Retour de Mantes-la-Jolie !

19/06/2011

Crédit Photo : Sébastien Lenté

            Bonsoir, je viens de rentrer sur Lyon. La semaine se termine enfin. Sur les deux courses du week-end celle d’hier est sans aucun doute la meilleure. Nous sommes partis (hier) en même temps que le double poids lourd composé de Cédric Berrest et Julien Bahain. Sur cette première course des bourrasques de vent balayaient le bassin. Heureusement pour nous il était favorable. Après un bon départ nous arrivons à faire jeu égale pendant 1500m. La suite est beaucoup moins glorieuse car le manque de fraicheur nous coupe net dans notre élan. Et nous accusons un retard de cinq secondes à l’arrivée. La satisfaction était tout de même présente car nous ne nous attendions pas à résister aussi bien à nos homologues poids lourds. Les sensations et le rythme étaient justes. Plusieurs points positifs ressortaient donc après une première analyse.

            Sur la course de ce matin nous partions avec trois secondes d’avance sur Cédric et Julien, en espérant que la bagarre de la veille dur jusqu’à l’arrivée. Malheureusement nous ne sommes pas arrivés à réitérer notre performance d’hier : les fautes techniques furent plus fréquentes, nous gardions difficilement une bonne trajectoire dans notre ligne d’eau, le physique manquait. Autant d’excuses qui nous classèrent rapidement derrière le double poids lourds, malgré nos trois secondes de bonus au départ. Il devient évident que l’écart final fut plus conséquent (10 secondes). Mais la frustration ne venait pas que de l’écart qui séparait nos deux bateaux, elle venait avant tout du manque de forme. Elle venait également du fait que les sensations soient moins bonnes, l’enchainement technique aussi. Il n’y a pas eu de grosses fautes mais plusieurs petites erreurs. Conclusion, peu de choses sont à retenir sur ce deuxième parcours. Mais le week-end aura été riche d’enseignements. Il aura permis de travailler dans la fatigue et de définir un peu mieux encore nos limites. Vous pourrez consulter sur le site de Frédéric plusieurs vidéos de nos entrainements et de nos courses.

            Pour le reste de la semaine je continue mon stage en réanimation. Je devrais passer ma Mise en Situation Professionnelle vendredi. Dimanche prochain je serai sur Mâcon pour suivre les jeunes du club au championnat de France.           

            Voici le lien permettant de visionner le montage vidéo réalisé par France 3 PACA, que je remercie par la même occasion.

            Cordialement


Mantes-la-Jolie !

17/06/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, nous sommes en stage d’entrainement sur le club de Mantes-la-Jolie jusqu’à dimanche. Les conditions météos sont assez changeantes. Le début de la semaine était pluvieux, puis nous avons eu beaucoup de vent jusqu’à hier. Avec une couverture nuageuse optimale depuis notre arrivée nous n’avons pas pu profiter de l’éclipse de Lune.

            Les sorties en double avec Frédéric se sont beaucoup enchainées ces trois derniers jours. Nous avons cumulé plus de cent kilomètres en 72h. Les sensations sont bonnes mais la motivation et l’envie manque depuis que nous savons que nous ne participons pas à la Coupe du Monde à Hambourg. Ce matin nous avons repris le travail de vitesse. Demain matin nous ferons une course sur 2000m avec une confrontation franco-française : nous serons opposés au double poids lourd composé de Cédric Berrest et Julien Bahain, ainsi que le double poids léger -23 ans composé de Alexandre Pilat et Damien Piqueras.

            Les gens résidants en région PACA pourront visionner ce dimanche midi le montage vidéo réalisé par France 3.

            Bonne journée !


Finale à Munich !

29/05/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, je profite de ce petit moment pour revenir sur la finale. Le bassin était calme avec un léger vent favorable ! Pendant l’échauffement Frédéric et moi avons bien défini notre stratégie de course. Nous savions que les Anglais partiraient très très fort. Partant de ce postulat il était dans nos prévisions de calquer notre course sur les autres bateaux. En montant sur l’eau on nous annonce que notre départ est avancé à 12h15 contre 12h22 initialement prévu! Cette information de dernière minute s’est vite traduite par une petite montée d’adrénaline. La suite de l’échauffement s’est néanmoins bien passée ! En rentrant dans les STARTS je tourne une dernière fois la tête pour situer mes adversaires : les Danois sont sur notre droite et les Anglais sur notre gauche. Les équipages sont appelés les uns après les autres ! Nous échangeons une dernière fois avec Frédéric : « on n’hésite pas à faire ramer l’autre » …..Message reçu ! Le feu rouge s’allume, je prends une dernière inspiration……VERT ! C’est parti ! Je reste concentré sur mon coéquipier. Je le laisse ramer et reste très concentré sur ma gestuelle. Dans mon champ de vision j’aperçois les anglais et les danois, c’est bon signe ! Nous passons déjà les premiers 500m de course. Je balaye le bassin du regard et nous vois en tête de la course. Sans lancer de séries nous continuons, comme la veille, à propulser notre bateau à chaque coup de rame. Les anglais font le forcing dans ce deuxième 500m pour nous passer, ils lancent des séries en continue. De notre coté nous restons lucide et posés dans notre geste. Ca commence à payer ! A mi-course nous sommes toujours en Pole Position mais le bateau allemand à la ligne d’eau 1 semble revenir à notre hauteur. Nous lançons une série technique à ce moment là. Nous gardons une cadence de 38 coups d’aviron par minute en espérant faire la différence avec nos adversaires. A l’entrée des 500 derniers mètres de course nous sommes bord à bord avec le bateau allemand. Les anglais et les danois se battent pour la troisième place à une longueur. Nous tentons de résister et de maintenir le peu d’avance qui nous reste…..mais ces derniers terminent sur des chapeaux de roues ! Ils nous doublent dans les derniers mètres. Nous finissons bon deuxième devant le bateau danois troisième. Avec Frédéric nous sommes plus que satisfait de ce résultat mais aussi de notre week-end ! Nous rentrons ce soir sur Lyon et demain j’attaque un nouveau stage avec l’école de kiné !

