L’or à Varèse !

24/06/2015
Crédit Photo : FISA

Crédit Photo : FISA

Bonsoir, je trouve enfin le temps de vous écrire…Mais quel week-end encore ! Le bilan est juste magique ! Les performances n’ont pas arrêté de s’enchainer. Pierre a encore une fois marqué les esprits en s’imposant en grand patron dans cette finale et en reléguant son dauphin à presque cinq secondes, chapeau ! Damien signe une belle sixième place pour sa première sortie internationale de l’année.

La chaleur était moins pesante que la veille. Par sécurité nous n’avons embarqué que 25min avant le départ. L’échauffement fut laborieux : les bateaux suiveurs et les caméras étaient focalisés sur les courses sans se soucier de la vague qu’ils pouvaient occasionner pour les embarcations remontant le long du balisage. Malgré le contexte nous sommes arrivés en bonne et due forme dans les starting-blocks. Nous étions entre les italiens et les anglais : une position idéale pour avoir un bon contrôle visuel sur nos principaux adversaires. Dès les premiers coups le décalage se fit avec le bateau transalpin. Mais à ce moment de la course le danger venait plutôt de bâbord. Contrairement à la demi-finale l’embarcation britannique était partie sans complexe. Leur excellent départ les plaça aux avant-postes. L’espace d’un instant je crus revivre la finale de Poznan. Mais notre passage à mi-parcours effaça ces doutes : les italiens faisaient l’effort pour réduire l’écart quand les anglais affichaient les premiers signes de fatigue.

Malgré toutes les informations que Stany a pu me donner pendant cette course les repères ont vraiment manqué. J’ai eu beaucoup de difficultés à me repérer et identifier les points de passage. La course m’a semblé interminable. Mon attention s’est principalement portée sur la technique et la respiration. J’ai calibré mes efforts pour donner le maximum sur chacun des 240 coups de cette finale, pas un de plus ! A tout ça vint s’ajouter l’expérience dont bénéficie notre bateau : le feeling est immédiat et les relances sont non-verbales. On pourrait croire à un sixième sens : l’écoute de l’autre est totale et l’osmose quasi-parfaite.

Avec 6’09’’26 d’efforts nous nous offrons la victoire, signons un nouveau record et temps de référence en Coupe du Monde, et récupérons le chasuble jaune de leader. Il s’agissait donc bien d’un week-end magique !

Le retour sur Lyon s’est fait dans la soirée. La journée de lundi fut bien remplie avec deux entrainements et des rendez-vous au cabinet. J’étais sur Niort hier et aujourd’hui, au siège de la MAIF. Nous étions plusieurs de l’équipe de France à faire le déplacement pour rencontrer les principaux acteurs de notre partenaire officiel.

Je reste toute la fin de semaine sur Lyon. Sur le programme d’entrainement les séances de musculation reprennent demain soir. Les courbatures seront surement au rendez-vous !

Bonne soirée !


Record de France !

09/12/2012

            Bonjour, le week-end se termine avec une heureuse nouvelle. Le premier test ergomètre de la saison courrait hier au Pôle France de Lyon. Une trentaine de rameurs étaient inscrits, et tous étaient là pour gagner et grappiller quelques dixièmes, voir quelques secondes, sur leur précédent record. Plus qu’un contrôle d’entrainement, ce test faisait partie du chemin de sélection aux équipes de France. C’est avec beaucoup d’envie que j’ai abordé ce test. Malgré des résultats moyens sur le travail de vitesse en début de semaine, le test physiologique de vendredi dernier présageait un bon chrono. Sur ce type d’épreuve, la stratégie de course est primordiale. Avec la perspective d’améliorer constamment son temps, vous n’avez pas le droit à l’erreur ; l’effort doit être dosé avec précision si vous souhaitez mener à bien votre projet. Le moindre faux pas se paie cash dans les derniers mètres. Ceux qui en ont fait l’amère expérience pourront vous en parler, les secondes semblent des heures et la douleur augmente de manière exponentielle. Pour éviter ce type d’impair j’ai décidé de partir prudemment pour accélérer dans le deuxième 1000m et réaliser un bon finish. La forme était là, le voyant était donc au vert pour respecter les consignes. Avec un « négative split », je finis le test en 6’02’’9, améliorant ainsi mon record personnel de six secondes. Grâce à ce temps je signe un  nouveau record de France de la discipline (anciennement détenu par Arnaud Pornin en 6’07’’4). Merci à tous pour vos messages !

            Sinon, mon séjour en Avignon dimanche dernier m’a permis de faire le plein de Vitamine D. L’Assemblée Générale du club se tenait le samedi soir. Ce rendez-vous annuel permit de faire la synthèse de la saison écoulée et de tracer la ligne directrice de celle à venir. Avec une deuxième place en deuxième division le bilan reste mitigé ; mais l’accueil d’un nouvel entraineur promet une année riche en résultats.

            Plus tôt dans la semaine j’étais de sortie avec l’entreprise TomYan Consulting pour former du personnel en « Geste et Posture » sur Villeneuve La Garenne. Le retour des stagiaires fut positif. Leurs commentaires nous permettront d’améliorer la qualité des futures prestations. Cette alternance entre mission au sein d’entreprises et prestations au cabinet de kiné me sied parfaitement. Ainsi, aucune routine n’a le temps de s’installer.

            Bonne soirée !