L’or à Varèse !

24/06/2015
Crédit Photo : FISA

Crédit Photo : FISA

Bonsoir, je trouve enfin le temps de vous écrire…Mais quel week-end encore ! Le bilan est juste magique ! Les performances n’ont pas arrêté de s’enchainer. Pierre a encore une fois marqué les esprits en s’imposant en grand patron dans cette finale et en reléguant son dauphin à presque cinq secondes, chapeau ! Damien signe une belle sixième place pour sa première sortie internationale de l’année.

La chaleur était moins pesante que la veille. Par sécurité nous n’avons embarqué que 25min avant le départ. L’échauffement fut laborieux : les bateaux suiveurs et les caméras étaient focalisés sur les courses sans se soucier de la vague qu’ils pouvaient occasionner pour les embarcations remontant le long du balisage. Malgré le contexte nous sommes arrivés en bonne et due forme dans les starting-blocks. Nous étions entre les italiens et les anglais : une position idéale pour avoir un bon contrôle visuel sur nos principaux adversaires. Dès les premiers coups le décalage se fit avec le bateau transalpin. Mais à ce moment de la course le danger venait plutôt de bâbord. Contrairement à la demi-finale l’embarcation britannique était partie sans complexe. Leur excellent départ les plaça aux avant-postes. L’espace d’un instant je crus revivre la finale de Poznan. Mais notre passage à mi-parcours effaça ces doutes : les italiens faisaient l’effort pour réduire l’écart quand les anglais affichaient les premiers signes de fatigue.

Malgré toutes les informations que Stany a pu me donner pendant cette course les repères ont vraiment manqué. J’ai eu beaucoup de difficultés à me repérer et identifier les points de passage. La course m’a semblé interminable. Mon attention s’est principalement portée sur la technique et la respiration. J’ai calibré mes efforts pour donner le maximum sur chacun des 240 coups de cette finale, pas un de plus ! A tout ça vint s’ajouter l’expérience dont bénéficie notre bateau : le feeling est immédiat et les relances sont non-verbales. On pourrait croire à un sixième sens : l’écoute de l’autre est totale et l’osmose quasi-parfaite.

Avec 6’09’’26 d’efforts nous nous offrons la victoire, signons un nouveau record et temps de référence en Coupe du Monde, et récupérons le chasuble jaune de leader. Il s’agissait donc bien d’un week-end magique !

Le retour sur Lyon s’est fait dans la soirée. La journée de lundi fut bien remplie avec deux entrainements et des rendez-vous au cabinet. J’étais sur Niort hier et aujourd’hui, au siège de la MAIF. Nous étions plusieurs de l’équipe de France à faire le déplacement pour rencontrer les principaux acteurs de notre partenaire officiel.

Je reste toute la fin de semaine sur Lyon. Sur le programme d’entrainement les séances de musculation reprennent demain soir. Les courbatures seront surement au rendez-vous !

Bonne soirée !


En route pour la finale !

20/06/2015
Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

Il n’en reste plus qu’une ! Cette deuxième journée de compétition aura encore livré son lot de bonnes nouvelles et de surprises. A commencer par la victoire en demi-finale de Pierre, vainqueur devant l’italien (champion du monde et recordman du monde en titre). Une course pleine de maitrise qui laisse espérer une superbe finale. Cinq minutes après Damien gagnait aussi son billet pour la grande finale du skiff en terminant troisième de sa manche. Même si la bataille s’annonce âpre nos Frenchies sont déterminés et tenteront de monter ensemble sur la boite.

De notre côté la matinée a mal commencé : la balance ne nous a laissé aucune marge. Nous étions pile au poids au réveil à jeun. Une situation embarrassante mais pas catastrophique. Nous sommes quand même passés au petit-déjeuner pour manger un bout. Nous avons limité les liquides et joué légèrement sur la déshydratation pour prendre une collation juste avant la pesée officielle. Bref, une fois cette petite péripétie oubliée nous avons immédiatement réplété nos stocks hydriques. L’échauffement au sol et sur l’eau est resté fidèle à celui d’hier. Nous avons volontairement retardé notre embarquement pour ne pas trop souffrir de la chaleur.

Une fois installés dans notre couloir quelques mots vinrent clarifier la tactique de course. Nous savions que les anglais étaient de sérieux concurrents et qu’ils n’hésiteraient pas à répéter le même schéma de course qu’à Poznan. Le départ fut rapide : le feu passa presque instantanément du rouge au vert. Les premiers coups furent corrects et l’enchainement bien coordonné. Après 500m de course nous comptions plus d’une demi-longueur d’avance sur l’embarcation anglo-saxonne. Les écarts ont continué à s’accentuer sans réaction apparente de leur part. Aucune relance ne fut nécessaire, le travail au coup par coup « suffit » à assurer nos arrières. Malgré la physionomie de la course nous avons fini sur un rythme soutenu : la forme était bonne, les jambes aussi, pourquoi s’en priver !