            Encore merci pour vos messages et vos encouragements !

            Bon week-end


Tête de rivière et quart de finale !

27/05/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonsoir, petit retour sur les courses d’aujourd’hui. Sur le contre la montre de ce matin nous réalisons le meilleur temps de notre Série et le 3ème meilleur temps au général (derrière le bateau Danois et Italien). Pour cette première course au niveau international nous étions contents du résultat. Le bassin était relativement calme, sans vent et sans pluie ! J’ai réussi à m’employer comme je le souhaitais physiquement…..voir trop ! Du coup, j’appréhendais le quart de finale de cet après-midi ! Les conditions météos entre temps avaient bien changées : le vent était favorable et la pluie abondante. Nos adversaires étaient autrichiens (trois bateaux), hongrois, et tchèques. Nous prenons un bon départ et arrivons assez rapidement à nous placer aux avant-postes. Un des bateaux autrichiens reste au contact sur les 1000 premiers mètres. A mi-course nous décidons de placer une attaque. Notre stratégie fonctionne et porte rapidement ses fruits. Notre avance devient très confortable. Nous finissons cependant sur un train soutenu et franchissons la ligne d’arrivée les premiers. Le contrat de la journée venait d’être rempli avec notre qualification pour la demi-finale de demain.

            La demi-finale est demain à 14h42 ! Nous avons une grosse manche avec les Portugais, les Allemands, les Chinois, les Danois et les Autrichiens. Seuls les trois premiers seront qualifiés pour la grande finale. Au moins nous sommes fixés : il faudra faire une excellente course pour obtenir notre billet. Voici le lien pour suivre la course en direct.

            Bonne soirée !

 


Nouveau système de qualification !

26/05/2011

Crédit Photo : Sébastien Lenté

            Bonsoir, l’entrainement de ce matin s’est bien passé. Nous avons fait 8km avec du travail de vitesse dont un 500m à cadence course. Les conditions météos étaient meilleurs qu’hier mais les prévisions annoncent de la pluie sur toute la journée de demain. Le trafic sur l’eau créer une vague de fond, qui  rend le bateau instable et dur à maitriser. La Fédération Internationale essaie un nouveau système de qualification : notre première course sera un contre la montre. Notre départ est à 12h15. Toutes les embarcations courront dans la même ligne d’eau (ligne 7). Il y aura un départ toutes les 30 secondes. Mais sur les 36 embarcations nous ne serons en concurrence qu’avec la Grèce, la Turquie, la Belgique, et deux bateaux vénézuéliens. Seuls les quatre meilleurs temps seront qualifiés pour les quarts de finale de l’après-midi.

            Donc, pour récapituler : nous sommes 36 embarcations. Il y a six séries de six bateaux chacune. Dans chaque série les embarcations sont mises en concurrence via un contre la montre de 2000m. Dans chaque série seuls les quatre meilleurs temps seront retenus pour les quarts de finale de l’après-midi. Veuillez m’excuser pour la redite mais la complexité de ce nouveau système de sélection l’exige.

            Sur cette première course nos adversaires les plus dangereux devraient être les Grecs. Je ne pense pas avoir le temps d’actualiser le blog entre nos deux courses. Les quarts de finale devraient courir vers 17h. Le site internet de la FISA a subi plusieurs modifications. Voici le lien permettant de suivre l’évènement en direct (en espérant que ce soit le bon) !

            Bonne soirée.


Arrivée sur Munich !

25/05/2011

Crédit Photo : Sébastien Lenté

            Bonsoir, le voyage s’est bien passé. Après un départ à 9h de la base nautique nous avons rejoint l’aéroport de Genève. Malgré l’éruption du Grimsvötn et les perturbations aériennes nous avons pu prendre notre vol en temps et en heure. Notre atterrissage sur Munich s’est déroulé sans encombre ! Après être passé à l’hôtel pour poser quelques affaires nous sommes partis en direction du bassin pour monter et régler le bateau. La fatigue accumulée sur la journée nécessitait un aménagement de la sortie en double (8km). L’hébergement est le même qu’en 2008. J’ai eu l’occasion de croiser plusieurs de nos adversaires sur le bassin. La pression monte doucement en intensité ! Plus que 48h avant la première course !

            Bonne soirée !