Selon vous, où s’arrêtent les rêves…

09/08/2017

Bonsoir, je n’ai pas pour habitude de vous laisser sans nouvelles aussi longtemps, mais certains impératifs m’ont empêché de vous écrire depuis Lucerne. Il ne s’agissait pourtant pas d’un manque d’envie ou d’inspiration. Mais rassurez-vous il ne devrait plus y avoir d’impair jusqu’au championnat du monde.

Une fois de plus, une fois encore, la Suisse m’a laissé un souvenir particulier. La dernière fois que j’ai enchainé les régates royales et la dernière manche de coupe du monde c’était en 2014 avec Stany. Je me rappelle qu’à l’époque nous avions manqué de fraicheur psychologique sur la fin : comme usée par cette « tournée » trop longue et trop dense. Nous étions pourtant sortis victorieux ; mais l’accumulation du stress, des déplacements, des régimes nous avait essoufflés nerveusement.

Cette année le scénario était différent : notre défaite en finale à Henley contre le bateau néozélandais avait boosté notre moral. Nous n’avions qu’une envie en arrivant sur le Rotsee…en découdre pour noyer notre frustration (cf : article précédent). Pourtant, malgré ce contexte, il me sembla  important d’alerter Pierre sur la difficulté que représentait un tel enchainement. Au final, l’envie l’emporta sur le reste ; et c’est à plus de 40 coups d’avirons par minute que nous bouclâmes ce 2000m. De leur côté, nos amis italiens furent aussi redoutables que prévu. Cette jeune embarcation risque encore de progresser, il faudra la surveiller de près à Sarasota. Sur ce week-end, allemands et les anglais étaient absents. Les premiers pour une raison inconnue, quant aux autres, nous savons qu’un des rameurs s’est gravement blessé au dos. Il est donc peu probable que l’embarcation anglo-saxonne soit la même aux USA. Affaire à suivre…

La semaine qui suivie eut des gouts de vacances. D’abord parce que le programme d’entrainement était allégé, mais aussi parce qu’il était prévu que je passe trois jours sur Bergerac. Habitant à Valenciennes et n’étant pas loin de Bruxelles, c’est en avion, par vol direct, que je suis descendu là-bas. Ce séjour au soleil et entre amis m’a vraiment ressourcé. Je crois que ces moments de convivialité me manquent de plus en plus. Un jour viendras, je ne me poserais plus la question de savoir si je peux le faire parce que le programme d’entrainement me le permet.

Quelques jours plus tard nous étions de retour en stage. Toujours à Bellecin. Pour une grosse semaine cette fois. Ce regroupement aura fait le trait d’union entre Lucerne et le stage terminal (qui débutera le 17 Août). Ce fut l’occasion de diversifier l’entrainement et de prendre nos vélos pour arpenter les routes du Jura. Heureusement pour nous, toutes nos sorties en bateau et en peloton furent épargnées malgré les caprices de la météo.

La semaine dernière, alors que je passais cinq jours de vacances à Saint Pétersbourg pour me ressourcer avant d’attaquer la dernière ligne droite ; c’est à l’autre bout du monde qu’Alexandra réalisait son rêve : la traversée Tahiti-Moorea à la rame en compagnie de son ancien kiné (Matthieu Forge). Ce projet fou lancé au début de l’année n’a cessé de grandir, de grossir et de murir pour finalement aboutir ce samedi 5 Août. Au-delà de l’aventure humaine qu’ils ont pu vivre, c’est un vrai message d’encouragement et de soutien aux personnes en attente de greffe. Enfin, pour ceux qui se demandent où s’arrêtent les rêves, demandez à Alexandra…


