Et de quatre !

13/07/2015
Crédit Photo : FISA

Crédit Photo : FISA

Bonsoir, comment résumer en quelques lignes l’intensité de cette course et les émotions qui gravitent autour depuis ! Le moment est encore magique et la victoire garde toujours autant de saveur 24h après. J’ai encore du mal à réaliser ce que nous avons fait même si les images et les mots résonnent et tournent en boucle dans ma tête !

Il s’agissait bien du dernier rendez-vous avant Aiguebelette. Une ultime répétition générale pour réviser nos gammes et jauger la concurrence. Tous les ténors étaient au départ hier matin, à commencer par les « habitués » des finales : Anglais, Italiens, Norvégiens et nos amis Sud-Africains. Après l’embarquement les jambes ont eu du mal à se dégripper. J’avais l’impression d’avoir mal récupéré de la veille. Mais les accélérations et les kilomètres dans la zone d’échauffement suffirent à effacer mes doutes sur la forme du jour. Le discours de l’entraineur a été percutant et relativement court. Nous savons d’où nous venons, nous connaissons les antécédents et les coups du sort des dernières saisons, pas utile d’épiloguer sur l’envie qui nous anime ! Nous avons abordé la finale avec un moral d’acier.

Notre départ fut bon mais la concurrence connait maintenant la musique. Les adversaires savent qu’il faut limiter les décalages dès le début s’ils veulent espérer nous revoir. Les attaques n’ont donc pas arrêté de s’enchainer. Les anglais et les italiens se sont livrés une bataille sans merci quand les Norvégiens tentaient de réduire l’écart. Il n’y a pas eu d’erreur technique particulière de notre côté, et heureusement vu l’intensité de ces 2000m. Qui plus est, notre traditionnelle attaque dans le troisième 500m n’a pas payé non plus, surement pour la même raison. Les 700 derniers mètres ne furent qu’un interminable sprint. Ce fut le prix à payer pour décrocher les norvégiens dans les derniers mètres et contenir le retour éclair de nos amis Sud-Africains. Le « BIP » final arriva enfin ! Les poumons brûlaient et l’acide lactique me prenait à la gorge mais quel bonheur ! Je n’avais plus qu’à attendre que les effets s’estompent pour profiter à 100% de la victoire. La remise des récompenses est passée vite, trop vite….

Après un périple en train, avion, Blablacar je suis enfin arrivé à Temple sur Lot hier soir. J’ai déjà pu suivre les Juniors sur l’eau ce matin et en musculation cette après-midi. Demain Stany me rejoint pour un moment d’échange et de partage avec les Jeunes.

Je rentrerai mercredi soir sur Lyon après un crochet par Bergerac.

Voici le lien pour revivre la course d’hier en image (LM2X).

Encore merci pour votre soutien.

Bonne soirée.


De Lyon à Bellecin !

10/05/2015
Crédit Photo : Ramuntcho V. Photographie

Crédit Photo : Ramuntcho V. Photographie

Bonsoir, le repos dominical à la Base nautique de Bellecin se termine et m’offre quelques minutes pour vous écrire.

Le stage sur Romans s’est malheureusement achevé sous la pluie. Mais le soleil nous a accompagnés le reste de la semaine. Seul petit bémol : le courant ! Je n’ai plus l’habitude de naviguer en rivière et ce paramètre perturbe vite mes repères techniques. Je reconnais volontiers mon manque de patience et mes gouts de luxe au fil des années et des kilomètres accumulés sur des lacs.

Après un court week-end sur Lyon j’ai repris le chemin de l’école. J’arrive bientôt au bout de mes peines. Plus qu’une semaine de prévue en Mai après le stage de Bellecin, et une en d’Août pour les examens finaux. Le bout du tunnel est proche. Nous avons abattu la quasi-totalité du programme. Les séances de révisions s’intercalent progressivement. Plusieurs autres nous attendent, et heureusement.

Parlons sport. Les conditions de navigation ont été relativement bonnes au Pôle la semaine dernière. Le programme ne prévoyait qu’une séance par jour. Une situation idéale pour récupérer et recharger les batteries. J’ai aussi repris le régime. Contexte plus laborieux à contrario pour perdre du poids quand vous diminuez le nombre d’entrainements.

Depuis lundi nous sommes en terre Jurassienne. Nous bénéficions d’une superbe météo. Quel contraste agréable avec l’an dernier à la même époque. La vitamine D et le bronzage sont régulièrement en option sur nos sorties bateaux. Pour l’instant les organismes sont mis à rude épreuve. Les repos arrivent à point nommé et donnent assez d’énergie pour « encaisser » un cycle supplémentaire. Depuis le début j’alterne les sorties en double avec Stany et Pierre. Un tirage au sort a été fait dès notre arrivée pour déterminer qui sera mon binôme sur la première course. Je ramerai donc avec Stany mercredi et Pierre jeudi. A suivre…

Juste un petit mot pour nos rameurs français juniors et séniors qui reviennent de la Coupe du Monde de Bled et de la Régate Internationale de Munich avec de beaux résultats. Nous étions derrière nos petits écrans pour vous encourager !

