Bientôt la rentrée ! !

01/09/2009

2XSHPL après le podium à Poznan

Bonjour, nous voilà bien rentré de ces championnats du monde. Il y a eu beaucoup d’euphorie de mon coté en rentrant sur Avignon ; le moment où l’on retrouve sa famille, ses amis, ses proches, bref tous ceux qui nous sont cher. Tous réunis forment un cocon protecteur, une arme puissante pour lutter et contrecarrer les contraintes liés à l’amateurisme de notre sport. Je vous remercie tous pour votre soutien ; d’y avoir cru jusqu’au bout ! Nous ne sommes pas des surhommes mais pouvons être les acteurs, avec votre aide, des Jeux Olympiques de Londres 2012. Nous avons un rêver, vivons-le ensemble !

Je vais faire une pause d’une semaine, sans entrainement. Ce nouveau temps libre va me permettre de préparer sereinement la « rentrée ». Le bilan  de cette année est excellent : validation de ma première année de Kiné, médaille au championnat du monde d’aviron. J’essaierai d’actualiser régulièrement le blog pour vous tenir informé de mes projets, du déroulement des événements sportif et universitaires qui m’attendent.

Bonne journée. Encore merci.

Publicités

Fin de ces championnats ! !

30/08/2009

2xSHPL à Poznan

Et voilà, les championnats du monde d’aviron de Poznan viennent de se terminer. Bilan des médailles : un titre et trois médailles d’argent. Le 2-SHPL décroche dans la matinée le titre devant les Italiens. Une course sans fautes mène nos héros vers l’excellence mondiale. Ils permettent ainsi à la France, pour la seule fois de la journée, de chanter la Marseillaise. Merci à vous pour ce grand moment.

De notre coté, Fred et moi partons du ponton d’embarquement. La nuit a été bonne. Je me sens en jambe, le vent semble favorable sur le lac de Malta, bref toutes les conditions sont réunis pour que la finale soit l’avènement de la saison 2009. L’attitude d’avant course : décontracté, mais déterminé. Le stage terminal s’est bien passé, nous nous sentons prêt à donner le meilleur. Un vent favorable et violent crée de la vague. Pendant  la montée au départ Fred et moi faisons un repérage du bassin. Les derniers 500m de course sont trop agités pour qu’un équipage, quel qu’il soit, fasse un enlevage de qualité. La tactique de course établie devient donc la suivante : partir pour 1500m de course à fond, tout miser là-dessus, mettre le feu !! Nous voici  au ponton de départ. L’envie de bien faire, se donner à 200%, fait tomber complètement la pression de mon coté. Le départ est donné. Fred et moi faisons un départ extrêmement rapide. Nous passons en tête après 500m de course. Nous sommes très généreux dans l’effort, le strock n’affiche pas en dessous de 40 de cadence pour le moment. Seul les Néozélandais restent dans notre longueur. Puis c’est le passage à mi-parcours où les Kiwis passent devant pour 14 centièmes. Nous n’arrêtons pas de relancer pour rester au contact et tenir les Italiens à plus d’une longueur. A 750m de l’arrivée la course s’est décantée et nous voyons bien que le podium est assuré, reste à définir la couleur de la médaille maintenant. Nous relançons une série mais les vagues limitent notre marge de manœuvre. Arrivent les derniers 500m de course, Fred et moi avions vu juste, les conditions météos sont exécrables et figent le classement des équipages jusqu’à la ligne d’arrivée. Nous terminons donc deuxième derrière les Néozélandais et devant les Italiens qui nous avaient battus en demi-finale. La joie est énorme. Le Podium, la médaille, les félicitations. Nous avons été malin quant à notre tactique de course, quelle joie de se voir récompensé de l’argent  sur un coup de « bluff » après 1500m de course à fond. Nous allons maintenant fêter ça entre amis.

Voici le lien pour visionner notre finale : http://fisa.feedroom.com/

En vous remerciant pour vos encouragements. Je vous dis à demain. Bon dimanche.


De l’argent pour la France !

29/08/2009
Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

                Et déjà deux médailles d’argent au compteur pour l’équipe de France sur ces championnats du monde de Poznan. La première est remportée par Nathalie Benoît dans la matinée au terme d’une excellente finale. Pour ses tout premiers championnats du monde d’aviron elle ouvre magnifiquement le bal et donne déjà un reflet  argenté coté tricolore. Plus qu’une médaille, c’est le début d’une longue et belle carrière sportive qui se profile pour notre institutrice. A toutes mes félicitations  viennent s’ajouter mes encouragements pour l’année qui arrive. Encore Bravo ! !

                A suivi la finale du 2-SH français. Cette finale menée du début à la fin par des Kiwis impressionnants place nos français quatrième. Les Grecs champions du monde en 2-SHPL l’an dernier termine 3ème.

                Autre belle finale, celle du double composé de Julien Bahain et Cédric Berrest. Après un premier 1000m impeccable les Estoniens et les Allemands les surprennent  dans le 3ème 500m de course. Un sprint final d’exception leur permet de se classer deuxième, pour 4 centièmes  devant le bateau Estonien. Ils offrent ainsi une seconde médaille d’argent à la France. Bravo !

