Finale à Munich !

29/05/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, je profite de ce petit moment pour revenir sur la finale. Le bassin était calme avec un léger vent favorable ! Pendant l’échauffement Frédéric et moi avons bien défini notre stratégie de course. Nous savions que les Anglais partiraient très très fort. Partant de ce postulat il était dans nos prévisions de calquer notre course sur les autres bateaux. En montant sur l’eau on nous annonce que notre départ est avancé à 12h15 contre 12h22 initialement prévu! Cette information de dernière minute s’est vite traduite par une petite montée d’adrénaline. La suite de l’échauffement s’est néanmoins bien passée ! En rentrant dans les STARTS je tourne une dernière fois la tête pour situer mes adversaires : les Danois sont sur notre droite et les Anglais sur notre gauche. Les équipages sont appelés les uns après les autres ! Nous échangeons une dernière fois avec Frédéric : « on n’hésite pas à faire ramer l’autre » …..Message reçu ! Le feu rouge s’allume, je prends une dernière inspiration……VERT ! C’est parti ! Je reste concentré sur mon coéquipier. Je le laisse ramer et reste très concentré sur ma gestuelle. Dans mon champ de vision j’aperçois les anglais et les danois, c’est bon signe ! Nous passons déjà les premiers 500m de course. Je balaye le bassin du regard et nous vois en tête de la course. Sans lancer de séries nous continuons, comme la veille, à propulser notre bateau à chaque coup de rame. Les anglais font le forcing dans ce deuxième 500m pour nous passer, ils lancent des séries en continue. De notre coté nous restons lucide et posés dans notre geste. Ca commence à payer ! A mi-course nous sommes toujours en Pole Position mais le bateau allemand à la ligne d’eau 1 semble revenir à notre hauteur. Nous lançons une série technique à ce moment là. Nous gardons une cadence de 38 coups d’aviron par minute en espérant faire la différence avec nos adversaires. A l’entrée des 500 derniers mètres de course nous sommes bord à bord avec le bateau allemand. Les anglais et les danois se battent pour la troisième place à une longueur. Nous tentons de résister et de maintenir le peu d’avance qui nous reste…..mais ces derniers terminent sur des chapeaux de roues ! Ils nous doublent dans les derniers mètres. Nous finissons bon deuxième devant le bateau danois troisième. Avec Frédéric nous sommes plus que satisfait de ce résultat mais aussi de notre week-end ! Nous rentrons ce soir sur Lyon et demain j’attaque un nouveau stage avec l’école de kiné !

            Encore merci pour vos messages et vos encouragements !

            Bon week-end


Demi-finale à Munich !

28/05/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonsoir, nous venons de rentrer de notre course…..et avec le sourire ! Nous venons de remporter notre demi-finale devant le bateau Danois (2ème) et le bateau Allemand (3ème). Sachant à l’avance qu’il s’agissait d’une course de haut vol j’étais plutôt stressé sur la demi-heure précédant notre départ. Nous savions que la course serait relevée et qu’il faudrait sortir le grand jeu pour venir à bout de nos adversaire….et nous avons su répondre présent ! Nous avons fait un mauvais échauffement sur l’eau mais avons réussi à passer outre pendant la demi-finale. La météo était plutôt agréable aujourd’hui : soleil et vent favorable au programme ! Au départ nous étions bien entourés…..les Allemands sur notre gauche et les Chinois sur notre droite. L’arbitre appelle les équipages, le feu rouge s’allume….puis passe au vert ! GO !!! La consigne que nous nous étions donnés avec Frédéric était simple : ne pas hésiter « à faire ramer l’autre », être à l’écoute de son coéquipier ! Je me suis donc « laissé guider » sur la première moitié de course. Et le concept semble bien marcher car nous passons en tête après 500m de course. Je contrôle rapidement du coin de l’œil où se situent notre principaux adversaires. Nous arrivons à garder un rythme très soutenu sans lancer de séries à tout va ! Et l’écart se creuse centimètres après centimètres, coups de pelles après coups de pelles. A mi-course nous avons réussi à nous détacher légèrement de nos premiers poursuivants. Mais derrière la bagarre fait rage entre les Allemands, les Danois et les Chinois. Nous plaçons, ici, notre traditionnelle attaque. L’écart ne se creuse pas tout de suite mais plus progressivement. A l’entrée des 500 derniers mètres de course nous sommes toujours en tête avec une longueur d’avance. Nous maintenons notre effort et lançons le sprint final pour contrecarrer les attaques successives des Allemands et Danois. Le « BIP » final retenti ! Nous finissons donc premiers ! La joie est immédiate car j’avais encore en haleine la demi-finale de Karapiro où nous étions passés au travers. Nous faisons une bonne récupération avant de filer à l’hôtel.