Bonne soirée.


Fin de la première mi-temps !

10/08/2014

Prépa Belllecin 2014

Bonjour, il ne reste plus que deux semaines avant notre première course à Amsterdam. Nous terminons juste le travail foncier. Le plus dur est maintenant derrière nous. Les sorties vont se raccourcir et le repos va devenir la priorité si nous voulons tirer les bénéfices du principe de surcompensation. Pour l’instant tout se passe sans l’ombre d’un nuage, ou presque ! Les reliquats d’une vieille tendinite sont venus légèrement perturber la préparation. Aucune douleur apparente mais une gêne en bateau et sur certains ateliers en musculation au genou gauche. Par précaution l’entraineur m’a mis au repos une matinée. Afin de conserver le volume et le rythme des entrainements, et, bien sûr, palier au mieux à la situation, je suis revenu à mes premiers amours. J’ai enfilé mon maillot de bain et mes lunettes pour compter les carreaux de la piscine. Ce fut l’occasion de rafraichir ma technique après ces longues années sans pratique. J’ai aussi aménagé les C2 pour éviter toute inflammation. Grâce à une reprise progressive et des soins intensifs l’épisode n’a duré que 48h. Depuis ce petit incident tout se déroule selon nos prévisions. La fatigue s’est installée et semble bonne. La transition du skiff au double s’est faite sans souci. Les repères sont là et les bases semblent de plus en plus solides quelques soient les conditions de navigation. L’usure vient surtout de la météo qui ne nous laisse que peu de répit pour l’instant. L’ambiance dans le groupe est excellente. Tout le monde travaille de concert et dans le bon sens. Nous avons reçu notre équipement ce matin. Quelques échanges seront nécessaires pour être habillé à la bonne taille mais le design est vraiment sympa.

Le championnat du monde Junior vient de se terminer à Hambourg. Nos Bleuets reviennent avec une médaille d’argent (remportée avec talent par Camille Juillet du CN Verdun) et de belles places d’honneur. Ces résultats et ceux des U23 nous indiquent clairement la marche à suivre.

Bonne soirée !

 


De retour sur Lyon !

21/07/2014

8+ Junior Français

Bonsoir, cette première semaine post Lucerne se termine enfin. Je suis rentré dimanche sur Lyon après une série de voyages. Vous le savez déjà, j’ai assisté à deux mariages. Un premier le soir même de notre finale en Suisse, et un second sur Toulouse moins de 48h après. J’ai profité de cette occasion pour découvrir la Ville Rose et son Pôle France. J’ai gracieusement été hébergé par un coéquipier de l’Equipe de France. L’aviron est décidément une belle famille. Juste après ma visite en Midi-Pyrénées je me suis rendu en Aquitaine : direction Temple-sur Lot et son collectif junior. L’objectif : partager son expérience, répondre aux questions, parler du double projet ! Je reste convaincu que ces moments sont importants dans la carrière d’un Jeune. Je n’en ai pas bénéficié à l’époque et ça m’a manqué. C’est la raison pour laquelle je fais le déplacement chaque année depuis plus de cinq ans maintenant. Stany était aussi présent. Il parrainait le 4- et le skiff femme. Je parrainais quand à moi le 8+ homme. Nous avons profité du suivi sur l’eau pour donner quelques conseils aux rameurs et échanger avec l’encadrement. Vous l’aviez compris, avec l’enchainement des évènements j’étais loin du surentrainement. J’ai assuré le minimum syndical. J’ai profité de la présence de mon coéquipier pour reprendre la musculation. Cela faisait plus d’un mois que nous n’avions pas touché d’altères. Le programme ne prévoyait que deux tours de C2. Impossible de finir ! Je me suis arrêté avant la fin tellement les ressources manquaient. Pris par des nausées et des vertiges j’ai préféré abandonner. Dure réalité et belle leçon d’humilité ! Quelques soient vos résultats, aussi bons soient-ils, votre corps ne déroge pas à la règle. Un mois d’absence des bancs de musculation et vous repartez à la case départ. Quelques heures plus tard je ressentais déjà les premières courbatures. De son côté, Stany n’a pas tremblé, il a rempli sa part du contrat en finissant les deux tours imposés…. Juste impressionnant quand on recontextualise ! En fin de journée il m’a ramené sur Bergerac pour enfin fêter nos derniers résultats ! J’ai rejoint Avignon en train le lendemain matin. D’ailleurs, si un jour vous souhaitez faire le même trajet, ne soyez pas inquiet si vous faites d’abord Bergerac-Bordeaux avant de faire Bordeaux-Avignon. Contrairement à toutes attentes c’est le plus rapide ! Ce petit séjour chez mes parents m’a bien ressourcé. Je suis passé au club pour voir mon entraineur. Je suis sorti en double avec mon coéquipier de club de 2011. J’ai participé à un déménagement l’après-midi avant d’aller en ville. Un vrai bain de foule en plein Festival. J’ai eu la chance de croiser d’anciennes connaissances. Je suis remonté hier matin sur Lyon. La semaine s’annonce tranquille. Je vais faire quelques allers-retours au cabinet pour être à jour sur plan administratif avant mon départ en stage. Nous montrons vendredi sur Bellecin. Pressé d’y être !


