Retour de Mantes-la-Jolie !

19/06/2011

Crédit Photo : Sébastien Lenté

            Bonsoir, je viens de rentrer sur Lyon. La semaine se termine enfin. Sur les deux courses du week-end celle d’hier est sans aucun doute la meilleure. Nous sommes partis (hier) en même temps que le double poids lourd composé de Cédric Berrest et Julien Bahain. Sur cette première course des bourrasques de vent balayaient le bassin. Heureusement pour nous il était favorable. Après un bon départ nous arrivons à faire jeu égale pendant 1500m. La suite est beaucoup moins glorieuse car le manque de fraicheur nous coupe net dans notre élan. Et nous accusons un retard de cinq secondes à l’arrivée. La satisfaction était tout de même présente car nous ne nous attendions pas à résister aussi bien à nos homologues poids lourds. Les sensations et le rythme étaient justes. Plusieurs points positifs ressortaient donc après une première analyse.

            Sur la course de ce matin nous partions avec trois secondes d’avance sur Cédric et Julien, en espérant que la bagarre de la veille dur jusqu’à l’arrivée. Malheureusement nous ne sommes pas arrivés à réitérer notre performance d’hier : les fautes techniques furent plus fréquentes, nous gardions difficilement une bonne trajectoire dans notre ligne d’eau, le physique manquait. Autant d’excuses qui nous classèrent rapidement derrière le double poids lourds, malgré nos trois secondes de bonus au départ. Il devient évident que l’écart final fut plus conséquent (10 secondes). Mais la frustration ne venait pas que de l’écart qui séparait nos deux bateaux, elle venait avant tout du manque de forme. Elle venait également du fait que les sensations soient moins bonnes, l’enchainement technique aussi. Il n’y a pas eu de grosses fautes mais plusieurs petites erreurs. Conclusion, peu de choses sont à retenir sur ce deuxième parcours. Mais le week-end aura été riche d’enseignements. Il aura permis de travailler dans la fatigue et de définir un peu mieux encore nos limites. Vous pourrez consulter sur le site de Frédéric plusieurs vidéos de nos entrainements et de nos courses.

            Pour le reste de la semaine je continue mon stage en réanimation. Je devrais passer ma Mise en Situation Professionnelle vendredi. Dimanche prochain je serai sur Mâcon pour suivre les jeunes du club au championnat de France.           

            Voici le lien permettant de visionner le montage vidéo réalisé par France 3 PACA, que je remercie par la même occasion.

            Cordialement


Départ pour Brive !

02/06/2011

Crédit Photo : FFSA

            Bonjour, voici un petit article juste avant de partir pour le championnat de France bateaux longs de Brive. Le retour de Munich s’est relativement bien passé malgré un retard de notre vol. Mes deux premiers jours de stage en Réanimation se sont extrêmement bien passés. Je suis parfaitement encadré. La plupart des patients sont encore dans le coma et notre action consiste à mobiliser leurs articulations et drainer leurs poumons. Ces méthodes sont préventives et visent à maintenir un état stable du patient (que ce dernier ne développe pas de complications du type escarres ou encombrement pulmonaires qui réduiraient son pronostique vital). Beaucoup de machines haute technologie sont utilisées pour contrôler l’état général du patient. Tout ça est un peu nouveau pour moi mais l’équipe de kinés est très compétente et pédagogue, ce qui facilite mon apprentissage.

            Je suis rentré mardi soir sur Avignon. J’ai ramé avec mon coéquipier de club hier matin. Nous avons fait essentiellement du travail de vitesse. Les sensations étaient bonnes et sont revenues assez vite malgré des conditions météos exécrables. L’après-midi j’ai été interviewé et filmé par France 3 PACA. Un montage devrait être fait et diffusé sur les écrans prochainement. Je mettrai un lien dès qu’une date m’aura été communiquée.

            Nous partons aujourd’hui pour Brive-la-Gaillarde. Nous faisons partis des catégories qui courront le vendredi en tête de rivière. Le système de qualification utilisé est identique à celui des championnats de France bateaux courts d’Aiguebelette : contre la montre où seuls les 24 premiers sont retenus, puis des séries et des demi-finales où les trois premiers de chaque course sont qualifiés. Il y a beaucoup de densité cette année en 2x poids léger mais je ne doute pas de nos qualités d’outsiders pour nous intercaler dans la hiérarchie. Je ne suis pas sûr d’avoir une connexion internet sur place au quel cas je ne pourrai pas actualiser le blog. Je vous invite à consulter le site de la Fédération pour les résultats du week-end.

            Voici le lien vidéo permettant de visionner notre finale de la coupe du monde de Munich !

            Bonne journée !