Repos ! ! !

09/06/2010

Crédit Photo : FFSA

            Après une bonne entrée en stage avant-hier nous bénéficions déjà d’une demi-journée de repos. Seul notre groupe suit cette planification. Cela nous décale par rapport au reste de l’équipe mais nous pouvons ainsi profiter d’un bassin sans trop de circulation tout les deux jours. Je suis déjà fatigué des trois derniers entrainements. Mais la fatigue semble légitime avec l’enchainement des évènements depuis Bled. Il manque deux rameurs depuis lundi pour que notre groupe (homme poids léger) soit au complet. Il s’agit de Pierre-Etienne Pollez et d’Alexandre Pilat. Ils arriveront demain pour commencer la préparation du quatre de couple en compagnie des frères Dufour. En attendant, ces derniers font du double au même titre que nous. Les sorties bateaux avec Rémi sont de plus en plus productives, notre vitesse à l’entrainement confirme nos bonnes sensations. Nous nous sentons de mieux en mieux techniquement. Nos axes de travail sur ce stage sont la prise d’eau et les hauteurs de pelles sur le retour. Plusieurs séances vidéo s’intercalent entre les entrainements pour visualiser le bon geste. J’ai recommencé à faire attention à mon alimentation en vu des championnats de France. A cette occasion je serais associé à Guillaume Bec en double poids léger.

            Bonne soirée.        


Eliminatoire !

28/05/2010

Crédit Photo: FFSA

            Ce matin Rémi est allé courir une vingtaine de minutes pour faire un réveil musculaire. Pendant ce temps je suis resté à l’hôtel car je n’ai pas pour habitude de faire un échauffement à jeun. Nous sommes ensuite descendus pour prendre une collation avant la pesée de 10h24. Une fois cette dernière passée nous sommes partis courir. Ce footing d’avant course est important car il permet de bien définir notre stratégie de course. Tout cela est ensuite répété une dernière fois avec l’entraineur avant l’embarquement.

            Nous faisons un bon échauffement en bateau malgré la vague des bateaux arbitres. Nous arrivons deux minutes avant que le départ ne soit donné : l’avertissement n’était pas loin ! Les arbitres nous demandent ensuite de retirer nos tee-shirts sous prétexte qu’ils ne sont pas de même couleur: là encore nous frôlons l’avertissement. Les équipages sont appelés dans l’ordre : nous sommes à la ligne d’eau 5. Personne sur notre gauche et les Polonais sur notre droite. Les Italiens sont à l’autre bout du balisage à la 1. Le départ est donné, nous partons avec les italiens en tête. Après le passage du premier 500m de course rien n’est encore fait et nous talonnons l’équipage transalpin. A la mi-course le classement n’a toujours pas bougé. Tous les équipages subissent les vagues des bateaux arbitres qui n’arrêtent pas de faire des allers-retours entre la tour d’arrivée et les pontons de départ. Malgré cela, Rémi et moi prenons les choses en main dans le troisième 500m de course. Nous augmentons la cadence et prenons l’ascendant sur nos premiers adversaires. Tous ça faisait partis de notre tactique de course qui consistait à fournir notre effort dans la deuxième partie de parcours. Nous terminons ensuite sur des chapeaux de roues dans les derniers mètres de course. Nous nous imposons donc devant les Italiens et les Polonais. Nous voilà directement qualifier pour les demi-finales de demain. Nous signons également le deuxième temps au général. Après notre débarquement nous avons fait une petite récupération active sur le vélo. Nous sommes ensuite rentrés à pied à l’hôtel avec Alexis Besançon, notre entraineur, et avons débriefé sur notre course.

            Du repos est prévu pour cet après-midi. Je vais aussi en profiter pour me faire masser les jambes par le kiné.

            Je posterai certainement un petit article ce soir pur vous communiquer le tirage des demi-finales de demain ainsi que l’horaire.

            Bonne journée !


Tirage des Séries !

