Retour en 2x

18/07/2016

Crédit photo : Bzac Prod

Retour en deux de couple. Déjà trois semaines que nous avons repris du service avec Pierre. Le compte à rebours est maintenant lancé. Nous avons la partition, l’interprétation fera la différence. Mais pour l’heure, nous répétons nos gammes inlassablement. Tous les matins nous enchainons les coups de rame pour s’assurer qu’aucune fausse note ne vienne perturber les six minutes d’efforts qui nous attendent le jour J ! Quelques kilomètres ont suffi à nous remettre sur les rails. Nous sentons que le travail en skiff de début de stage paie. Les sensations sont bonnes et les progrès notables. La vitesse du bateau s’en ressent. Notre niveau d’exigence a donc pris un cran.

Après la chute des températures et les précipitations de la semaine dernière le beau temps est revenu. Espérons qu’il n’y ait pas d’autres impondérables et que l’anticyclone accompagne nos derniers jours ici.

Notre programme d’entrainement commence à changer. Le travail de vitesse remplace progressivement le travail d’endurance. Les sorties se raccourcissent. Les séances de musculation ont disparu. Désormais, plus l’échéance va se rapprocher et moins nous allons passer de temps sur l’eau. C’est ainsi que nous agissons pour bénéficier des effets de la surcompensation.

Nous avons reçu depuis quelques jours l’équipement de Rio. Après Adidas en 2012, Lacoste a été désigné pour habiller les athlètes qualifiés aux JO. Même s’il s’agit de ma deuxième participation, ce moment reste particulier. L’excitation reste intacte : nous déballons les cartons avec autant de plaisir que le soir du réveillon. Cette dotation est moins fournie que l’autre mais les tailles et le design sont meilleurs. Je la trouve plus réussie, et surtout réutilisable après…

Nous avons eu la visite inopinée de l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD). Un médecin a été missionné par l’organisme pour venir prélever des échantillons urinaires et sanguins. C’est mon huitième cette année. Un chiffre fidèle aux dernières saisons. Le prochain probablement outre-Atlantique, à suivre…

Nos féminines nous rejoignent ce soir à Bellecin. Par choix de l’entraineur, elles avaient démarré leur préparation sur Aiguebelette. L’Equipe sera donc au complet dans quelques heures.

Bonne soirée.


Bientôt l’Uby !

29/03/2016
Crédit Photo : Lionel Piquard

Crédit Photo : Lionel Piquard

Bonsoir, cette ultime semaine de préparation aura été usante psychologiquement et moralement. Les prévisions météo étaient mauvaises…et s’avérèrent juste malheureusement. Le vent a dicté sa loi ! A tel point d’ailleurs, que je suis monté mercredi et jeudi sur l’ergo pour remplacer ma séance en skiff. La bonne nouvelle, c’est que le physique n’en a pas pâti ! Les repères chronométriques et les sensations sont satisfaisants. Et la forme devrait encore remonter dans les prochains jours. Malgré le changement d’heure, ce long week-end de Pâques m’a permis de recharger les batteries.

Tout le matériel a été démonté et chargé sur la remorque ce matin. Nous avons bénéficié d’un beau bassin pour notre dernier entrainement sur le Lac de Miribel. C’est une maigre consolation après ce que nous avons enduré, mais j’ai su l’apprécier à sa juste valeur. Les bateaux voyageront demain pour arriver en début d’après-midi à Cazaubon. Presque tous les rameurs du Pôle suivront cette organisation. Pour ma part, je redescendrai sur Avignon dans la soirée après mes consultations au cabinet. Et je partirai avec le club jeudi matin. Je préfère fonctionner ainsi. Le voyage semble moins long et les moments avec mes coéquipiers de la SNA sont trop rares pour les rater.

Je vous donne rendez-vous vendredi matin pour le contre-la-montre.

Bonne soirée.

Good evening. This last week of preparation was physically and mentally tiring. The weather was terrible and no miracle happened! The wind ruled the whole week. It was so bad that I had to erg on Wednesday and Thursday instead of rowing my single. The good news is that I feel physically fine. Times and sensations are going well together. I will taper to max out my performance next weekend. Even with the time change, Easter was a great moment to recharge the batteries and rest.

This morning, we derigged and loaded the trailer. Méribel Lake was finally calm and flat for our last session. A little gift from the lake after what we endured. I enjoyed it as much as I could. The boats will travel tomorrow morning to arrive in Cazaubon in the afternoon. Almost all the rowers from the training center are going to do the same. I won’t. I will go down to Avignon after work and travel on Thursday morning with my club. I prefer to do so because it feels shorter to split the travel in two but also because I like to spend time with my club teammates. I don’t want to miss these opportunities.

