TEDx

02/03/2018

Crédit Photo : Fabien Deloche

Plus de deux mois et demi sans nouvelles. Je ne me serais jamais cru capable de vous « abandonner » aussi longtemps. Mais les faits sont là. Je vous rassure, il ne s’agissait pas d’un challenge personnel. L’agenda et l’actualité des dernières semaines m’ont enlevé toutes occasions de le faire.

Comme vous pouvez l’imaginer, beaucoup de choses se sont passées depuis mon dernier article.

J’ai commencé à travailler fin Novembre dans un cabinet de kiné sur Valenciennes. J’avais déjà fait un remplacement là-bas au mois de Mai. Le contact était bien passé, mon profil les intéressait et il cherchait quelqu’un pour la rentrée. De l’appartement je mets cinq minutes en vélo pour y aller. Un luxe que j’apprécie un peu plus chaque jour. Sinon l’ambiance est super. La prise en charge s’adresse surtout à des sportifs. Ça change, même si j’aime personnellement voir de tout. Jusqu’à fin Décembre je ne travaillais que les après-midi. J’ai fait ce choix pour finir la réécriture de mon livre. Les bonnes nouvelles sont d’ailleurs au rendez-vous. Il devrait être disponible au mois de Mai. Le compte à rebours est donc lancé ! Je vous tiendrais au courant de son actualité et de l’avancée du projet.

Pour Noël je suis redescendu dix jours dans le Sud. Cela faisait des années que je n’étais pas resté aussi longtemps pour les fêtes de fin d’année. Même si je n’ai pas pu croiser tout le monde, le simple fait de prendre le temps de voir les gens permit de recharger les batteries.

Depuis Janvier j’ai attaqué mon activité de kiné à temps plein. Je démarre généralement à 8h30 le matin, et finis le soir vers 19h. Je me réserve systématiquement un créneau de 30 minutes pour faire du sport. Les journées restent donc bien remplies. Pas le temps de m’ennuyer. Surtout que d’autres sollicitations viennent se greffer par-dessus : en Janvier je suis intervenu devant les classes préparatoires du Collège Stanislas. Je suis aussi passé à Charléty début Février pour le championnat de France Indoor. J’ai également participé à l’Assemblée Générale de l’AS Mantaise…et c’est sans compter les week-ends. Il est rare que je reste le samedi et le dimanche sur Valenciennes, surtout depuis 2018. Dernièrement j’étais entre Prague, Paris, Londres, Nîmes et Lyon.

Je retourne d’ailleurs sur la capitale des Gaules demain pour intervenir à un « talk » TEDx. Une première pour moi. Je suis hyper excité à l’idée de partager ce moment, mais je ne vous cache pas que la pression monte.

Vous l’aurez compris, le moral est bon. Les prochaines semaines s’annoncent tout aussi chargées, mais comptez sur moi cette fois pour vous tenir informés.

Publicités

Mantes-la-Jolie !

09/06/2015
Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

Bonsoir, depuis notre retour de Poznan le temps s’accélère. Quelques heures après notre atterrissage j’eus le plaisir de passer en direct sur le plateau télé de L’Equipe 21. J’ai également eu la chance de me voir offrir le dernier ouvrage dédié à notre sport et intitulé « Les grandes heures de l’aviron français ». Je vais définitivement pouvoir mettre un nom sur tous les champions qui ont façonné un siècle de rame et de galère. J’ai quitté la capitale le soir même pour rejoindre la Lorraine et sa Moselle. Pendant le trajet j’ai débuté la lecture de ma nouvelle Bible, mais la fatigue accumulée sur la journée ma finalement envoyée dans les bras de Morphée jusqu’à mon arrivée à Thionville. Au cours des 72h passées là-bas j’ai jonglé entre entrainement et formation. Les interventions se faisaient au sein du site nucléaire de Cattenom mais concernaient les employés de l’entreprise Prezioso. Tout s’est bien déroulé : nos interlocuteurs ont bien saisi le sens de notre démarche et l’ambiance générale a rendu l’accueil et l’échange encore plus humain. Je tiens à remercier le club d’aviron de Basse-Ham pour leur gentillesse. Sans eux j’aurais difficilement pu m’entrainer dans de bonnes conditions. La performance se construit au quotidien et c’est grâce à vous que nous y arrivons.

