De Lyon à Bellecin !

10/05/2015
Crédit Photo : Ramuntcho V. Photographie

Crédit Photo : Ramuntcho V. Photographie

Bonsoir, le repos dominical à la Base nautique de Bellecin se termine et m’offre quelques minutes pour vous écrire.

Le stage sur Romans s’est malheureusement achevé sous la pluie. Mais le soleil nous a accompagnés le reste de la semaine. Seul petit bémol : le courant ! Je n’ai plus l’habitude de naviguer en rivière et ce paramètre perturbe vite mes repères techniques. Je reconnais volontiers mon manque de patience et mes gouts de luxe au fil des années et des kilomètres accumulés sur des lacs.

Après un court week-end sur Lyon j’ai repris le chemin de l’école. J’arrive bientôt au bout de mes peines. Plus qu’une semaine de prévue en Mai après le stage de Bellecin, et une en d’Août pour les examens finaux. Le bout du tunnel est proche. Nous avons abattu la quasi-totalité du programme. Les séances de révisions s’intercalent progressivement. Plusieurs autres nous attendent, et heureusement.

Parlons sport. Les conditions de navigation ont été relativement bonnes au Pôle la semaine dernière. Le programme ne prévoyait qu’une séance par jour. Une situation idéale pour récupérer et recharger les batteries. J’ai aussi repris le régime. Contexte plus laborieux à contrario pour perdre du poids quand vous diminuez le nombre d’entrainements.

Depuis lundi nous sommes en terre Jurassienne. Nous bénéficions d’une superbe météo. Quel contraste agréable avec l’an dernier à la même époque. La vitamine D et le bronzage sont régulièrement en option sur nos sorties bateaux. Pour l’instant les organismes sont mis à rude épreuve. Les repos arrivent à point nommé et donnent assez d’énergie pour « encaisser » un cycle supplémentaire. Depuis le début j’alterne les sorties en double avec Stany et Pierre. Un tirage au sort a été fait dès notre arrivée pour déterminer qui sera mon binôme sur la première course. Je ramerai donc avec Stany mercredi et Pierre jeudi. A suivre…

Juste un petit mot pour nos rameurs français juniors et séniors qui reviennent de la Coupe du Monde de Bled et de la Régate Internationale de Munich avec de beaux résultats. Nous étions derrière nos petits écrans pour vous encourager !

Bonne soirée.


Médaille d’argent !

18/06/2012

Crédit Photo : FFSA

           Bonjour à tous ! C’est encore un week-end plein d’émotions qui s’est achevé hier en Bavière. Munich était le dernier volet de la saga. L’ultime rendez-vous avant les Jeux Olympiques. Ce test grandeur nature était une bonne opportunité pour tenter de nouvelles choses. Nous avons su donner le meilleur sur chaque course pour sonder nos limites, identifier les axes techniques à travailler sur les 40 prochains jours. Nous savons mieux maintenant où se trouvent nos points forts et nos points faibles.

            Revenons sur la Finale ! Les températures étaient plus supportables que la veille mais le vent, lui, était toujours défavorable. De notre demi-finale découlait la stratégie de course. Nous voulions partir dans le paquet et fournir notre effort dans le deuxième mille. Notre finish était perfectible. Il semblait donc intéressant de démultiplier et d’augmenter la fréquence plus tôt sur l’enlevage. En finale nous étions bien entourés : d’un coté les danois, de l’autre les Néozélandais. Avant d’embarquer, le dernier « problème » que nous avons pointé du doigt fut la communication. Il nous fallait un signale verbale pour partir de concert sur les relances. Un mot pour nous remobiliser. Sans débauche d’énergie inutile, de surenchère physique, ces séries seraient là pour fixer notre attention sur des points techniques précis. Elles seraient là pour faire abstraction de la douleur momentanément !

