Encore 24h…..

01/08/2012

Crédit Photo : Média Aviron

Bonjour, l’attente touche à sa fin. Le rythme va maintenant s’accélérer avec la demi-finale demain et, je l’espère, la finale samedi ! Pendant ces 72 dernières heures nous avons fait de petites sorties en bateau. Nous avons insisté sur la propulsion par coup avec du travail type B1. Il nous semblait important de faire une petite piqure de rappel avant la course. Aujourd’hui nous exécuterons un 500m à fond pour stimuler une ultime fois la filière anaérobie lactique.

Pas évident de s’occuper l’esprit quand l’entrainement et la journée sont finis à 9h du matin. Malgré quelques longueurs nous avons réussi à occuper et combler notre temps libre. Le tirage de notre demi-finale est tombé hier. Nous connaissons précisément la liste de nos adversaires. Voici la Startlist :

CUBA / NORVEGE / ANGLETERRE / FRANCE / PORTUGAL / HONGRIE

Sur le papier notre manche semble la plus « accessible » des deux ! Il faudra finir dans les trois premiers pour assurer la qualification. Nous courrons donc demain à 12h (heure française). Je suis content de tomber contre nos amis anglais. Ils semblent en pleine forme. C’est le bateau qu’il faudra battre. Une victoire face à cet équipage, devant son public, nous assurerait un ascendant psychologique intéressant pour la finale. Dans l’autre demi-finale la bataille sera rude : cinq bateaux de niveau équivalent se rencontrent pour seulement trois places qualificatives.

Pour l’instant les conditions météo sont très fluctuantes. Le vent souffle fort. Il est latéral et en rafales. Les bateaux ne bénéficiant pas de barre (ce qui est notre cas) avancent en crabe dans la ligne d’eau. Impossible de maintenir le cap bien longtemps. On est constamment rabattu sur le balisage. J’espére qu’il soufflera un peu plus dans l’axe dans les jours à venir pour éviter ce type de désagréments en course.

La forme est toujours là. Pas besoin de dire que l’envie est au rupteur. Encore 24h à tenir…..

J’espère que France Télévision passera le Direct de notre course. Dans le cas contraire vous pouvez toujours regarder la course en LIVE sur Internet grâce à ce lien. Les commentaires seront faits par Julien Despres (Champion du monde en 2010).

Merci pour vos messages.

 


Victoire en Eliminatoire !

29/07/2012

Crédit Photo : FFSA

Bonsoir, enfin de retour au Village. J’ai essayé de répondre aux messages dans un premier temps avant de rédiger l’article. La compétition est maintenant lancée. C’est le moment que nous attendions tous. Nous y voilà ! La course de ce matin a été dure mais la journée d’hier avait si bien commencée pour la flotte tricolore que nous nous voyions mal « échouer » dès les Eliminatoires. Et pourtant, le bateau allemand, comme je le craignais tenta un coup de Trafalgar. Leur départ tonitruant nous a surpris. Ils ont imprimé un rythme d’enfer et ont tenu bien assez pour me faire douter. A la mi-parcours notre retard était significatif. Bizarrement, en interne, nous nous sentions bien techniquement. Nous n’avions commis aucune erreur et physiquement nous nous employions. Malgré nos bonnes sensations je commençais à douter sur notre capacité à refaire notre handicap. Chacun de nos bateaux étant dispatché d’un coté et de l’autre du balisage je n’avais aucun repère visuel et auditif correct. Il m’était donc impossible de nous situer dans la course. Ce fut l’entraineur, depuis la berge, qui me donna les informations. Il m’annonça le moment où une longueur séparait nos deux embarcations. Le mal était fait, il fallait réagir sans plus attendre. C’est en passant les 1000m que nous relançâmes. La cadence monta d’un cran. Nous affichions alors 38 coups par minute. La minute suivante l’entraineur criait depuis son vélo que leur avance fondait à vue d’œil. Nous décidâmes de maintenir le rythme impulsé. A l’entrée des derniers 500m de course j’étais prêt à relancer la machine pour enfoncer le clou mais Stany me lança un « on maintient !!! ». Je tournai alors la tête pour apprécier notre position. Les Allemands coinçaient complètement. Pour assurer notre place nous prolongions notre ultime attaque sur quelques coups avant de contrôler jusqu’à la ligne d’arrivée. Nous remportons donc notre Eliminatoire et nous qualifions directement pour les demi-finales de jeudi. Nous ne connaitrons la liste complète de nos futures adversaires que mardi : date à laquelle courra le Repêchage. Dans les autres manches la hiérarchie n’a pas été bousculée. Les anglais semblent revenir en force en battant les Kiwis. Le bateau canadien se fait devancer par l’embarcation portugaise.