Nous remportons notre demi-finale en 6’10’’90, plus de trois secondes devant nos amis anglais. Nous signons par la même occasion le meilleur temps au général. Les italiens remportent aisément l’autre manche. Nous aurons fort à faire avec eux demain. Les surprises de la journée viennent d’ailleurs de cette course. Les norvégiens n’ont pas pris le départ pour des raisons médicales et les néozélandais se sont fait sortir par les autrichiens.

La fin de la journée a principalement été consacrée à la récupération, aux étirements et au massage.

Le tirage nous aura souri jusque-là, et demain ça continue. Nous serons encadrés par le bateau italien et anglais. Un scénario idéal pour avoir un œil sur nos principaux adversaires.

Rendez-vous demain à 12h13 pour la conclusion de cet ACTE I !

Voici le lien pour suivre la course (en image cette fois) !

Bonne soirée !


Acte I

19/06/2015
Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

Bonsoir, il semblerait que notre groupe ne connaisse pas la crise. L’épopée a débuté aujourd’hui un peu avant midi. Pierre et Damien tombaient dans la même Série. En battant l’allemand (vainqueur des sélections nationales en skiff) nos Frenchies se sont offerts les deux seules places qualificatives pour la demi-finale de demain. La journée était lancée ! Moins d’une demi-heure plus tard nous prenions le départ de notre éliminatoire avec Stan. Sur le papier la concurrence n’était pas sensée nous inquiéter. Pour autant, nous nous étions préparés à faire une grosse course. Nos objectifs étaient clairs : soigner l’entame, se mettre rapidement à l’abri et poser notre geste. Les conditions étaient excellentes. Le site semble vraiment taillé pour notre sport. J’espère que nous aurons autant de chance sur le reste du week-end. Les températures devraient encore grimper, c’est l’été !

Les repêchages de ce soir ont livré leur lot de surprises : le bateau danois (champion olympique en titre) s’est fait sortir par l’embarcation polonaise à l’issue d’un super finish. Le bateau allemand, quant à lui, a eu du mal à se défaire de l’autre double polonais. Le tirage des demi-finales est tombé quelques minutes après.

Notre course est prévue demain à 13h25. Voici la Startlist :

POLOGNE 2 / USA / FRANCE / ANGLETERRE / JAPON / POLOGNE 1

Nous retrouvons nos amis anglais qui auront à cœur de prendre leur revanche. L’intensité va prendre un cran. Je pense qu’ils représenteront notre plus grande menace. Le bateau américain devrait logiquement prendre la dernière place qualificative de cette manche….A suivre !

Voici le lien pour suivre la course en direct !

Bonne soirée !


Varèse, ici Varèse !

18/06/2015
Crédit Photo : Lionel Piquard

Crédit Photo : Lionel Piquard

Bonsoir, notre passage de l’autre côté des Alpes s’est fait sans embûche. Quatre heures ont suffi pour atteindre notre destination. En arrivant sur Varèse nous sommes directement allés au bassin pour décharger, monter et régler les bateaux. L’hôtel est à l’autre bout du lac ; trente minutes sont nécessaires pour s’y rendre. Grâce aux minibus nous ne sommes tributaires d’aucune navette. Nous allons pouvoir optimiser nos déplacements et gérer au mieux nos journées.

La sortie de ce matin ne figurera pas dans le top 5 de la saison. Mais nous nous y attendions. Les bassins de compétitions sont difficiles voire usants. La fréquentation et le trafic sur l’eau génèrent une vague de fond constante et déstabilisante. Sur ce type de sortie nos exigences sont revues à la baisse. Le plaisir n’a pas sa place, la priorité va à la propulsion et à la gestion de l’équilibre. Malgré le contexte ces douze kilomètres d’entrainement nous ont donné de bons repères.

Le tirage des Séries est tombé. Nous courons demain à midi pile. Les manches ne sont pas équilibrées mais nous faisons partie des chanceux :

FRANCE / COREE / SUISSE 1 / SUISSE 2 / CHINE / GEORGIE

Seul le premier de l’éliminatoire passera directement en demi-finale. Les autres auront un repêchage le soir même pour gagner leur place.

Voici le lien pour suivre la course en Live !

Bonne soirée !


Départ pour Varèse !