Une fois terminé, je suis directement remonté en Ile-de-France pour rejoindre mon club et mes coéquipiers à Mantes-la-Jolie. Dès le jeudi soir nous avons pris les rames pour donner nos premiers coups ensemble. Avec deux sorties au compteur nous pointions finalement dans la moyenne des équipages inscrits. C’est aussi ce qui fait le « charme » de ce championnat : il manque souvent des kilomètres mais l’envie de gagner reste intacte et l’enjeu est pris au sérieux. La SNA présentait deux 4x séniors hommes et un 2x séniores femmes poids légères. Malgré un bel orage le vendredi la météo nous a apporté suffisamment d’UV pour profiter de notre sport dans de bonnes conditions. Il nous aura fallu quatre courses pour atteindre la finale dans cette compétition. Au départ de cet ultime parcours trois bateaux pouvaient prétendre au titre : Nantes, Lyon et nous. Malgré un bon départ et des attaques à répétition, nos efforts ne nous ont jamais permis de rattraper la machine Lyonnaise victorieuse. Nous finissons sur une superbe deuxième place. L’aviron est une belle famille et c’est probablement sur les podiums qu’on le devine : les sourires et les poignées de mains n’arrêtent pas et viennent illustrer les plus belles valeurs de notre sport.

Un grand merci à tous mes coéquipiers du week-end, aux séniors du club et à mon entraineur pour ces bons moments et pour l’ambiance.

Le retour sur Lyon s’est bien passé. J’ai repris les soins au cabinet après 7 semaines d’absences. Heureusement les patients se souviennent encore de moi. Malheureusement pour eux je repars dès jeudi sur Aiguebelette pour retrouver l’Equipe de France et préparer la deuxième étape de Coupe du Monde de Varèse.

Bonne soirée !


Championnat Sprint à Mantes

02/10/2013
Crédit Photo : Média Aviron

Crédit Photo : Média Aviron

Bonjour, c’est avec un peu de retard que je vous donne des nouvelles de cette dernière quinzaine. J’étais sur Avignon l’avant dernier week-end de Septembre. La réception organisée par le club s’est bien déroulée. Tous les partenaires institutionnels étaient présents et tous ont pris la parole. J’avais aussi préparé quelques lignes pour remercier mes interlocuteurs de l’aide qu’ils m’apportent pour mener à bien mon projet sportif. J’ai également profité de ce retour au club pour préparer le bateau des championnats de France Sprint. Même si le mistral et le courant ont rendu la navigation difficile, chacune des sorties apporta de la cohésion et des repères.

Après une semaine de quatre jours au cabinet j’ai repris la route pour Mantes-la-Jolie. Beaucoup de clubs avaient fait le déplacement pour célébrer la première édition du championnat de France Sprint. Un nouveau format de course a vu le jour le week-end dernier. Les confrontations se faisaient sur 500m et étaient accessibles aux internationaux (dans la limite de 25% de l’embarcation). Autre nouveauté, deux embarcations se sont rajoutées au programme : le 4x et le 8+ mixte. C’est la première fois que la mixité est autorisée sur un championnat. Beaucoup ont été séduit et ont profité de cette opportunité pour constituer un équipage. Nous faisions partie de ceux-là. Je courrais en 4x (mixte). Mon séjour sur Avignon nous avait permis de faire une préparation express. La compétition nous réservait quatre courses en deux jours. L’intensité allait être maximum. Bref, le challenge était de taille. La première course nous a directement mis dans l’ambiance. La densité était exceptionnelle. En quart de finale le samedi après-midi, une malheureuse erreur de trajectoire a bien failli nous couter cher. Nous sommes passés près de l’élimination par ma faute, à cause d’un manque de lucidité et de maitrise de la barre. Ce fut la seule frayeur du week-end. Malgré un passage raté en grande finale nous nous sommes fait plaisir pour terminer sur une belle 9ème place. Le résultat brut pourrait paraitre décevant mais l’ambiance et les sensations ont largement contrebalancés cette tendance. Pas de déception mais un super week-end avec le groupe sénior du club. Bref, un bon moment.

