De Lyon à Aiguebelette !

23/05/2015

Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

Bonjour, j’ai décidemment du mal à vous écrire en ce moment. Les journées s’enchainent et le temps manque.

Comme pour Romans, le stage de Bellecin s’est fini sous la pluie. Il était temps de quitter les lieux. Après deux parcours contre le reste de la flotte française une réunion s’est tenue avec l’encadrement. La concurrence au sein du double poids léger s’arrête ici et Stany reste titulaire. Une pensée évidente pour Pierre dont la déception est énorme. L’aventure continue en skiff pour lui. Même si ma place dans le bateau n’était pas remise en cause j’ai très mal vécu la situation. J’espère que notre groupe ne gardera aucun stigmate de cet épisode et qu’il contribuera, au contraire, à renforcer la motivation de chacun.

Depuis mon retour sur Lyon les évènements se sont enchainés. Entre deux entrainements j’ai eu le temps de déjeuner avec d’anciens amis du Lycée samedi dernier. Le lendemain j’accueillais Maxime Goisset (mon coéquipier des deux derniers championnats de France en double) pour ramer sur le Pôle et préparer le prochain championnat. Les sensations sont vite revenues malgré le vent et la vague.

Sur le début de semaine j’étais en formation d’ostéopathie. C’est presque la fin. Pendant quatre jours nous avons encore fait des révisions. A l’image de musiciens acharnés répétant leurs gammes nous avons passé en revue les techniques pour contrôler et peaufiner nos gestes. Répéter encore et encore pour maitriser nos classiques, gagner en assurance et en précisions.

La reprise de la musculation lundi a encore laissé des traces et de belles courbatures. La reprise du skiff n’a pas été simple non plus après 15 jours de double. J’ai ramé mardi et mercredi avec mon autre coéquipier de club Julien Gazaix (toujours dans la perspective de préparer le prochain championnat). Impossible par contre de naviguer à Lyon jeudi et vendredi à cause du vent. Nous venons d’arriver sur Aiguebelette pour entamer la préparation de Poznan mais la météo est guère meilleure.

La liste des engagés sur le championnat d’Europe vient de sortir. Beaucoup de gros concurrents manquent à l’appel. Je pense aux Italiens, aux Allemands, aux Suisses et aux Danois. Nous aurons largement de quoi faire avec nos amis Norvégiens mais je reste surpris qu’autant de nations ratent un rendez-vous aussi important.

Je suis passé hier matin au cabinet pour faire un peu d’administratif. Il semblerait que mon remplacement se passe bien. Tant mieux !

Voici le lien de l’interview faite par Emmelieke Odul à 100 jours du championnat du Monde ! Merci !

 

 

 


De Lyon à Bellecin !

10/05/2015
Crédit Photo : Ramuntcho V. Photographie

Crédit Photo : Ramuntcho V. Photographie

Bonsoir, le repos dominical à la Base nautique de Bellecin se termine et m’offre quelques minutes pour vous écrire.

Le stage sur Romans s’est malheureusement achevé sous la pluie. Mais le soleil nous a accompagnés le reste de la semaine. Seul petit bémol : le courant ! Je n’ai plus l’habitude de naviguer en rivière et ce paramètre perturbe vite mes repères techniques. Je reconnais volontiers mon manque de patience et mes gouts de luxe au fil des années et des kilomètres accumulés sur des lacs.

Après un court week-end sur Lyon j’ai repris le chemin de l’école. J’arrive bientôt au bout de mes peines. Plus qu’une semaine de prévue en Mai après le stage de Bellecin, et une en d’Août pour les examens finaux. Le bout du tunnel est proche. Nous avons abattu la quasi-totalité du programme. Les séances de révisions s’intercalent progressivement. Plusieurs autres nous attendent, et heureusement.

Parlons sport. Les conditions de navigation ont été relativement bonnes au Pôle la semaine dernière. Le programme ne prévoyait qu’une séance par jour. Une situation idéale pour récupérer et recharger les batteries. J’ai aussi repris le régime. Contexte plus laborieux à contrario pour perdre du poids quand vous diminuez le nombre d’entrainements.

Depuis lundi nous sommes en terre Jurassienne. Nous bénéficions d’une superbe météo. Quel contraste agréable avec l’an dernier à la même époque. La vitamine D et le bronzage sont régulièrement en option sur nos sorties bateaux. Pour l’instant les organismes sont mis à rude épreuve. Les repos arrivent à point nommé et donnent assez d’énergie pour « encaisser » un cycle supplémentaire. Depuis le début j’alterne les sorties en double avec Stany et Pierre. Un tirage au sort a été fait dès notre arrivée pour déterminer qui sera mon binôme sur la première course. Je ramerai donc avec Stany mercredi et Pierre jeudi. A suivre…

Juste un petit mot pour nos rameurs français juniors et séniors qui reviennent de la Coupe du Monde de Bled et de la Régate Internationale de Munich avec de beaux résultats. Nous étions derrière nos petits écrans pour vous encourager !