            Avec un bon départ et une bonne transition nous nous sommes de suite placés en tête de peloton. La cadence a ensuite baissé, progressivement. C’est à 34 coups par minute que nous avons trouvé notre rythme de « croisière ». Mais nos amis All-Black ont rapidement pris les commandes dans cette finale. Avec un gros travail de leur part nous avons vite été débordés et dépassés. Je n’ai tourné la tête qu’à la mi-course et déjà, à ce moment de la course, je n’avais que le bateau danois en visuel. Les néozélandais semblaient partis pour de bon et les italiens commençaient à refaire leur retard. Stany impulsa une première série, puis une deuxième. Il était mieux placé pour me renseigner sur notre position et notre progression. C’est lui qui donna le signal quand les italiens menaçaient de nous rattraper. Trop concentré sur mon geste, j’obéissais aveuglément à ses ordres. Pour moi, les néozélandais s’étaient envolés depuis belle lurette. Je m’étais fait à l’idée que nous nous battions pour la deuxième place maintenant. A l’entrée des 500 derniers mètres de course nous avions de bonnes chances de terminer sur le podium. Mais encore fallait-il le faire ! C’était la dernière fois que nous pouvions nous tester sur le finish. J’ai alors monté la cadence, respectant à la lettre les consignes données par l’entraineur. En partant un tout petit peu plus tôt que d’habitude nous amorcions l’enlevage. Dès que les bouées ont changé de couleur j’ai arrêté de réfléchir, j’ai jeté mes dernières forces dans la bataille. Plus la ligne d’arrivée approchait et plus ma ramerie perdait de son  esthétique. Moins de dix coups avant le coup de sifflet finale Stany me lança « Ca peut le faire ! ! ! ». Je tournai alors la tête et vis avec stupéfaction le bateau kiwi. Moi qui les croyais loin devant, ils étaient en train de payer cash leur effort. Les derniers coups de rame furent intenses. En passant la ligne je n’imaginais pas être aussi proche d’eux. C’est après l’annonce officielle des résultats que j’ai pris conscience de la proximité entre nos deux bateaux à l’arrivée. Mais nous avions fait la course parfaite. Nous nous étions donnés à 200%. Aucune déception dans le camp français. Ce retour fulgurant dans les derniers mètres de course n’était pas prémédité, loin de là ! Nous terminons donc second à 19 centièmes de seconde des All-Blacks vainqueurs. Les danois complètent le podium. Les anglais sont finalement sixième. C’est encore un week-end en demi-teinte pour eux. Il semblerait que la demi-finale ait occasionnée plus fatigue chez eux.

            Petite anecdote, les bateaux médaillés à Munich sont tous les trois vainqueurs de la Coupe du Monde. Je m’explique : des points sont attribués à chaque embarcation suivant son classement sur les coupes du monde. A la fin des trois étapes un classement est fait et le bateau affichant le plus de points est considéré comme vainqueur de la Coupe du Monde. Dans notre cas nous sommes trois à comptabiliser 14 points au compteur (les Néozélandais, les Danois et nous). C’est une égalité parfaite. Mais par convention le trophée est décerné à l’embarcation qui fait la meilleure performance sur la dernière étape de la coupe du monde. Les Kiwis sont donc les heureux vainqueurs ! Voici le lien pour revivre la course !

            Dans dix jours nous partons dans le Jura et débutons la préparation terminale. La Cérémonie d’ouverture des JO est dans moins de 40 jours. Nous allons profiter du temps libre qui nous reste avant le grand saut pour recharger les batteries. Je passe demain après-midi ma soutenance. Je ne suis pas stressé mais l’enjeu est de taille. C’est mon dernier examen avant la remise de Diplôme.

            Merci pour vos encouragements !

            Cordialement


Demi-Finale !

16/06/2012

Crédit Photo : Alexander Hassenstein

           Bonsoir, enfin de retour à l’hôtel. C’est avec le sourire que nous avons quitté le bassin tout à l’heure. Nous terminons second de notre demi-finale. Pas de surprise, pas de déception ! Nous savions que les anglais étaient revanchards. Nous-en avons maintenant la preuve. Le plus important est assuré. Nous sommes qualifiés pour la Finale de demain. C’est sous un soleil de plomb que nous avons couru en début d’après-midi. Le vent était tournant, souvent défavorable. Nous sommes partis fort. Nous pointions en tête après 500m de course. Nos amis anglais ont alors fourni leur effort, prenant ainsi l’avantage. Une fois la mi-course passée nous plaçâmes nos traditionnelles attaques pour refaire notre retard. Le bateau italien fit les frais de ce règlement de compte franco-britannique, pointant à la troisième position non loin des norvégiens. Malgré nos agressions à répétition, le bateau anglais ne céda pas. Même lors du sprint final nous n’arrivâmes pas à les devancer. Ils ont tenu jusqu’au bout. Pour notre part, pas de déception. Il y a moins de cinq dixièmes de seconde entre nos deux embarcation. Nous avons fait une meilleure course qu’hier. Certaines choses sont encore perfectibles pour demain. Il existe une petite marge de progression. C’est ce que nous aurons à cœur de montrer en Finale.

