Finale à Belgrade !

06/05/2012

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, voici le bilan de la journée d’hier. Sur la demi-finale du matin je termine deuxième derrière l’italien. Il était convenu avec l’entraineur que je fasse au moins 1000m sans concession. Quitte à lever le pied sur le reste de la course. C’était aussi un moyen de tester l’italien. Avec un bon départ et un bon enchainement j’arrive à me maintenir au niveau de mon adversaire transalpin. Une fois la mi-course passée l’italien avait une petite pointe d’avance. J’ai alors pris la décision de ne pas attaquer, préférant m’économiser pour la Finale. Je termine donc deuxième. De son coté Stany termine troisième et se qualifie également pour la grande Finale. Avec deux skiffeurs français dans le dernier carré le contrat était rempli.

            Sur la Finale je retrouvais l’italien. Le hongrois avait gagné l’autre demi-finale. Je savais que ces deux bateaux constitueraient les plus grosses menaces. Tout le monde allait tenter sa chance. Il fallait s’attendre à ce que ça parte vite, très vite ! Pour la Finale le vent s’était calmé. J’étais bien entouré : l’italien (sur ma droite) et le Norvégien (sur ma gauche). La stratégie mis en place avec l’entraineur était simple : rester en embuscade avec le peloton de tête sur la première moitié de course, et placer mon attaque une fois la bouée du 1000 passée. C’est ainsi que j’allais aborder cette course.

            Le feu vert du starter s’alluma ! Pendant un long moment je ne me suis concentré que sur ma technique et ma respiration. Penser à bien ventiler et ramer à l’économie. Je devais absolument arriver à la mi-course avec de la fraicheur. Le hongrois était parti fort. L’italien, lui, était encore dans mon champ de vision. Il n’était donc pas loin. Une fois arrivé à la mi-course j’ai tourné la tête pour apprécier ma position. L’italien était légèrement en tête alors que le hongrois semblait caler. Le moment était venu, je décidais d’attaquer et de monter la cadence. L’écart avec le hongrois a commencé à se creuser mais l’italien semblait maitriser son sujet en contrecarrant toutes mes attaques. Malgré mes nombreuses tentatives je n’arrivais pas à refaire mon retard sur le transalpin. L’écart avec mon poursuivant hongrois commençait à s’agrandir. A l’entrée des derniers 500m j’espérais encore une seconde place. Mais le hongrois n’avait pas encore dit son dernier mot. Au terme d’un énorme finish il réussit à me doubler dans les derniers mètres de course. Encore une fois et à l’image de la finale de 2008 il m’a devancé sur le sprint. A ce moment là je n’avais plus les ressources nécessaires. L’histoire s’est donc répétée. C’est la seule petite frustration du week-end. C’est l’italien qui remporte donc la finale, devant le hongrois. Je complète le podium en troisième position. Stany termine quatrième. Sur cette course l’italien était plus fort. J’aurais bien pris ma revanche mais « malheureusement » la saison en skiff s’arrête là. Dès demain nous repartirons sur des chapeaux de roues pour préparer le double avec Stany. Nous sommes tous les deux impatients. Dans moins d’un mois nous auront l’occasion de participer à la coupe du monde de Lucerne.

            Encore merci pour vos encouragements !


Finales Brive 2009

08/08/2009

Mathieu Moineaux et Benjamin Fauchié

©Photo: FFSA 

              Aujourd’hui se couraient les Finales du championnat du monde junior à Brive. Seul le deux sans barreur homme sort médaillé de bronze derrière les Grecs et les Serbes, grands vainqueurs de l‘épreuve. Il ne termine qu’à une seconde de la médaille d’argent à l’issue d’une course « intelligente ». Un grand bravo  à Mathieu Moineaux (Verdun CN), Benjamin Fauchie (Villeneuve Av.) et leur entraineur Dominique Basset. 

 

                A Aiguebelette ce matin  Fred et moi sommes montés en double. Après avoir essayé hier un double portants  aile-aluminium nous avons décidé de garder le double portant carbone de Lucerne. La météo était favorable : ciel couvert, pas de vent. Cette après-midi c’est repos de mon coté. Le travail en bateau est productif. Nous avons commencé le travail de vitesse histoire de mettre un peu de beurre dans les épinards.

                La semaine qui arrive va être rythmée par le B4 de Lundi et le parcours handicap (dimanche prochain). Le groupe de Bellecin nous rejoint normalement  mardi sur Aiguebelette. La délégation de Poznan sera donc au complet jusqu’au départ pour les mondiaux le 19 Août.

 

                Bonne journée à tous.