27/05/2010

            Les tirages des Séries viennent de tomber. Nous connaissons enfin nos adversaires de demain. Nous devrons donc devancer un bateau Danois, Italien, Polonais et Slovène pour remporter notre Eliminatoire et obtenir notre billet pour les demi-finales. De tous ces bateaux l’équipage transalpin sera surement le plus dangereux. Notre départ est prévu à 12h24. Nous sommes dans la dernière Série. Vous pourrez suivre la course en direct depuis ce lien.

            En ce qui concerne la journée d’aujourd’hui nous nous sommes entrainés ce matin et avons pris nos repères. Le bassin était bien plus calme qu’ hier. L’après midi je suis passé chez le kiné pour me faire masser les jambes. Et en fin de journée nous sommes allés marcher pour profiter de la météo et du paysage.

            Bonne soirée.

 


Bled ! ! !

26/05/2010

            Fin du voyage qui à permis à l’équipe de France de relier Aiguebelette à Bled. Nous sommes partis ce matin depuis l’aéroport de Lyon pour rejoindre Paris avant de nous envoler pour la Slovénie. La météo locale est mitigée : le soleil et les températures sont équivalents à celles de la Savoie, mais le vent, lui, balaye le bassin et crée de fortes vagues. Nous n’avons pas pu ramer en arrivant cet après-midi. Il sera donc important demain de monter en 2x pour prendre nos repères. La quasi-totalité des nations sont arrivées. Le cadre et le paysage sont magnifiques : le lac se juxtapose aux montagnes encore enneigées. Cette compétition est le premier grand rendez-vous international.

            Une bonne nuit de sommeil va nous permettre de récupérer et de tamponner la fatigue accumulée pendant le voyage.  Nous sommes donc à J-2 de notre première course.

            Bonne soirée.


Début du week-end !

13/05/2010

Crédit Photo : Sarah Maurel

            C’est un long week-end qui commence. Les nouvelles se font rares en ce moment. Je suis toujours en stage chez Pierre-Yves Vailly en tant qu’assistant kiné et l’ambiance est toujours au rendez-vous. Coté entrainement rien à signaler si ce n’est que le vent persiste depuis dix jours maintenant et qu’il rend les sorties en bateau laborieuses. Nous attaquons un stage avec l’Equipe de France Lundi prochain sur Aiguebelette. Ce stage aura pour but de préparer la première Etape de Coupe du monde. Cette dernière est organisée à Bled en Slovénie. Pour ce premier rendez-vous international je suis associé à Rémi Di Girolamo en 2x. Nous avions déjà ramé ensemble en 2008 sur des Coupes du Monde (2x) et au championnat du monde (4x). Seul petite difficulté psychologique du moment : continuer le régime pour descendre à 69,5kg. Pour le reste la motivation est intacte.

            Bon week-end à tous.


Cazaubon ! ! !

26/04/2010

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, je tiens à m’excuser pour le retard de la publication de cet article mais je n’ai pas eu d’accès Internet du week-end. C’est pour cela que le blog n’a pas été actualisé pendant ces trois jours de Championnat.

            Voici une petite rétrospective du week-end passé à Cazaubon. Je suis arrivé jeudi en début d’après-midi. Les températures étaient estivales et le bassin agréable à ramer. J’en ai profité pour faire un petit tour de 8km avec un travail de départ. Une fois terminé je suis rentré avec le club à l’auberge où nous étions logés pour y déposer nos bagages et nous installer. Avec trois semaines de régime je suis arrivé sur ce championnat à 70,6 kg : juste ce qu’il faut pour manger normalement trois fois par jours  en restant au poids. Cela reste pour moi un gros avantage psychologique de ne pas être stressé par la pesée d’avant course.

            La journée de vendredi s’est commencée par une tête de rivière. Je partais en Pole Position, juste devant Maxime Goisset. Le vent était favorable. Ce parcours m’a permis de travailler de nouveaux points techniques. Je signe le deuxième temps de ce contre la montre juste derrière Frédéric Dufour. La fin d’après-midi était réservée pour les Eliminatoires. Juste avant la course mon entraineur me donnait les dernières consignes : « pense à renvoyer les bras ! », « n’oublie pas, c’est les genoux qui vont à la poitrine et pas l’inverse ! » En fixant mon attention sur ces deux points techniques les 2000m de course sont passé relativement vite. Cette série a terminé la journée de vendredi.