            Voici le tirage :

ITALIE / HONGRIE / ANGLETERRE / NOUVELLE-ZELANDE / FRANCE / DANEMARK

            Nous courons à 11h45 ! Les compteurs seront remis à zéro. Nous sommes bien décidés à réendosser la cape des outsiders. Merci pour votre soutien !

            Voici le lien pour suivre la course en image et en Direct !


Coupe du monde à Munich !

15/06/2012

Crédit Photo : FFSA

           Bonsoir, nous ne pouvions pas espérer mieux comme entame sur cette Coupe du Monde. Nous remportons ce matin notre Eliminatoire devant le bateau hongrois. La compétition est loin d’être finie, bien au contraire, mais ce premier résultat continue d’amener à notre embarcation l’assurance et la confiance nécessaire pour performer. Après un premier bilan, plusieurs détails techniques sont à améliorer pour demain. Le début de course fut bien réalisé. C’est sur le deuxième 1000m, malgré de bonnes conditions de navigation, que j’ai commis de petites erreurs. Pénalisant ainsi l’équilibre du bateau et le rythme. Physiquement ce fut une course pleine. Nous avons pris la Pole Position dès les premiers coups du départ. Les rameurs hongrois étaient sur la rive opposée. Il était difficile d’apprécier l’écart entre nos deux bateaux. Mais ce manque de visibilité ne nous a pas empêchés de tenir le cap. Nous avons majoré notre avance dans la seconde moitié de parcours. Les hongrois terminent deuxième. Nous remportons notre manche et signons le meilleur temps au général. Dans les autres Séries, les néozélandais ont eu raison des anglais tandis que les danois ont devancé les italiens.

            Voici le tirage pour demain :

MEXIQUE / ANGLETERRE / FRANCE / ITALIE / NORVEGE / EGYPTE

            Nous courons à 14h54 ! C’est la première fois que nous tombons contre les italiens. C’est un bateau dont il faudra se méfier, au même titre que le bateau anglais. Ce dernier aura à cœur de prendre sa revanche. Les trois premiers seront qualifiés pour la grande finale de dimanche. Les courses en début d’après-midi sont moins faciles à négocier avec le régime. La difficulté reste la même pour tout le monde, mais la contrainte du poids se fait d’autant plus sentir à ces moment là. Voici le lien pour suivre la course en Direct !

            Merci pour vos encouragements !


Munich !

14/06/2012

Crédit Photo : FFSA

            Bonsoir, nous sommes à Munich depuis hier. Le stage sur Mantes s’est bien terminé. Il n’y aura pas eu d’amélioration météorologique malheureusement. Nous fûmes néanmoins imperturbables dans notre préparation. Nous avons respecté le programme. Sur le travail de vitesse nous avons rapidement retrouvé nos marques. Mardi nous avons mis en place une confrontation entre le double poids lourds (Berrest-Bahain), le deux sans barreur (Chardin-Mortelette) et nous. C’était sur 1000m. Cette configuration permit à chacun de s’exprimer à 200%. Cette concurrence positive entre nos trois bateaux fut un bon outil de travail. J’espère que nous aurons la possibilité de recommencer sur la préparation des Jeux. Ce même jour une conférence de Presse était organisée au club. L’occasion pour nous tous de partager notre passion.

            Le bassin de Munich était inondé de soleil ce matin. Nous avons fait huit kilomètres. Des sensations mitigées sur un plan d’eau agité. Toujours et encore cette vague de fond : déstabilisante au possible, omniprésente et imprévisible.

            Voici le tirage de notre Eliminatoire de demain. Départ prévu à 11h15 ! Voici la Startlist :

FRANCE / EGYPTE / CRAOTIE / MEXIQUE / HONGRIE

            Les deux premiers seront directement qualifiés pour la demi-finale de samedi. Le bateau hongrois sera le plus dangereux. Il a gagné la Régate de Qualification. Leur embarcation est assez irrégulière. Tantôt ultra performante tantôt absente sur les courses. Nous devrons donc être sur le qui-vive ! Nous n’avons pas encore défini de stratégie de course mais il y a une certitude : il faudra aborder cette course comme des outsiders si nous voulons être à notre meilleur niveau.