Le retour sur Lyon s’est fait dans la nuit de dimanche. J’ai shunté l’entrainement de lundi matin pour me reposer. Les prochaines échéances sportives sont assez loin maintenant. L’entrainement « hivernal » et foncier va pourvoir reprendre de plus bel.

Bonne journée.


Munich !

14/06/2012

Crédit Photo : FFSA

            Bonsoir, nous sommes à Munich depuis hier. Le stage sur Mantes s’est bien terminé. Il n’y aura pas eu d’amélioration météorologique malheureusement. Nous fûmes néanmoins imperturbables dans notre préparation. Nous avons respecté le programme. Sur le travail de vitesse nous avons rapidement retrouvé nos marques. Mardi nous avons mis en place une confrontation entre le double poids lourds (Berrest-Bahain), le deux sans barreur (Chardin-Mortelette) et nous. C’était sur 1000m. Cette configuration permit à chacun de s’exprimer à 200%. Cette concurrence positive entre nos trois bateaux fut un bon outil de travail. J’espère que nous aurons la possibilité de recommencer sur la préparation des Jeux. Ce même jour une conférence de Presse était organisée au club. L’occasion pour nous tous de partager notre passion.

            Le bassin de Munich était inondé de soleil ce matin. Nous avons fait huit kilomètres. Des sensations mitigées sur un plan d’eau agité. Toujours et encore cette vague de fond : déstabilisante au possible, omniprésente et imprévisible.

            Voici le tirage de notre Eliminatoire de demain. Départ prévu à 11h15 ! Voici la Startlist :

FRANCE / EGYPTE / CRAOTIE / MEXIQUE / HONGRIE

            Les deux premiers seront directement qualifiés pour la demi-finale de samedi. Le bateau hongrois sera le plus dangereux. Il a gagné la Régate de Qualification. Leur embarcation est assez irrégulière. Tantôt ultra performante tantôt absente sur les courses. Nous devrons donc être sur le qui-vive ! Nous n’avons pas encore défini de stratégie de course mais il y a une certitude : il faudra aborder cette course comme des outsiders si nous voulons être à notre meilleur niveau.

            Voici le lien pour suivre la course en Direct !


Mantes la Jolie !

09/06/2012

Crédit Photo : Lionel Piquard

            Bonsoir, après une semaine à Lyon nous sommes en regroupement du coté de Mantes-la-Jolie. C’est ici que nous préparons la troisième et dernière Etape de la Coupe du Monde. Nous sommes arrivés jeudi soir. Nous décollerons mercredi pour Munich. Pour l’instant les conditions météos ne sont pas faciles : du vent en rafale et des averses. Le bassin est exigeant, il use les organismes et le moral. Heureusement le stage est court. Cela dit, les prévisions pour les prochains jours n’annoncent aucune amélioration. Ce temps semble généralisé sur le territoire français. Doit-on prendre ça comme une consolation ?

            Pendant mon séjour sur Lyon j’ai fait du skiff. Plusieurs séances de musculations étaient aussi prévues. Les conditions d’entrainements étaient presque idéales.

            J’étais sur Paris mardi dernier. Je me suis rendu à France Télévision pour tourner une émission rediffusée sur France O. Le concept de l’émission ressemblait étrangement à celui du Trivial Poursuit. Deux équipes s’affrontaient (chacune composée de trois membres). Cinq thèmes étaient proposés, tous en rapport avec le sport et l’olympisme. Deux bonnes réponses étaient nécessaires pour valider un thème. Comme au jeu de société, une bonne réponse laissait à l’équipe la possibilité de rejouer. Je faisais, bien entendu, partie de l’équipe AVIRON (aux cotés de Jean-Christophe Rolland et de Alexandre Boyon). Nous affrontions l’ESCRIME (composée notamment de l’ancien Ministre des Sports Jean-François Lamour). Le tirage au sort était fait en début d’émission pour donner la main à l’une des deux équipes. Ce fut à l’escrime de commencer. Nos adversaires enchainèrent bonne réponse sur bonne réponse. Jusqu’à nous éliminer sans que nous puissions récupérer la main et répliquer. Cruel destin ! Bien heureusement le sport laisse à chacun sa chance. Sinon, imaginez la frustration !

