Premier test de la saison !

11/11/2014
Crédit Photo : Béatrice Michel

Crédit Photo : Béatrice Michel

Bonjour, je profite de ce 11 Novembre pour revenir sur la semaine écoulée et la tête de rivière de Cressin.

J’étais de lundi à mercredi au cabinet. Un retour auprès de mes patients agréable que je commençais à attendre avec impatience après deux semaines d’absence. Indirectement j’apprécie être remplacé sur de courtes périodes : pour une même pathologie le remplaçant a aussi ses habitudes et ses techniques. C’est un bon moyen de diversifier la rééducation, de donner de nouveaux exercices, d’écouter un autre discours même si la prise en charge globale suit le même fil directeur. Beaucoup de patients apprécient ce « changement » ponctuel à sa juste valeur. D’autres ne jurent que par le kiné titulaire, ce qui reste très bon pour l’égo, mais qui a des fois ses limites (surtout sur les longs suivis où une certaine forme de « routine » du soin peut s’installer).

Jeudi matin je suis parti avec un confrère en Haute-Savoie pour intervenir chez EDF et former son personnel en « Geste et Posture ». J’aime toujours autant ces journées. J’aime rencontrer les gens, partager mon expérience, discuter, essayer de convaincre et expliquer les bénéficies qu’on peut en tirer. La gestion du capital santé est un thème d’actualité en entreprise. Je profite de mon statut de sportif pour créer des analogies et démontrer qu’une bonne routine suffit souvent à éviter les accidents.

 J’ai passé mon vendredi et mon samedi à l’école d’ostéopathie. Une fin de semaine très stimulante intellectuellement. Sur ce stage j’ai changé de groupe de travail : je continue d’être à cheval sur deux promotions pour boucler le programme cette année et sortir en Juin 2015 avec mon diplôme. Je retrouve à chaque fois de vieilles connaissances. C’est un vrai plaisir de se retrouver en petit effectif pour apprendre de nouvelles choses et échanger sur une problématique de soin. Les intervenants sont toujours à l’écoute et le suivi est presque individualisé. Me concernant ils sont très tolérant sur mes réguliers retards dû à l’entrainement.

La tête de rivière de Cressin avant-hier est venue boucler l’agenda. Les deux précédentes éditions avaient été annulées : il y a deux ans à cause de la météo et l’an dernier parce que les autorisations de navigation n’avaient pas été attribuées (débit trop important). La forme est revenue assez tard cette semaine. J’ai eu des difficultés pour trouver un sommeil réparateur. Les nuits étaient bonnes mais il restait comme un semblant de fatigue. Je pense néanmoins être arrivé à 100% de ma forme pour la course. Je n’avais qu’un vague souvenir du bassin. Tout au long de l’échauffement j’ai pris le temps d’analyser le site, les courbes et les bonnes trajectoires à suivre. Ce sont des réflexes importants à avoir sur ce type d’exercice. Il faut absolument limiter le nombre de secondes perdues sur la direction. Je pense d’ailleurs qu’une partie de l’avance gagnée sur mes poursuivants vient de là. Optimiser ce paramètre demande une vigilance permanente. Il faut régulièrement se retourner. Mais mes années passées sur le Rhône à Avignon m’ont tout appris quant aux règles à respecter si vous voulez maximiser vos efforts avec du courant. La course a été bonne. Je suis parti fort sur la première moitié….un peu trop même ! J’ai été un peu gourmant ; peut-être un surplus d’envie !?! Bref, les sensations étaient au rendez-vous. Le bassin a été technique par moment : du vent pour et latéral, de la vague ponctuellement et la direction bien sûr ! Je termine les 6000m en 21’34, trente secondes devant mon dauphin (Franck Solforosi). Il y a une chose sur laquelle je pense aussi être avantagé : je ne me sens pas bridé en cadence en contre-la-montre. J’ai réussi à ramer à 32 tout du long. Je pense que la différence avec mes concurrents se chiffre aussi ici. Voici les résultats !

Le retour sur Lyon s’est bien passé. J’ai bien récupéré et je suis déjà prêt à repartir. Prochain échéance sportive : le test ergomètre de Décembre.

Je viens de voir que la fédération a mis en place un système de vote pour présélectionner le meilleur rameur de l’année 2014. Il semblerait que Stany soit en tête. Je pointe en deuxième position. La guerre est déclarée !

Bon 11 Novembre !

Publicités