                Le 4- français se classe 5ème de sa finale. A la bagarre pendant 1750 mètre pour la médaille de bronze, les franchies ne parviennent pas à prendre l’ascendant sur leur concurrents directs. La victoire revient à l’embarcation anglo-saxonne.

                Le 2-SF gagne brillamment la petite finale au terme d’une course intelligente et d’une remontée fantastique dans les derniers 500m de course.

                Ce matin Fred et moi n’avons fait que 8km en bateaux avec 2 séries de 10coups et deux départs. C’était le dernier entrainement de la saison 2008/2009. Nous nous sentons en forme et prêt à mettre le feu pour cette grande finale. Suivez l’ensemble des finales en direct sur Eurosport.

                Bonne soirée

 


Fin des demi-finales !!

28/08/2009

2xSHPL français

                Nous venons de rentrer du bassin. La séance de Kiné juste après une bonne douche a fait du bien.

                Et une demi-finale, une ! Nous voici au ponton d’embarquement avec Alexis qui établit la stratégie de course pour cette demi-finale : une seule consigne : mettre le feu ! Et hop, un pied au large direction les starting blocks. Notre phase d’échauffement a été très perturbée par la circulation et les vagues des bateaux arbitres.  Puis vient l’heure de s’aligner dans notre ligne d’eau, la 3 aujourd’hui. L’arbitre appelle les équipages. Les conditions météos sont encore difficiles : vent ¾ contre soufflant en rafales avec des vagues de bateaux arbitre. Le départ viens d’être donné, Fred et moi partons fort et passons en tête au premier 500m, nous replaçons une attaque dans le deuxième 500m de course afin de stabiliser notre avance sur les Canadiens et les Italiens qui nous talonnent de près. Nous sommes toujours aux commandes de cette demi-finale à mi-parcours. Nous entamons le troisième 500m de course, quelques petites erreurs techniques de notre coté et c’est la sanction : les italiens passe en tête à l’entrée du dernier 500m pour 25 centièmes de secondes. Arrive le sprint finale, la cadence monte : 39, 40, 41, 42. L’acide lactique commence à me bruler les jambes mais voilà le « Bip » final qui met un terme à ces 2000m de course. Le résultat final s’affiche sur un écran géant. Nous finissons 2ème derrières le bateau transalpin (à 80 centièmes) mais devant les canadiens (plus d’une seconde). Après avoir fait l’analyse de cette course avec l’entraineur et entre nous (Fred et moi) nous sommes plutôt satisfaits de notre prestation.  Comme on dit : « voilà une bonne chose de faite ! ». La finale de dimanche s’annonce palpitante. Nous serons à la ligne d’eau 2 entre les canadiens (à notre droite) et les italiens (à notre gauche). Nous passons à 11h48. L’objectif sera bien sur de gagner ! C’est dans nos cordes, j’en suis sur.

                Deux autres bateaux français courraient aujourd’hui les demi-finales : le 4XSH et le 4-SHPL. Tout deux gagnent leur billet pour la grande finale de dimanche après 2000m de bord à bord. La délégation française peut vraiment jouer quelque chose dans deux jours au tableau des médailles. A suivre…

                Le TAMix2X termine 3ème en finale B derrière la Russie et la Bulgarie. Le LTAMix4+, lui, finit 4ème en finale B.

                Bonne soirée. Merci de votre fidélité.   


Les tricolores repondent présent !

27/08/2009
Crédit photo : FFSA

Crédit photo : FFSA

            Fin de la première journée des demi-finales pour l’équipe de France sur le lac de Malta où trois des quatre bateaux engagé se qualifient pour les grandes finales de samedi. Voici un bref résumé :

            2-SF : malgré un excellent premier et dernier 500m de course nos française ratent la finale A pour 3 petites secondes.

            2-SH : très belle course durant laquelle la paire formée de Germain Chardin et Dorian Mortelette a su s’affirmer, en finissant derrière les Kiwis grands vainqueurs de Lucerne, comme prétendant pour un podium en finale.

           2xSH : Demi-finale où l’équipage français s’est vu accroché par le double slovène composé des frères Spik jusqu’à l’entrée des derniers 500m de course. Mais c’est sur un rythme d’enfer que nos français remportent cette manche avec plus d’une longueur d’avance sur leurs poursuivants.

            4-SH : course où le 4- tricolore réussit après une course intelligente et faite en aveugle à se classer deuxième. Aux vus de la densité de cette demi-finale l’expérience de nos quatre athlètes a fait la différence. Chapeau !

            Les courses ont été retransmises en direct sur Eurosport entre 13h30 et 15h30.

            Ce matin Fred et moi avons fait 12km en bateau avec un 250m à fond. La sortie nous a permis de pofiner ce qui fera la différence demain sur la demi-finale : vélocité, légèreté, équilibre. Rendez-vous demain pour le reste des demi-finales. Bonne soirée à tous.