an dernier aviron et études. Vous vous doutez bien que cette organisation est indépendante de l’école de kiné sachant qu’elle vide les amphithéâtres.

            Bon week-end !!!!    


Fin de ces championnats ! !

30/08/2009

2xSHPL à Poznan

Et voilà, les championnats du monde d’aviron de Poznan viennent de se terminer. Bilan des médailles : un titre et trois médailles d’argent. Le 2-SHPL décroche dans la matinée le titre devant les Italiens. Une course sans fautes mène nos héros vers l’excellence mondiale. Ils permettent ainsi à la France, pour la seule fois de la journée, de chanter la Marseillaise. Merci à vous pour ce grand moment.

De notre coté, Fred et moi partons du ponton d’embarquement. La nuit a été bonne. Je me sens en jambe, le vent semble favorable sur le lac de Malta, bref toutes les conditions sont réunis pour que la finale soit l’avènement de la saison 2009. L’attitude d’avant course : décontracté, mais déterminé. Le stage terminal s’est bien passé, nous nous sentons prêt à donner le meilleur. Un vent favorable et violent crée de la vague. Pendant  la montée au départ Fred et moi faisons un repérage du bassin. Les derniers 500m de course sont trop agités pour qu’un équipage, quel qu’il soit, fasse un enlevage de qualité. La tactique de course établie devient donc la suivante : partir pour 1500m de course à fond, tout miser là-dessus, mettre le feu !! Nous voici  au ponton de départ. L’envie de bien faire, se donner à 200%, fait tomber complètement la pression de mon coté. Le départ est donné. Fred et moi faisons un départ extrêmement rapide. Nous passons en tête après 500m de course. Nous sommes très généreux dans l’effort, le strock n’affiche pas en dessous de 40 de cadence pour le moment. Seul les Néozélandais restent dans notre longueur. Puis c’est le passage à mi-parcours où les Kiwis passent devant pour 14 centièmes. Nous n’arrêtons pas de relancer pour rester au contact et tenir les Italiens à plus d’une longueur. A 750m de l’arrivée la course s’est décantée et nous voyons bien que le podium est assuré, reste à définir la couleur de la médaille maintenant. Nous relançons une série mais les vagues limitent notre marge de manœuvre. Arrivent les derniers 500m de course, Fred et moi avions vu juste, les conditions météos sont exécrables et figent le classement des équipages jusqu’à la ligne d’arrivée. Nous terminons donc deuxième derrière les Néozélandais et devant les Italiens qui nous avaient battus en demi-finale. La joie est énorme. Le Podium, la médaille, les félicitations. Nous avons été malin quant à notre tactique de course, quelle joie de se voir récompensé de l’argent  sur un coup de « bluff » après 1500m de course à fond. Nous allons maintenant fêter ça entre amis.

Voici le lien pour visionner notre finale : http://fisa.feedroom.com/

En vous remerciant pour vos encouragements. Je vous dis à demain. Bon dimanche.