Bonne soirée.


Une quinzaine bien remplie !

25/01/2015

Bonsoir, les semaines passent décidément trop vite. Dans moins de quinze jours nous montons sur Paris pour l’Open Indoor à Coubertin. Et demain nous attaquons la dernière semaine intensive de la préparation pour le test ergo.

La fin de stage sur Prémanon s’était bien passée. Il y a eu de grosses chutes de neige avant mon départ. Suffisamment pour que le reste du groupe en profite jusqu’à la fin. Je pense que j’ai accumulé de la fatigue en rentrant du Jura. Les anticorps l’étaient surement aussi parce que je suis tombé légèrement malade mardi. Rien de bien inquiétant. Un bon rhume et un peu de fière le soir même (qui m’ont quand même obligé à supprimer l’entrainement). A l’heure où je vous écris la santé a repris le dessus. La semaine avait encore mieux démarré avec un contrôle anti-dopage la veille au matin : le premier de 2015, le début d’une belle série je crois ! Entre Lundi et Mercredi j’étais en formation d’ostéopathie. Toujours aussi intéressant et intense, encore plus cette fois avec une thématique sur « l’ostéopathie et le sport ». En sortant, le dernier jour à l’école, je suis directement allé au centre d’entrainement de Tola Vologe (dédié à l’Equipe de Foot de Lyon) pour y faire une interview croisée avec leur capitaine Maxime Gonalons. C’est avec l’initiative de MagAviron que cette rencontre a pu se faire. Nous sommes restés plus d’une heure à partager nos expériences et échanger sur nos parcours respectifs et, me concernant, à redécouvrir ce sport populaire. A cette même occasion j’ai croisé leur médecin (lui-même ancien membre du staff médical sur notre fédération et personne m’ayant aidé dans la production de mon Mémoire de fin d’étude de kiné). Un moment doublement agréable !

J’étais jeudi et vendredi au cabinet. Bien content de retrouver mes patients et mes collègues de boulot. Me voilà replongé dans cette routine que j’aime tant.

Coté entrainement j’ai réussi, malgré l’épisode de début de semaine, à terminer sur un bloc conséquent. Beaucoup de vent est annoncé sur les jours à venir. Nous avons déjà eu quelques beaux aperçus ce week-end. J’espère qu’il sera quand même possible de naviguer car, même si la période s’y prête, je me lasse vite sur l’ergomètre.

Bonne soirée !


Premier test de la saison !

11/11/2014
Crédit Photo : Béatrice Michel

Crédit Photo : Béatrice Michel

Bonjour, je profite de ce 11 Novembre pour revenir sur la semaine écoulée et la tête de rivière de Cressin.

J’étais de lundi à mercredi au cabinet. Un retour auprès de mes patients agréable que je commençais à attendre avec impatience après deux semaines d’absence. Indirectement j’apprécie être remplacé sur de courtes périodes : pour une même pathologie le remplaçant a aussi ses habitudes et ses techniques. C’est un bon moyen de diversifier la rééducation, de donner de nouveaux exercices, d’écouter un autre discours même si la prise en charge globale suit le même fil directeur. Beaucoup de patients apprécient ce « changement » ponctuel à sa juste valeur. D’autres ne jurent que par le kiné titulaire, ce qui reste très bon pour l’égo, mais qui a des fois ses limites (surtout sur les longs suivis où une certaine forme de « routine » du soin peut s’installer).

Jeudi matin je suis parti avec un confrère en Haute-Savoie pour intervenir chez EDF et former son personnel en « Geste et Posture ». J’aime toujours autant ces journées. J’aime rencontrer les gens, partager mon expérience, discuter, essayer de convaincre et expliquer les bénéficies qu’on peut en tirer. La gestion du capital santé est un thème d’actualité en entreprise. Je profite de mon statut de sportif pour créer des analogies et démontrer qu’une bonne routine suffit souvent à éviter les accidents.

 J’ai passé mon vendredi et mon samedi à l’école d’ostéopathie. Une fin de semaine très stimulante intellectuellement. Sur ce stage j’ai changé de groupe de travail : je continue d’être à cheval sur deux promotions pour boucler le programme cette année et sortir en Juin 2015 avec mon diplôme. Je retrouve à chaque fois de vieilles connaissances. C’est un vrai plaisir de se retrouver en petit effectif pour apprendre de nouvelles choses et échanger sur une problématique de soin. Les intervenants sont toujours à l’écoute et le suivi est presque individualisé. Me concernant ils sont très tolérant sur mes réguliers retards dû à l’entrainement.