            Les demi-finales de samedi étaient déjà un premier rendez-vous important de ce championnat car Maxime Goisset était aligné contre moi tout comme Rémi Di Girolamo (Vainqueur de la discipline en 2008). Mon coach, Marc Boudoux, m’avait donné la consigne de faire l’effort dans le troisième 500m de course. Au signal je me suis donc placé dans le peloton de tête aux cotés de Maximes et Rémi. Après voir passé la mi-parcours j’ai augmenté la cadence. J’arrive finalement à prendre l’ascendant sur mes adversaires et franchir la ligne en  premier. Je gagne ainsi mon billet pour la grande finale de dimanche.

            Enfin dimanche ! Je n’ai eu pas trop de soucis pour dormir. Coté poids ça va toujours, ce qui me permet de déjeuner à ma faim avant la pesée officielle. Une fois arrivée au bassin et pesé j’ai profité des finales depuis le camion du club où je me reposais. D’entendre les encouragements des spectateurs me donne des frissons ! La pression monte, il faut que j’arrive à la canaliser et à rester concentré sur ma finale. C’est l’heure ! J’enfile mes baskets et vais m’échauffer. Je trottine pendant 20 minutes avant de revenir au camion et d’écouter les derniers conseils de mon entraineur : « Reste dans le pelotons jusqu’au 1000m, et au 1000…. ça part, comme en demi-finale ! Je quitte le ponton d’embarquement et me dirige vers la digue.

            Nous sommes devant les teneurs de bateaux, le speaker vient d’annoncer les équipages. Partez…. ! L’arbitre vient de donner le départ ! Je compte dix coups pendant lesquels je ne pense qu’à une chose : donnez le maximum de vitesse à ma coque. Puis je commence à prendre le train et à me concentrer sur les consignes que m’a données mon coach. Nous passons tous les premiers 500m dans un mouchoir de poche. J’affiche une cadence de 35-36 coups d’aviron par minute. Nous arrivons au 1000m ; je jette un coup d’œil d’un coté puis de l’autre afin de me situer dans la course. Et là, j’aperçois Rémi sur ma droite, à la ligne d’eau 1 avec une longueur d’avance sur tout le monde. Je lance une attaque pour refaire mon retard, puis une autre, et encore une autre. Nous arrivons déjà dans les derniers 500m et sommes trois à prétendre au titre : Maxime, Rémi et moi. Nous sommes tous les trois presque sur la même ligne. Je n’arrête pas de relancer, j’ai un peu d’avance sur mes deux premiers poursuivants mais l’ecart reste faible. Je commence à voir les bouées jaunes, et Rémi semble avoir un peu de mal contrairement à Maxime qui me talonne de très près. Je résiste à son retour dans les derniers mètres pour franchir la ligne d’arrivée le premier. Enorme joie ! ! Puis tout va très vite : le débarquement, le podium, puis le retour sur Lyon.

            Voici le lien pour visionner les finales.

            Merci à tous pour vos encouragements.

            J’ai validé ma deuxième année à l’école de kiné de Lyon. Les cours sont loin d’être fini mais je serai moins pris dans mes révisions à partir d’aujourd’hui.


Dernières news…

12/08/2009
crédit photo : Céline Cabotte Di Girolamo

crédit photo : Céline Cabotte Di Girolamo

                Pour commencer, et comme promis hier voici une photo pour fêter le mariage de mon ami et coéquipier Rémi Di Girolamo. Si nous n’avons pas pu répondre présent à son invitation pour cause de stage terminal, tous mes vœux de bonheur l’accompagnent.

                Au programme aujourd’hui séance vidéo, travail de vitesse et repos cette après-midi. Il est temps de recharger les batteries pour les deux 500m de demain matin.

                Bonne journée à tous.

                PS : Je suis en train de réfléchir à d’autres thèmes pour la rubrique « Mon avis sur… », n’hésitez pas à me faire part de vos suggestions par commentaires.