            Voici le lien pour suivre la course en Direct !


Mantes la Jolie !

09/06/2012

Crédit Photo : Lionel Piquard

            Bonsoir, après une semaine à Lyon nous sommes en regroupement du coté de Mantes-la-Jolie. C’est ici que nous préparons la troisième et dernière Etape de la Coupe du Monde. Nous sommes arrivés jeudi soir. Nous décollerons mercredi pour Munich. Pour l’instant les conditions météos ne sont pas faciles : du vent en rafale et des averses. Le bassin est exigeant, il use les organismes et le moral. Heureusement le stage est court. Cela dit, les prévisions pour les prochains jours n’annoncent aucune amélioration. Ce temps semble généralisé sur le territoire français. Doit-on prendre ça comme une consolation ?

            Pendant mon séjour sur Lyon j’ai fait du skiff. Plusieurs séances de musculations étaient aussi prévues. Les conditions d’entrainements étaient presque idéales.

            J’étais sur Paris mardi dernier. Je me suis rendu à France Télévision pour tourner une émission rediffusée sur France O. Le concept de l’émission ressemblait étrangement à celui du Trivial Poursuit. Deux équipes s’affrontaient (chacune composée de trois membres). Cinq thèmes étaient proposés, tous en rapport avec le sport et l’olympisme. Deux bonnes réponses étaient nécessaires pour valider un thème. Comme au jeu de société, une bonne réponse laissait à l’équipe la possibilité de rejouer. Je faisais, bien entendu, partie de l’équipe AVIRON (aux cotés de Jean-Christophe Rolland et de Alexandre Boyon). Nous affrontions l’ESCRIME (composée notamment de l’ancien Ministre des Sports Jean-François Lamour). Le tirage au sort était fait en début d’émission pour donner la main à l’une des deux équipes. Ce fut à l’escrime de commencer. Nos adversaires enchainèrent bonne réponse sur bonne réponse. Jusqu’à nous éliminer sans que nous puissions récupérer la main et répliquer. Cruel destin ! Bien heureusement le sport laisse à chacun sa chance. Sinon, imaginez la frustration !

            L’entrainement de demain matin terminera le cycle de cinq entrainements. Avec un repos bien mérité l’après-midi.

            Bonne soirée !


Départ pour Brive !

02/06/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, voici un petit article juste avant de partir pour le championnat de France bateaux longs de Brive. Le retour de Munich s’est relativement bien passé malgré un retard de notre vol. Mes deux premiers jours de stage en Réanimation se sont extrêmement bien passés. Je suis parfaitement encadré. La plupart des patients sont encore dans le coma et notre action consiste à mobiliser leurs articulations et drainer leurs poumons. Ces méthodes sont préventives et visent à maintenir un état stable du patient (que ce dernier ne développe pas de complications du type escarres ou encombrement pulmonaires qui réduiraient son pronostique vital). Beaucoup de machines haute technologie sont utilisées pour contrôler l’état général du patient. Tout ça est un peu nouveau pour moi mais l’équipe de kinés est très compétente et pédagogue, ce qui facilite mon apprentissage.

            Je suis rentré mardi soir sur Avignon. J’ai ramé avec mon coéquipier de club hier matin. Nous avons fait essentiellement du travail de vitesse. Les sensations étaient bonnes et sont revenues assez vite malgré des conditions météos exécrables. L’après-midi j’ai été interviewé et filmé par France 3 PACA. Un montage devrait être fait et diffusé sur les écrans prochainement. Je mettrai un lien dès qu’une date m’aura été communiquée.

            Nous partons aujourd’hui pour Brive-la-Gaillarde. Nous faisons partis des catégories qui courront le vendredi en tête de rivière. Le système de qualification utilisé est identique à celui des championnats de France bateaux courts d’Aiguebelette : contre la montre où seuls les 24 premiers sont retenus, puis des séries et des demi-finales où les trois premiers de chaque course sont qualifiés. Il y a beaucoup de densité cette année en 2x poids léger mais je ne doute pas de nos qualités d’outsiders pour nous intercaler dans la hiérarchie. Je ne suis pas sûr d’avoir une connexion internet sur place au quel cas je ne pourrai pas actualiser le blog. Je vous invite à consulter le site de la Fédération pour les résultats du week-end.

            Voici le lien vidéo permettant de visionner notre finale de la coupe du monde de Munich !

            Bonne journée !