Début de la préparation Terminale

24/07/2013

Equipe de France Junior

Bonsoir, c’est huit jours de vacances qui m’attendaient après Lucerne. L’occasion rêvée pour descendre en Avignon. J’ai rejoint la cité papale mardi après notre finale. Pendant ce court séjour rien n’était programmé. Je me suis limité à trois activités : profiter de ma famille, passer au club et recharger les batteries. Pour se faire, la rigueur des entrainements fut mise temporairement entre parenthèse.

En fin de semaine dernière j’abandonnais le chant des cigales pour regagner le Lot-et-Garonne. Chaque année j’essaie de faire le déplacement pour saluer l’Equipe de France Junior. Le parrainage et le partage d’expérience motivent ce voyage. L’accueil fut encore une fois excellent. Beaucoup de questions m’ont été posées par ces Jeunes à la fois curieux et enthousiastes. Ce fut un pur moment d’échange. En plus de parrainer l’Equipe j’accompagne traditionnellement un bateau en particulier. Sur proposition de l’encadrement il a été décidé que je suive le skiff féminin en référence à son comportement sportif depuis le début de saison.

Je suis remonté dimanche soir sur Lyon. Malgré un retard de 90 minutes de nos amis de la SNCF je suis arrivé à bon port. La journée de lundi fut cadencée : entrainement en double le matin avec mon coéquipier de club Maxime, rendez-vous chez le dentiste, passage au cabinet pour organiser le changement entre les remplaçants. Bref, impossible de trouver le temps long dans ces moments-là.

Nous sommes désormais sur Bellecin dans le Jura. C’est partie pour trois semaines de stage intensif avec l’Equipe de France. Heureux de retrouver le coéquipier et l’entraineur pour cette dernière ligne droite. L’entame se fera en skiff pour axer notre travail sur la propulsion et la qualité des appuis à basse cadence. Nous reprendrons les rames du double lundi prochain. Jusque-là beaucoup de kilomètres et de musculation au programme.

Bonne soirée !


Vidéo de ma Finale !

30/07/2011

            Bonjour, je suis arrivé jeudi soir sur la base nautique de Bellecin dans le Jura. Presque toute l’équipe de France est réunie ici. Nous resterons sur les eaux du lac de Vouglan jusqu’au 24 Août (date de notre départ pour Bled). Sur la programmation il est prévu une reprise intensive du travail foncier avec de longues sorties en bateau, des séances de musculation de type C2 et du vélo pour diversifier le tout. La météo reste pour l’instant bonne, voir bien meilleure qu’à Amsterdam. L’ambiance est excellente et je suis persuadé qu’elle sera l’un des points forts de notre délégation. Pour éviter une éventuelle lassitude en double à mi-stage, Frédéric et moi serons en skiff sur cette première semaine. Nous pourrons ainsi travailler la propulsion par coup d’aviron, mais aussi entretenir la motivation, l’envie et la fraicheur psychologique jusqu’au championnat du monde. Cette après-midi c’est repos, l’occasion pour quelques uns d’entre nous de tester nos talents de pêcheurs !

            L’Equipe de France Junior est partie ce matin pour Eton (Grande-Bretagne) et les Championnats du Monde. Nous sommes tous derrière eux, en espérant qu’ils nous fassent vibrer !

            Voici la vidéo de ma finale en skiff au championnat du monde Under 23 !

            Je devrais être interviewé par RMC demain soir vers 17h.

            Bon week-end !

 


Parrainage des Juniors !

27/07/2011

            Bonjour, à peine rentré d’Amsterdam j’ai senti le besoin de repartir, mais cette fois à Temple sur Lot pour parrainer l’équipe de France Junior. C’est la troisième année consécutive que j’en fais la bonne expérience, et j’espère bien continuer et pérenniser là chose dans le futur ! Après une nuit passée sur la capitale j’ai pris le train lundi matin en direction d’Agen. J’ai été merveilleusement bien accueilli par le collectif. Plusieurs d’entre eux faisaient déjà parti du groupe l’an dernier. Je connaissais donc cette petite majorité. Sur la journée j’ai suivi l’ensemble de la flotte à l’entrainement. Un moment d’échange a été organisé dans la soirée et s’est avéré très enrichissant : beaucoup de questions m’ont été posées (nettement plus que l’an passé) sur mes études, ma carrière, le stress, la gestion du poids….. ! Ils sont aujourd’hui à Libourne pour leur Parcours handicape qui fait office de répétition avant le championnat du monde. Ils partiront en fin de semaine à Eton (Grande-Bretagne) pour défendre nos couleurs et tenter de ramener de belles médailles. Bonne chance à tous !

            Je suis rentré hier soir sur Lyon. Mais pas pour longtemps : nous partons demain en stage terminal. Pendant quatre semaines nous allons préparer intensivement le championnat du monde de Bled. Le moral est bon et l’envie bien présente !

            Bonne journée !