See you on Friday morning for the first race of the 2016 National Championship and Trials for Rio 2016.

Have a great evening.

Traduction : Julien Bahain


Bientôt le travail de vitesse !

17/08/2015

LXMEN

Bonjour, nous y sommes, le gros bloc de travail foncier est maintenant terminé. Il va progressivement perdre de l’importance dans notre préparation. Nous avons réalisé la dernière sortie de 20km ce matin. Les séances de musculation sont aussi terminées. Nous allons bientôt attaquer le travail de vitesse : c’est plus ludique, ça se rapproche plus de la réalité et des courses. Depuis notre reprise en double deux sorties ont été annulées. Stany a ressenti une gène puis une contracture musculaire au dos en milieu de semaine dernière. Rien d’alarmant ni d’invalidant, juste un signe de fatigue. Par précaution le staff médical et l’entraineur l’ont mis au repos. J’ai donc repris mon skiff pendant ce temps. La transition n’a pas été trop dure. Elle a même coupé la routine. Le retour de mon coéquipier s’est fait 48h après les premiers symptômes. Rien d’autre à signaler depuis (ni bobo, ni blessure). Les organismes ont été mis à rude épreuve ces dernières semaines. La fatigue est palpable mais reste normale à ce moment précis du stage. Elle permettra de bénéficier pleinement du principe de surcompensation.

La météo a quelque peu changé. Les températures sont plus fraiches. Mais rien ne compromet pour l’instant la navigation sur le lac. Pourvu que cela continue !

Le régime suit son cours. Nous continuons à nous délester de grammes jour après jour. L’échéance arrive bientôt mais nous sommes dans les temps avec Stany. Cette guerre psychologique n’est pas évidente mais l’effet de groupe facilite nettement la tâche.

Le réveil musculaire à 6h s’arrêtera après-demain. Nous allons pouvoir gagner un peu de sommeil, c’est plutôt une bonne nouvelle. Autre bonne nouvelle, j’ai eu un contrôle anti-dopage ce matin. Stany y a également eu droit. Sanguin et urinaire, c’est presque un « classique » maintenant. C’est le sixième de la saison. Le médecin missionné par l’AFLD est venu vers 6h20. Etant déjà debout à ce moment j’ai dû attendre un peu avant que la miction reprenne du service.

Le reste des poids légers arrivent aujourd’hui sur la Base. Nos féminines sont là depuis quatre jours. Ce soir l’Equipe sera presque au grand complet. Il faudra attendre Aiguebelette pour que le groupe Handi nous rejoigne.

Les révisions de mes examens suivent leur cours. Je serre les dents et commence à compter les jours même si je prends du plaisir à me rafraichir la mémoire sur quelques notions élémentaires.

Les adhérents de FaceBook ont pu le remarquer, les coupleux poids légers forme le gang des LXMEN ! Rendez-vous dans moins d’une semaine pour en connaitre plus sur ce groupuscule.

Voici le lien pour consulter le Trombinoscope de la flotte tricolore et la présentation des équipages.

Bonne fin de journée !


De retour dans le Jura !

31/07/2015
Crédit Photo : Bzac Prod

Crédit Photo : Bzac Prod

Bonjour, les quelques jours de coupure après Lucerne m’ont fait du bien. Avec un seul entrainement par jour pendant cette quinzaine les batteries ont été rechargées à block. J’ai repris quelques kilos, un peu trop même. Le régime est de rigueur. J’ai profité de mon passage sur Lyon pour imprimer et rendre mon Mémoire de fin d’études, enfin ! Il ne me reste « plus » que les examens théoriques et pratiques (fin Août) pour valider et obtenir mon diplôme. La formation a beau être intéressante le temps commence à me sembler long. Le moral perd de son éclat. Je suis pressé d’en finir. Plus qu’un mois avant de souffler. Le bout du tunnel n’est plus très loin, heureusement !

Nous sommes rentrés mardi soir en stage. En route pour la dernière ligne droite de cette saison 2015. Presque toute l’Equipe s’est réunie à Bellecin dans le Jura pour un long mois d’entrainements intensifs. Nos féminines sont actuellement sur Aiguebelette, elles nous rejoindront un peu plus tard (tout comme le 4x et le 8+ poids légers qui débuteront leur préparation sur Lyon avant d’arriver en Franche-Comté).