La tête de rivière de Cressin avant-hier est venue boucler l’agenda. Les deux précédentes éditions avaient été annulées : il y a deux ans à cause de la météo et l’an dernier parce que les autorisations de navigation n’avaient pas été attribuées (débit trop important). La forme est revenue assez tard cette semaine. J’ai eu des difficultés pour trouver un sommeil réparateur. Les nuits étaient bonnes mais il restait comme un semblant de fatigue. Je pense néanmoins être arrivé à 100% de ma forme pour la course. Je n’avais qu’un vague souvenir du bassin. Tout au long de l’échauffement j’ai pris le temps d’analyser le site, les courbes et les bonnes trajectoires à suivre. Ce sont des réflexes importants à avoir sur ce type d’exercice. Il faut absolument limiter le nombre de secondes perdues sur la direction. Je pense d’ailleurs qu’une partie de l’avance gagnée sur mes poursuivants vient de là. Optimiser ce paramètre demande une vigilance permanente. Il faut régulièrement se retourner. Mais mes années passées sur le Rhône à Avignon m’ont tout appris quant aux règles à respecter si vous voulez maximiser vos efforts avec du courant. La course a été bonne. Je suis parti fort sur la première moitié….un peu trop même ! J’ai été un peu gourmant ; peut-être un surplus d’envie !?! Bref, les sensations étaient au rendez-vous. Le bassin a été technique par moment : du vent pour et latéral, de la vague ponctuellement et la direction bien sûr ! Je termine les 6000m en 21’34, trente secondes devant mon dauphin (Franck Solforosi). Il y a une chose sur laquelle je pense aussi être avantagé : je ne me sens pas bridé en cadence en contre-la-montre. J’ai réussi à ramer à 32 tout du long. Je pense que la différence avec mes concurrents se chiffre aussi ici. Voici les résultats !

Le retour sur Lyon s’est bien passé. J’ai bien récupéré et je suis déjà prêt à repartir. Prochain échéance sportive : le test ergomètre de Décembre.

Je viens de voir que la fédération a mis en place un système de vote pour présélectionner le meilleur rameur de l’année 2014. Il semblerait que Stany soit en tête. Je pointe en deuxième position. La guerre est déclarée !

Bon 11 Novembre !


De retour à Romans !

28/10/2014

Crédit Photo : Lionel Piquard

Crédit Photo : Lionel Piquard

Bonjour, il est difficile de vous écrire quand la routine accapare l’espace et « appauvrit » l’actualité. Heureusement les évènements de cette dernière quinzaine ont bousculée cette monotonie. Je tiens à préciser néanmoins que j’aime cette routine où j’alterne activité au cabinet et entrainements au Pôle. C’est un rythme que j’apprécie. Tout est minuté mais j’ai le temps de tout faire : travailler, m’entrainer et avoir une vie sociale.

Je suis monté sur Thionville début octobre pour un Salon. Même si les organisateurs n’en sont pas à leur première édition le concept garde toujours autant de fraicheur. Ici, les acheteurs exposent et les vendeurs passent devant les stands. D’où l’appellation : le « salon à l’envers ». Cette idée originale change les habitudes mais semblent profiter à tous, why not !?! L’entreprise Tomyan Consulting, pour laquelle j’interviens régulièrement dans le cadre de formations « Gestes et Postures », a été invitée. C’est à leur demande que je me suis monté. Ce fut l’occasion de changer d’univers, de rencontrer des gens et de voir du pays.

Lundi dernier a débuté le premier regroupement avec l’Equipe de France. Ce stage a lancé officiellement la saison 2015. Le Pôle de Lyon a été choisi comme lieu d’entrainement. Etant en formation d’ostéopathie sur la même période j’ai fonctionné en marge du groupe pour aménager et gérer au mieux les impératifs de la semaine. Je n’ai donc pas pu suivre le même programme que mes camarades faute de temps. La fatigue s’est nettement fait sentir vendredi. Quelques modifications sur la planification ont dû être faites pour que je finisse le week-end en bonne et due forme. Les conditions météo sont plus que correctes depuis le début. Nous avons rejoint le club de Romans dimanche soir. Nous y resterons cinq jours pour terminer le stage. La reprise en double s’est faite hier avec Stany. Il s’agit de nos premiers kilomètres ensemble pour cette saison. Les sensations sont vite revenues. Les images prises par l’entraineur semblent confirmer nos impressions. Malgré le courant l’Isère offre d’excellentes conditions de navigation. Nous sommes hébergés au Club comme lors de notre précédente venue en Avril. Mercredi après-midi nous rejoindrons la piste d’athlétisme pour le traditionnel test sur 3000m en course à pied. Aucune préparation spécifique n’a été faite et le moment choisi pour le réaliser compromet fortement nos chances d’améliorer nos records respectifs. Je dois néanmoins admettre qu’il me sera difficile de battre le mien (9’17 en Junior) sans enfiler mes baskets plus régulièrement et faire un petit régime.