            Notre finale est demain à 12h22 ! Le tirage est le suivant :

Allemagne/Danemark/France/Grande-Bretagne/Italie/USA

            Voici le lien pour suivre notre course en direct. Merci à tous pour vos encouragements et vos messages !

Cordialement !


Tête de rivière et quart de finale !

27/05/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonsoir, petit retour sur les courses d’aujourd’hui. Sur le contre la montre de ce matin nous réalisons le meilleur temps de notre Série et le 3ème meilleur temps au général (derrière le bateau Danois et Italien). Pour cette première course au niveau international nous étions contents du résultat. Le bassin était relativement calme, sans vent et sans pluie ! J’ai réussi à m’employer comme je le souhaitais physiquement…..voir trop ! Du coup, j’appréhendais le quart de finale de cet après-midi ! Les conditions météos entre temps avaient bien changées : le vent était favorable et la pluie abondante. Nos adversaires étaient autrichiens (trois bateaux), hongrois, et tchèques. Nous prenons un bon départ et arrivons assez rapidement à nous placer aux avant-postes. Un des bateaux autrichiens reste au contact sur les 1000 premiers mètres. A mi-course nous décidons de placer une attaque. Notre stratégie fonctionne et porte rapidement ses fruits. Notre avance devient très confortable. Nous finissons cependant sur un train soutenu et franchissons la ligne d’arrivée les premiers. Le contrat de la journée venait d’être rempli avec notre qualification pour la demi-finale de demain.

            La demi-finale est demain à 14h42 ! Nous avons une grosse manche avec les Portugais, les Allemands, les Chinois, les Danois et les Autrichiens. Seuls les trois premiers seront qualifiés pour la grande finale. Au moins nous sommes fixés : il faudra faire une excellente course pour obtenir notre billet. Voici le lien pour suivre la course en direct.

            Bonne soirée !

 


Nouveau système de qualification !

26/05/2011

Crédit Photo : Sébastien Lenté

            Bonsoir, l’entrainement de ce matin s’est bien passé. Nous avons fait 8km avec du travail de vitesse dont un 500m à cadence course. Les conditions météos étaient meilleurs qu’hier mais les prévisions annoncent de la pluie sur toute la journée de demain. Le trafic sur l’eau créer une vague de fond, qui  rend le bateau instable et dur à maitriser. La Fédération Internationale essaie un nouveau système de qualification : notre première course sera un contre la montre. Notre départ est à 12h15. Toutes les embarcations courront dans la même ligne d’eau (ligne 7). Il y aura un départ toutes les 30 secondes. Mais sur les 36 embarcations nous ne serons en concurrence qu’avec la Grèce, la Turquie, la Belgique, et deux bateaux vénézuéliens. Seuls les quatre meilleurs temps seront qualifiés pour les quarts de finale de l’après-midi.

            Donc, pour récapituler : nous sommes 36 embarcations. Il y a six séries de six bateaux chacune. Dans chaque série les embarcations sont mises en concurrence via un contre la montre de 2000m. Dans chaque série seuls les quatre meilleurs temps seront retenus pour les quarts de finale de l’après-midi. Veuillez m’excuser pour la redite mais la complexité de ce nouveau système de sélection l’exige.

            Sur cette première course nos adversaires les plus dangereux devraient être les Grecs. Je ne pense pas avoir le temps d’actualiser le blog entre nos deux courses. Les quarts de finale devraient courir vers 17h. Le site internet de la FISA a subi plusieurs modifications. Voici le lien permettant de suivre l’évènement en direct (en espérant que ce soit le bon) !

            Bonne soirée.


Arrivée sur Munich !

25/05/2011

Crédit Photo : Sébastien Lenté

            Bonsoir, le voyage s’est bien passé. Après un départ à 9h de la base nautique nous avons rejoint l’aéroport de Genève. Malgré l’éruption du Grimsvötn et les perturbations aériennes nous avons pu prendre notre vol en temps et en heure. Notre atterrissage sur Munich s’est déroulé sans encombre ! Après être passé à l’hôtel pour poser quelques affaires nous sommes partis en direction du bassin pour monter et régler le bateau. La fatigue accumulée sur la journée nécessitait un aménagement de la sortie en double (8km). L’hébergement est le même qu’en 2008. J’ai eu l’occasion de croiser plusieurs de nos adversaires sur le bassin. La pression monte doucement en intensité ! Plus que 48h avant la première course !