Les LXMEN sur le Rotsee

27/05/2016
Crédit Photo : AvironFrance

Crédit Photo : FFA -Eric Marie-

C’est parti ! Ce matin les LXMEN étaient de sortie et se sont encore faits remarqués sur les berges du Rotsee. Première course depuis Cazaubon pour Stany (alias Wolverine) qui sort les griffes en Série et s’impose avec autorité devant le hongrois en signant un beau 7’07. Premier grognement et premier message envoyé aux adversaires. Le ton est donné. Et une demi-heure après, l’arbitre nous appelait. Nous avions à cœur de faire résonner le tempo imposé en début de matinée par notre Phoenix. Sur le papier la concurrence n’avait pas de quoi nous inquiéter. Mais l’expérience m’a toujours appris à me méfier. C’est d’ailleurs le discours tenu par l’entraineur juste avant d’embarquer. Comme il s’agissait de notre premièr parcours, il n’était pas question de s’économiser. Il fallait faire une course pleine pour finir de régler quelques petits détails. Nos amis polonais nous ont grandement aidés dans notre tâche. Car ils sont toujours restés au contact et engagés. Nous avons donc pu travailler dans les meilleures conditions pour mettre en application ce qui nous avait été demandé. Le premier bilan est bon. Les sensations aussi. Nous signons le meilleur chrono en 6’20. Dans les autres manches les leaders ont répondu présent.

Le tirage de la demi-finale vient de tomber :

JAPON / BRÉSIL / FRANCE / AFRIQUE-DU-SUD / USA / AUTRICHE

Rendez-vous donc demain à 15h08. Même si nous ne rencontrons pas de problème avec le poids, cet horaire rend difficile sa gestion. Mais depuis le temps que je suis sur le circuit, j’ai cru comprendre qu’un certain nombre de paramètres, notamment la santé des athlètes, n’était pas une priorité pour la FISA.

Voici le Lien pour suivre la course de demain.

Bonne soirée.


Lucerne et son Rotsee !

08/07/2015
Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

Bonsoir, en quittant la Savoie aujourd’hui nous avons aussi abandonné la canicule. Les températures sont nettement plus supportables ici à Lucerne. Les nuages occupent le ciel mais sont de passage d’après les prévisions. Le voyage s’est bien passé. Moins de quatre heures auront suffi à faire le déplacement en minibus. En arrivant nous sommes directement allés au bassin pour monter le bateau et vérifier les réglages. Le Rotsee n’a pas changé : toujours aussi mythique et imposant ! Nous avons déjà croisé quelques adversaires.

Exceptée la sortie laborieuse de ce matin (à cause du vent et de la vague) la préparation sur Aiguebelette a été de qualité. Le travail de vitesse nous a bien débridés et la forme remonte en flèche. Il ne nous reste plus qu’à patienter pour connaitre le tirage des Eliminatoires de vendredi.

Pour renouer avec les bonnes habitudes j’ai eu un contrôle anti-dopage lundi matin, déjà le cinquième de la saison. Le dernier remonte à Février, je commençais à m’inquiéter. Heureusement eux n’oublient pas.

L’ambiance dans le groupe est excellente. La flotte tricolore est prête à en découdre. Rendez-vous demain soir pour l’annonce de la Startlist.

Bonne soirée !


Rotsee, nous voilà !

10/07/2014
Crédit Photo : Lionel Piquard

Crédit Photo : Lionel Piquard

Bonjour, l’arrivée sur Lucerne s’est bien passée malgré un petit retard de l’avion à Londres. Nous sommes toujours logés à l’Hôtel Astoria. Le standing reste impeccable. Les repas sont excellents. Ils répondent parfaitement au cahier des charges d’un poids léger : de la quantité, de la qualité et du choix. Les chambres aussi répondent aux attentes d’un athlète en compétition. Ce confort reste très appréciable pour aborder la régate dans les meilleures conditions. Malheureusement, nous ne pouvons pas en dire autant sur la météo. Il ne cesse de pleuvoir depuis lundi. Mais d’après les prévisions nous serons épargnés ce week-end.