Aucune blessure à signaler depuis le début de l’année même si mon genou gauche fait quelques Siennes par moment. Encore et toujours des reliquats d’une vieille tendinite. Je n’arrive pas à identifier le mécanisme d’apparition même s’il reste épisodique.

Nous avons fêté avant-hier l’anniversaire de notre Stany national, 27 ans déjà !

Bonne journée !

 

 


Deux titres à Gérardmer !

28/09/2014
Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

Après deux semaines de reprise les voyants semblent définitivement au vert pour entamer cette saison dans de bonnes conditions. Le retour en skiff a pourtant été dur. Il m’a fallu plusieurs sorties pour retrouver mes repères. J’ai rehaussé mon installation pour me sentir définitivement à l’aise. Les séances de musculation viennent compléter la programmation. Si les ampoules se font discrètes pour l’instant je ne peux pas en dire autant pour les courbatures. Tout semble revenir à la normale mais les premiers entrainements ont laissé des traces. Beaucoup de jeunes ont intégré le Pôle cette année. Même s’il est difficile de faire des pronostics je pense que cette génération a déjà une bonne maturité. Tous semblent sérieux et consciencieux. Affaire à suivre !

Tous mes colocataires ont fait leur retour. La dynamique est vraiment bonne et l’ambiance risque encore d’être excellente cette année. Par contre plusieurs confrères devraient quitter le cabinet avant fin 2014. J’espère que leurs remplaçants auront la même bonhomie.

Je viens de finir une semaine complète de formation à l’école d’ostéopathie. Au programme cette fois : traitement maxillo-faciale et traitement des membres inférieurs. Ayant été à cheval sur trois promotions différentes l’an passé je n’ai pas retrouvé les mêmes acolytes que début Septembre. Ces différents séminaires continuent de m’apporter les outils dont j’ai besoin dans ma pratique professionnelle. Je suis vraiment content de l’école même s’il est difficile de greffer mes entrainements avec les horaires imposés. L’enchainement est plus fatigant qu’une semaine traditionnelle au cabinet mais je vois le bout du tunnel. Plus qu’un an à tenir et c’est le diplôme.

En finissant hier soir mon stage d’ostéopathie je n’ai malheureusement pas pu participer au championnat de France Sprint à Gérardmer. Mais en cette fin de week-end j’ai une pensée particulière à tous mes coéquipiers d’Avignon qui ont représenté haut et fort les couleurs de la SNA. C’est une superbe moisson avec deux titres : le premier en double homme critérium et le second en double mixte. Merci à eux pour ces beaux résultats.


Are You Ready !?!

14/09/2014
Crédit Photo : Lionel Piquard

Crédit Photo : Lionel Piquard

Fin de la trêve ! Je profite donc de mon dernier repos dominical pour vous donner quelques nouvelles. L’entrainement reprend demain. Heureusement d’ailleurs parce que les adipocytes n’attendent pas. Quatre kilos pris en quinze jours, je vous laisse faire le calcule….alors « Vive la Rentrée et Vive le Sport » ! Mais ce repos était nécessaire. Après Amsterdam je suis resté une semaine sur Avignon. Ce petit séjour dans le Sud m’a fait énormément de bien malgré la fatigue et le contrecoup post championnat. La météo était parfaite et les cigales n’ont pas hésité à le faire savoir. J’ai presque vu tout le monde : bien sur ma famille, mais aussi les amis, d’anciens professeurs du Lycée et les gens du club. J’ai fait un rapide aller-retour sur Paris le mardi 2 Septembre : une réception était organisée par le Ministère pour mettre à l’honneur les médaillés des derniers mondiaux d’Aviron et de Judo. Je suis rentré sur Lyon dimanche dernier en train. La reprise au cabinet s’est bien passée. Après deux mois d’absence j’ai rapidement retrouvé mes marques. Je n’ai pas encore perdu la main, sauvé ! Deux bonnes journées furent par contre nécessaires pour écumer la vague administratif qui s’accumulait depuis Juillet. J’étais en formation d’ostéopathie de jeudi à samedi. J’étais vraiment content de retrouver ce groupe de travail. Programme de ce stage : la prise en charge chez le nourrisson. C’était super ! Hier nous nous sommes tous rendus à l’hôpital de St Etienne pour recevoir et traiter gratuitement des patients. Nous fonctionnions en binôme. Quatre séances d’une heure ont été faites. Ces mises en situation furent vraiment enrichissantes.

Saison 2015 me voilà !