La météo était très londonienne aujourd’hui. Du vent, de la pluie, des nuages…..et beaucoup de spectateurs. Je n’ai pas tous les chiffres mais je sais qu’hier plus de 26 000 personnes étaient sur les bords du Dorney lake pour encourager et soutenir les rameurs. L’aviron ne semble pas susciter le même engouement outre Manche.

Petit bilan de la journée satisfaisant. L’attente va maintenant être longue. Un entrainement par jour est prévu. Pour le reste de nos journées ce sera du repos devant la télévision pour regarder les autres athlètes français.

J’ai encore reçu énormément de messages. Merci !


Dorney Lake ! ! !

28/07/2012

Crédit Photo : FFSA

Bonsoir à tous, après consultation de mes « Droits » je me permets de vous écrire. Ces quelques lignes seront les premières d’une aventure aux reflets olympiques. Nous sommes bien arrivés sur le site de compétition. Tous les rameurs sont logés ici, à Eton. Le village sur lequel nous sommes hébergés est une version miniature du vrai village Olympique. C’est un campus universitaire. L’agencement des locaux est super. Les chambres sont individuelles. Nous disposons d’un espace commun (salle à mangé et salon) où nous nous retrouvons régulièrement. Ca ressemble à une collocation géante. Un accès Internet ainsi qu’aux différents stands (Salle de Jeux, Restaurant, salle de Forme…) rend le séjour encore plus agréable. C’est donc dans l’intimité que courra cette édition. Il faut néanmoins entre 35 et 50 minutes pour rejoindre le bassin en Bus. Nous sommes tributaires de la circulation. En cause,  notre situation géographique. Etant excentré du centre de Londres les routes ne sont pas équipées de voies prioritaires pour les véhicules transportant les athlètes. Sans conséquence sur le moral car tout le monde est à la même enseigne. Les entrainements sur le « Dorney Lake » ont été bons malgré des conditions de navigation changeantes. Pour autant le vent souffle dans l’axe et la vague ne gène pas. Nous avons réussi à prendre nos marques. La compétition a déjà commencé pour la flotte française. Nous seront les derniers à courir les Eliminatoires. Notre course est demain à 12h40 (Heure française). France télévision devrait diffuser la course en Direct. Les courses de ce matin ont parfois accusé un retard de 15-20 minutes par rapport à l’horaire exact. Sinon il est possible de regarder les courses sur le site Internet de France-Télévision.

Voici notre Tirage :

FRANCE / JAPON / HONG-KONG / ALLEMAGNE /  URUGUAY

Les deux premiers seront directement qualifiés pour les demi-finales de jeudi. Notre principal adversaire sera le bateau allemand. Nous les avons rencontrés à deux reprises sur la Régate de Lucerne : en demi-finale et en finale. Ils seront dangereux et désireux de prendre leur revanche. De notre coté nous sommes pressé d’en découdre et d’exhiber nos progrès techniques. L’envie est là !  J’espère que demain matin nous afficherons une forme olympique. Une bonne entrée en matière serait l’occasion de marquer les esprits et d’entamer la compétition sereinement.

Retrouvez l’ensemble des photos et de l’actualité de nos courses sur le nouveau site Internet de la Fédération d’aviron dédié à l’évènement.

Je ne vous remercierai jamais assez pour vos encouragements. Je n’ai pas eu le temps de répondre à tout le monde mais sachez que chaque mot me touche.

Amitiés ! ! !