16/06/2015
Crédit Photo : Bzac Prod

Crédit Photo : Bzac Prod

On the road again ! Cette période nous livre son lot de déplacements, de stages et de compétitions. De vrais globe-trotteurs ! Le rythme est soutenu et les nuits passées à la maison se comptent sur les doigts d’une main mais le moral est bon….très bon même (cf : photo) ! Il est donc inutile de vous dire que notre départ demain matin pour l’Italie et la deuxième étape de la Coupe du Monde est attendue. Les conditions d’entrainement auront été plutôt agréables ici à Aiguebelette. Nous avons évité à deux reprises le Farou (vent local très violent) samedi, et depuis 72h nous passons miraculeusement à travers les gouttes et les averses. Les sensations en bateau sont bonnes et les repères dans la lignée de Poznan. Ce sera une première pour nous sur le bassin de Varèse : nous n’y avons jamais mis les pieds. Pierre est le seul à avoir ramé sur ce Lac l’an dernier à l’occasion du championnat du monde U23.

A quelques mois du mondial cette compétition a un avant-goût de répétition générale. En double poids léger il ne manque presque personne. Seuls nos amis Sud-Africains sont absents. Ils nous rejoindront à Lucerne.

Rendez-vous jeudi soir pour connaitre les adversaires de notre Eliminatoire.

Bonne soirée !


Deux titres au championnat du Monde U23 !

28/07/2014

Médailles d'Or à Varèse

Bonsoir, les évènements des dernières 72h méritaient quelques lignes. Le championnat du monde U23 s’est terminé hier à Varèse (Italie). Au total : 5 médailles dont deux titres. C’est certainement le plus beau bilan depuis des années. Une pensée particulière pour le groupe des coupleux poids légers qui revient avec l’or en 4x (une première historique) et le bronze en 2x (pour un malheureux centième de seconde). Des résultats qui récompensent largement leur investissement et leur sérieux tout au long de la saison.

Une belle pensée également pour la paire Marteau-Cormerais qui s’est imposée avec autorité en Finale. Après l’argent au championnat du monde junior en 2011 à Eton, et l’or hier à Varèse en U23 ; l’avenir est plein de promesses pour cette nouvelle génération. Tout le monde sait que les pelles sont dans leurs mains mais j’ai beaucoup de fierté à rappeler que j’étais leur parrain sur leurs années juniors.

Depuis vendredi je suis dans le Jura. Stany est arrivé un peu en décalé. Sa municipalité l’avait sollicité pour accueillir l’étape du Tour de France faisant « Maubourguet Pays du Val d’Adour → Bergerac ». Impossible de décliner ce type d’offre quand vous êtes, à fortiori, invité d’honneur ! Bref, notre Stany national a bien rejoint le groupe France en bonne et due forme moins de 24h après l’entrée en stage officielle. L’entame de cette préparation terminale se fera en skiff (deux cycles de cinq complets). Nous ne reprendrons le double que vendredi matin. L’attente risque d’être longue. Mais cette option présente de nombreux avantages à nos yeux : corriger plus facilement nos défauts respectifs, retrouver une bonne qualité d’appuis, de propulsion et conserver une certaine fraicheur psychologique. Nous venons de finir le premier cycle d’entrainement. Depuis plusieurs saisons maintenant nous avons notre rythme. Nous ne ramons que les matins. Les après-midi sont réservés à la musculation et aux sorties de vélo. J’aime cette alternance, elle permet de combiner quantité et qualité. La lassitude ne s’installe jamais et les séances s’enchainent plus facilement. Sinon la météo reste jurassienne. Mais les précipitations des dernières semaines laissent espérer un beau mois d’Août.

Bonne soirée !

 

 

 


Retour de Toscane !

05/10/2011

            Bonsoir, quelques petites nouvelles depuis notre retour de Toscane. Voici la liste de toutes nos péripéties : visite de la ville de Sienne, visite d’un vignoble, visite de l’usine Filippi. Bref, pas mal de petits à cotés qui nous ont sortis du cadre de l’aviron et de l’entrainement, et c’était d’ailleurs très appréciable. Des conditions météos qui auront toujours été estivales avec quelques coups de soleil pour certains. La cote italienne et les pâtes « al dente » vont me manquer ! Le retour à Lyon s’est bien passé. Depuis je suis retourné en cours et j’ai repris le rythme habituel : sorties en skiff, musculation, footing…. Le prochain regroupement avec l’Equipe de France est prévu du 18 au 28 Octobre. La « Pause » aura été brève. Nous serons certainement sur Aiguebelette.

            Mon Club (la Société Nautique d’Avignon) organise le 19 Novembre une régate en 8+. C’est la RACE (Rowing Avignon Cup Edition). Le premier prix est un 8+ neuf à gagner !!! Pour plus de renseignements aller sur le site internet de l’évènement. Parlez-en autour de vous car c’est la course à ne pas manquer. Beaucoup de clubs étrangers se sont déjà inscrits (hollandais, allemands, espagnols, italiens, suisses). Ce serait aussi l’occasion pour tous de découvrir la belle ville d’Avignon et sa cité des Papes (sans oublier son Pont d’Avignon). Vous pouvez aussi voir des photos depuis le compte Face Book en tapant RACE !

            Bonne soirée !