C’est la première fois que nous arrivions aussi tôt sur le Rotsee. Les organisateurs et les bénévoles terminaient juste d’installer. Nous étions quasiment les seuls sur l’eau mardi. Un scénario unique. Avec l’enchainement des courses ces dernières semaines presque aucune préparation spécifique n’a été faite. Nous avons plutôt favorisé le travail d’endurance. L’entraineur a millimétré les séances pour que les kilomètres suffisent à eux-mêmes pour maintenir notre capital aérobie sans compromettre notre pic de forme. Presque toutes les nations sont arrivées hier. Nous avons croisé beaucoup d’adversaires. Il semblerait que certains suivent nos résultats de près avec quelques félicitations pour notre victoire le week-end dernier sur nos amis poids lourds anglais. Un régal !

Bonne nouvelle, j’ai encore été tiré au sort pour un contrôle anti-dopage. Je me suis rendu ce matin au bassin pour une prise de sang, je crois que c’est le sixième depuis Janvier mais je finis par douter. Vous me direz, quand on aime…on ne compte pas !

Le tirage des Séries vient de sortir. Le premier document mit en ligne la semaine dernière par la Fédération Internationale comptait 25 participants en double poids léger. Le système de qualification aurait donc nécessité des éliminatoires et des quarts de finales : soit deux courses obligatoires demain quel que soit notre place. Heureusement pour nous deux embarcations ont fait forfait. Nous passons sous la barre des 24 inscrits et changeons par la même occasion de système. Si nous remportons notre manche demain nous échapperons aux Repêchages, avec donc une seule course, une aubaine !

Voici le Tirage :

ANGOLA / POLOGNE / FRANCE / PORTUGAL / ALLEMAGNE / ANGLETERRE

Il n’y a aucun bateau que nous n’ayons déjà rencontré. Il faudra franchir la ligne les premiers si nous voulons directement nous qualifier pour la demi-finale de samedi.

La course est prévue demain matin à 10h20. Voici le Lien pour la suivre en direct.

Bonne soirée !


Victoire en demi-finale

13/07/2013

Lucerne

Bonsoir, la nuit fut courte mais le sommeil réparateur. Après un premier réveil à 5h45 je me suis définitivement levé à 6h20. Un passage au petit déjeuner et une collation juste avant de quitter l’hôtel suffirent à remplir nos petits estomacs. Le Bus n’a mis que 20 minutes pour nous déposer sur les berges du Rotsee. La pesée se fit juste à notre arrivée. L’attente de l’échauffement se fit en compagnie du deux sans barreur (nos courses se succédaient). Le rituel pût ensuite commencer : footing, briefing, mise à l’eau, embarquement puis alignement au départ. Une fois installé dans notre ligne d’eau, quelques mots furent échangés pour régurgiter et ruminer une dernière fois les consignes données par l’entraineur. L’arbitre amorça la procédure de départ et la lumière passa au vert ! Les premiers coups de pelles nous placèrent directement aux avant-postes. Ce fut une belle surprise pour lancer les hostilités dans cette demi-finale ! S’en suivi une longue attente. Il fallait absolument tempérer l’investissement dans un premier temps pour mieux accélérer ensuite. J’étais concentré uniquement sur la technique pour appliquer un geste propre, précis, efficace et économe. J’étais dans l’écoute perpétuelle. Je me répétais « laisse-le ramer, fais-le ramer ». Tel un éternel ping-pong il était important de percevoir le geste de mon coéquipier pour gagner en cohésion. Les écarts se creusèrent coup après coup. Même si la distance nous séparant de la concurrence se voulait « sécurisante », le reste de la flotte se livrait une guerre impitoyable pour décrocher une place en finale. Ce petit avantage nous permit de « contrôler » la course sur les derniers coups de pelles. Dans l’autre demi-finale se sont les italiens qui l’emportent devant les britanniques. Le bateau norvégien a fait forfait et n’a pas pris le départ. Les chronos des deux séries sont similaires. La finale s’annonce pétillante.

La course est prévue à 13h45 ! Voici le tirage :

PAYS-BAS / ANGLETERRE / ITALIE / FRANCE / GRECE / POLOGNE

Voici le lien pour suivre la course en Direct et en images !