Pour ne rien changer aux dernières années nous débutons la préparation en skiff. L’objectif est double : retrouver et travailler la propulsion, attaquer la préparation en 2x légèrement plus tard pour éviter la monotonie. Sur notre première sortie les conditions météo ont été « Jurassiennes », très loin des températures caniculaires et de l’anticyclone connus jusqu’à présent. Mais depuis hier le beau temps est revenu. Les nuits restent fraiches mais je préfère ça aux grosses chaleurs.

Nous sommes en repos cette après-midi. Le premier cycle n’a pas trop laissé de traces de fatigue. Espérons que cela continue !


En route pour Poznan !

26/05/2015
Crédit Photo : Bzac Prod

Crédit Photo : Bzac Prod

Bonsoir, le stage d’Aiguebelette touche à sa fin. Les conditions météo se sont nettement améliorées durant notre séjour. Sur ce regroupement nous étions avec nos féminines. La fédération est obligée de scinder le collectif France en plusieurs groupes pour éviter les casse-têtes logistiques et conserver, de ce fait, de bonnes conditions d’entrainements pour les rameurs. Toute l’équipe d’Argentine était également sur place pour préparer la Coupe du Monde de Varèse. Ils rentreront ensuite chez eux pour participer aux Jeux Panaméricains (qui tombent en même temps que Lucerne) avant de reprendre l’avion pour le mondial.

Les repères en double sont vite revenus. Au final, qu’une petite semaine s’est écoulée depuis Bellecin. Même si la préparation pour ce championnat est accélérée (seulement cinq jours), le travail de vitesse nous débride et conforte certaines bonnes sensations. De son côté Pierre semble en grande forme en skiff. To be continue….

La journée de demain risque d’être longue, fatigante et difficile pour la gestion du poids : nous quitterons Aiguebelette à l’aube pour rejoindre la Gare à Lyon. Nous prendrons ensuite le TGV jusqu’à Paris. D’ici, l’avion nous emmènera à Copenhague pour une escale avant de reprendre les airs et atterrir à Poznan. Si ma mémoire est bonne il ne faudra qu’une vingtaine de minutes pour relier l’aéroport à l’hôtel. Depuis le mondial de 2009 je ne suis jamais retourné sur le lac de Malta. Je n’y ai que des bons souvenirs, pourvu que ça dur !

Comme vous pouvez le voir le moral des troupes est excellent.


Fin de la première mi-temps !

10/08/2014

Prépa Belllecin 2014

Bonjour, il ne reste plus que deux semaines avant notre première course à Amsterdam. Nous terminons juste le travail foncier. Le plus dur est maintenant derrière nous. Les sorties vont se raccourcir et le repos va devenir la priorité si nous voulons tirer les bénéfices du principe de surcompensation. Pour l’instant tout se passe sans l’ombre d’un nuage, ou presque ! Les reliquats d’une vieille tendinite sont venus légèrement perturber la préparation. Aucune douleur apparente mais une gêne en bateau et sur certains ateliers en musculation au genou gauche. Par précaution l’entraineur m’a mis au repos une matinée. Afin de conserver le volume et le rythme des entrainements, et, bien sûr, palier au mieux à la situation, je suis revenu à mes premiers amours. J’ai enfilé mon maillot de bain et mes lunettes pour compter les carreaux de la piscine. Ce fut l’occasion de rafraichir ma technique après ces longues années sans pratique. J’ai aussi aménagé les C2 pour éviter toute inflammation. Grâce à une reprise progressive et des soins intensifs l’épisode n’a duré que 48h. Depuis ce petit incident tout se déroule selon nos prévisions. La fatigue s’est installée et semble bonne. La transition du skiff au double s’est faite sans souci. Les repères sont là et les bases semblent de plus en plus solides quelques soient les conditions de navigation. L’usure vient surtout de la météo qui ne nous laisse que peu de répit pour l’instant. L’ambiance dans le groupe est excellente. Tout le monde travaille de concert et dans le bon sens. Nous avons reçu notre équipement ce matin. Quelques échanges seront nécessaires pour être habillé à la bonne taille mais le design est vraiment sympa.

Le championnat du monde Junior vient de se terminer à Hambourg. Nos Bleuets reviennent avec une médaille d’argent (remportée avec talent par Camille Juillet du CN Verdun) et de belles places d’honneur. Ces résultats et ceux des U23 nous indiquent clairement la marche à suivre.

Bonne soirée !