            Bonne soirée !


B4 à Bellecin !

22/05/2011

            Bonjour, le deuxième cycle d’entrainement s’est terminé ce matin avec le traditionnel B4. Sur ce type d’exercice nous devons réaliser 2000m tout en respectant certaines cadences. L’allure monte crescendo avec 1000m à 24 de cadence (= 24 coups d’avirons par minute) puis 500m à 28 et enfin 500m à 32. C’est un travail qui reste dur à réaliser sur le plan technique car l’investissement physique doit être maximale quelque soit la fréquence. Il faut donc garder un soupçon de lucidité pour éviter de dégrader son geste. La vitesse du bateau doit, elle aussi, augmenter avec la cadence ! Frédéric et moi signons un bon temps malgré de petites erreurs techniques. La glisse de la coque était bonne mais il faut que nous travaillions encore un peu pour gommer ces petites fautes. Les conditions météos étaient très correctes : léger vent favorable et aucune vague !

            Sur la journée de vendredi notre sortie en double a été passable. L’équilibre général du bateau nous mettait en difficultés. Pour maintenir une certaine fraicheur psychologique nous n’avons pas ramé en double hier : j’ai fait du skiff le matin et repos l’après midi (car mon état de fatigue l’exigeait). Fred de son coté a couru le matin et est sorti en skiff l’après-midi.

            Cette après-midi tout le groupe est au repos. Dès demain nous réduirons le kilométrage et l’intensité des entrainements pour bénéficier du principe de surcompensation. Notre départ pour Munich est prévu mercredi matin. Nous prendrons le bus jusqu’à Genève pour ensuite prendre l’avion.

            Bon dimanche !


Lac de Vouglans !

19/05/2011

            Bonjour, nous sommes arrivés lundi après midi sur la base nautique de Bellecin. C’est ici, sur le lac de Vouglans que nous préparons cette première étape de coupe du monde. Le collectif France a été scindé en deux : une partie s’entraine sur Aiguebelette (coupleux hommeTC, FillesTC et PL, et pointus hommes PL) et l’autre sur Bellecin (coupleux hommes PL et pointus hommes TC). L’équipe de France ne sera au complet que mercredi prochain.

            La base de Bellecin bénéficie depuis peu de nouvelles infrastructures dont une salle de musculation toute équipée. Le logement reste des chambres pour deux voir trois. Autre gros avantage de la base, la restauration ! Elle se présente sous forme de self avec un buffet d’entrées. Pour nous, poids légers en période de régime, c’est une véritable chance. Nous pouvons ainsi organiser nos repas et gérer plus facilement nos rations. Le bassin quant à lui est agréable à cette période car le trafic sur l’eau reste minime compte tenu du faible nombre de plaisanciers.

            Le début du stage avec Frédéric se passe très bien ; nos premières sorties sont très concluantes et les bonnes sensations sont souvent au rendez-vous. Nous avons reçu un nouveau bateau. C’est un double de la marque italienne Filippi. Sur ce nouveau model les portants sont en aluminium. Ils se présentent sous la même forme que les portants en ailes. Mais leur plus grande spécificité demeure leur point d’encrage : ils se fixent à l’arrière de chaque rameur. C’est une coque que j’apprécie particulièrement pour sa nervosité, son installation ainsi que le feedback qu’elle procure. La hauteur de fixation des portants permet de ramer malgré de mauvaises conditions météos et de passer dans la vague plus facilement. Bref, nous sommes très satisfaits de ce nouvel investissement même si le résultat à Munich dépendra avant tout de notre forme physique. Les engagements pour la régate sont d’ailleurs consultables sur le site de la Fédération Internationale. Nous sommes la catégorie qui compte le plus d’inscrits (35 bateaux). Parmi toutes ces embarcations seuls les néozélandais et les canadiens manquent à l’appelle (respectivement 3ème et 4ème du dernier championnat du monde) !

            L’ambiance dans le groupe est excellente. Nous sommes en repos cette après midi. Il ne reste plus qu’un cycle de cinq entrainements avant d’entamer le travail de vitesse.

            Bonne soirée !