            L’entrainement de demain matin terminera le cycle de cinq entrainements. Avec un repos bien mérité l’après-midi.

            Bonne soirée !


Retour de Mantes-la-Jolie !

19/06/2011

Crédit Photo : Sébastien Lenté

            Bonsoir, je viens de rentrer sur Lyon. La semaine se termine enfin. Sur les deux courses du week-end celle d’hier est sans aucun doute la meilleure. Nous sommes partis (hier) en même temps que le double poids lourd composé de Cédric Berrest et Julien Bahain. Sur cette première course des bourrasques de vent balayaient le bassin. Heureusement pour nous il était favorable. Après un bon départ nous arrivons à faire jeu égale pendant 1500m. La suite est beaucoup moins glorieuse car le manque de fraicheur nous coupe net dans notre élan. Et nous accusons un retard de cinq secondes à l’arrivée. La satisfaction était tout de même présente car nous ne nous attendions pas à résister aussi bien à nos homologues poids lourds. Les sensations et le rythme étaient justes. Plusieurs points positifs ressortaient donc après une première analyse.

            Sur la course de ce matin nous partions avec trois secondes d’avance sur Cédric et Julien, en espérant que la bagarre de la veille dur jusqu’à l’arrivée. Malheureusement nous ne sommes pas arrivés à réitérer notre performance d’hier : les fautes techniques furent plus fréquentes, nous gardions difficilement une bonne trajectoire dans notre ligne d’eau, le physique manquait. Autant d’excuses qui nous classèrent rapidement derrière le double poids lourds, malgré nos trois secondes de bonus au départ. Il devient évident que l’écart final fut plus conséquent (10 secondes). Mais la frustration ne venait pas que de l’écart qui séparait nos deux bateaux, elle venait avant tout du manque de forme. Elle venait également du fait que les sensations soient moins bonnes, l’enchainement technique aussi. Il n’y a pas eu de grosses fautes mais plusieurs petites erreurs. Conclusion, peu de choses sont à retenir sur ce deuxième parcours. Mais le week-end aura été riche d’enseignements. Il aura permis de travailler dans la fatigue et de définir un peu mieux encore nos limites. Vous pourrez consulter sur le site de Frédéric plusieurs vidéos de nos entrainements et de nos courses.

            Pour le reste de la semaine je continue mon stage en réanimation. Je devrais passer ma Mise en Situation Professionnelle vendredi. Dimanche prochain je serai sur Mâcon pour suivre les jeunes du club au championnat de France.           

            Voici le lien permettant de visionner le montage vidéo réalisé par France 3 PACA, que je remercie par la même occasion.

            Cordialement


Mantes-la-Jolie !

17/06/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, nous sommes en stage d’entrainement sur le club de Mantes-la-Jolie jusqu’à dimanche. Les conditions météos sont assez changeantes. Le début de la semaine était pluvieux, puis nous avons eu beaucoup de vent jusqu’à hier. Avec une couverture nuageuse optimale depuis notre arrivée nous n’avons pas pu profiter de l’éclipse de Lune.

            Les sorties en double avec Frédéric se sont beaucoup enchainées ces trois derniers jours. Nous avons cumulé plus de cent kilomètres en 72h. Les sensations sont bonnes mais la motivation et l’envie manque depuis que nous savons que nous ne participons pas à la Coupe du Monde à Hambourg. Ce matin nous avons repris le travail de vitesse. Demain matin nous ferons une course sur 2000m avec une confrontation franco-française : nous serons opposés au double poids lourd composé de Cédric Berrest et Julien Bahain, ainsi que le double poids léger -23 ans composé de Alexandre Pilat et Damien Piqueras.

            Les gens résidants en région PACA pourront visionner ce dimanche midi le montage vidéo réalisé par France 3.

            Bonne journée !