Cette course donne déjà la chair de poule. Plusieurs enjeux animeront la grande finale : battre nos amis anglais et remporter une deuxième victoire sur les eaux du Rotsee (après celle de l’an dernier). Comme nous avons pu le constater hier le bateau transalpin semble en grande forme. Il faudra faire la course parfaite si nous voulons quitter la Suisse sur un nuage.

Voici un lien pour visionner la fin de notre demi-finale.

Merci pour vos encouragements, messages, pensées…

A demain


Arrivée sur Lucerne

11/07/2013

FRA

Bonsoir, le stage sur Aiguebelette s’est fini dans d’excellentes conditions. Nous avons quitté la Savoie hier midi pour arriver vers 17h à Lucerne. Nous nous sommes directement rendus au bassin pour décharger et régler le bateau. L’hôtel reste le même. Nous sommes en centre-ville à quelques arrêts de bus du site. Nous avons tout le confort nécessaire pour faire de la performance. Pour notre dernier entrainement sur le Rotsee nous voulions bénéficier d’un bassin impeccable. Mais les connaisseurs vous diront qu’il est difficile de remplir ce cahier des charges quand vous êtes en compétition : parce que la circulation est dense et le trafic créer une vague permanente. Pour bénéficier néanmoins de conditions optimales nous sommes allés ramer à la première heure. Au programme 12km et du travail de vitesse. Quelques minutes avant notre départ j’ai une nouvelle fois été désigné pour un contrôle anti-dopage, décidément, c’est la loi des séries ! J’espère qu’il en sera de même pour les résultats sportifs : nous sommes les vainqueurs de la dernière édition et nous avons à cœur de conserver notre rang. Ce week-end sera la dernière répétition avant le championnat du monde en Corée… et la première confrontation contre le nouveau double anglais. Nous nous sentons prêt pour ce beau rendez-vous.

Le tirage des Séries vient de tomber. Nous courons demain matin à 10h36. Voici le tirage :

ARGENTINE / ITALIE / FRANCE / MEXIQUE / INDONESIE

Voici également le lien pour suivre la course en Direct !

Sur cette première course nous retrouverons donc le bateau italien, quatrième des derniers championnats d’Europe. L’embarcation transalpine constituera la plus grosse menace. Au terme de cette Série les deux premiers équipages seront qualifiés pour la demi-finale de samedi.

Autres actualités, il n’y a plus qu’un bateau italien d’engagé (celui qui tombe contre nous demain). Les suisses sont finalement absents. Ce dernier changement reste étonnant quand on connait la qualité de cette embarcation et la possibilité qui leur est faite de courir à domicile. Dommage, j’aurais préféré qu’il soit de la partie !

Bonne soirée !


Lucerne !

08/07/2010

            Nous voici enfin arrivé sur l’un des plus beaux sites d’aviron. Le Rotsee à Lucerne est depuis de nombreuses années le bassin de référence pour les rameurs. Cette piscine de 2000m de long, placé en plein centre ville de Lucerne reste très appréciée des athlètes grâce à sa régularité. Nous sommes logés à 15min en Bus du bassin. Après avoir monté et réglé le bateau ce matin nous sommes monté sur l’eau aux alentour de 9h. Au programme : un 500m et deux aller-retour. Le reste de la récupération a été faite sur l’ergomètre. Les sensations ont été un peu faussées par la vague que créent les autres bateaux. Les tirages des séries de demain sont sortis. Nous tombons contre les Polonais, les Chinois, les Allemands, les Norvégiens et les Vénézuéliens. Nos plus gros adversaires sur cette manche seront les Allemands. Ce bateau avait terminé 3ème à Munich, lors de la deuxième étape de coupe du monde. Sachant qu’un seul bateau sera qualifié d’office pour les demi-finales il va falloir être agressif et imposer notre rythme face à la concurrence.

            Voici le tirage : VEN GER CHN2 NOR FRA1 POL

Nous ramons à 10h54 demain matin. Voici le lien pour suivre la course en direct !

            Bonne soirée !