Coubertin ! ! !

24/01/2011

            Bonsoir, je suis rentré hier soir sur Lyon. Je n’ai pas eu de connexion internet du week-end ce qui justifie l’absence d’articles. Je reviens donc sur mon arrivé à Paris et ma course. Un repas était prévu le vendredi soir entre les organisateurs, les rameurs de l’équipe de France et des rameurs du programme « Jeunes Talents ». Ce programme vise à faire découvrir à des jeunes rameurs prometteurs un évènement sportif. Ils participent à la compétition et bénéficient de conseils de sportifs aguerris. Cette philosophie correspond, je trouve, à celle des Etoiles du Sport où « les champions d’aujourd’hui parrainent les champions de demain ». La soirée s’est donc bien déroulée. Il y avait également  des rameurs étrangers. C’est l’organisation Concept 2 qui a pris l’initiative d’inviter les « pointures » européennes pour qu’il y ait du spectacle. Après une bonne nuit de sommeil j’ai pris le temps de déjeuner. J’ai ensuite fait mes affaires et me suis dirigé vers le stade. Une fois arrivé je me suis présenté  à la pesée. En attendant l’heure de l’échauffement je me suis installé dans les gradins pour profiter des premières courses. Puis ce fut l’heure de monter sur la machine. Après un bon quart d’heure d’échauffement je me suis avancé vers le gymnase puis vers mon ergomètre. J’étais dans la première vague au milieu de la rangée entre Frédéric Dufour et un rameur portugais. Une fois installé il nous restait 10 minutes avant le départ. J’en ai profité pour faire deux séries à cadence course. Au moment où la procédure de départ est donnée l’un d’entre nous fait un faux-départ. Nous sommes donc obligés d’attendre 5 minutes supplémentaires avant qu’un nouveau départ ne soit donné. Mais cette fois c’est le bon ! Je fais un départ à fond. Puis je donne encore 5-6 coups avant de faire ma transition pour passer au train. En passant à mi-course je me sens en forme mais je sais que je ne battrai pas mon record aujourd’hui. Je décide donc de faire un parcours très régulier et de ne prendre aucun risque. J’accélère sur la fin de course pour terminer en 6’12’’0. Je termine 3ème derrière Stany Delayre qui réalise un super test en 6’10’’1 (1er) et Maxime Goisset qui me double sur le fil avec un chrono de 6’11’’9. Je suis plutôt satisfait de mon temps même si j’étais venu pour un record. En me classant sur la dernière marche du podium j’assure l’essentiel et reste dans le trio de tête. Juste après le déjeuner une présentation des équipages médaillés sur les derniers championnats d’Europe et du Monde a été faite. J’ai ensuite passé le reste de l’après-midi à signer des autographes. Et ca reste certainement le meilleur moment du week-end. J’ai tout de même profité d’être sur la capitale pour voir des amis et de la famille. C’est pour cela que je ne suis rentré que dimanche soir. Depuis aujourd’hui j’ai repris le rythme avec : stage la journée et entrainement le soir.

            J’ai eu une de mes premières notes des examens de Décembre. J’irai en rattrapage en Ergonomie. C’est une matière où je pensais pourtant avoir réussi. Je passerai certainement à l’école pour avoir une correction et discuter de la notation avec l’enseignant.

            Bonne soirée !


Coubertin !

20/01/2011

            Je profite de ce soir pour vous résumer la semaine. Mon stage avec l’Equipe de Rugby de Lyon à très bien débuté. L’ambiance est agréable et les joueurs très accessibles. Notre principale activité est le massage. Nous réalisons aussi des strappings et des bandages avant les entrainements. Tous sont professionnels et sous contrat. Il a été intéressant de discuter avec eux des différences entre nos deux sports (professionnalisation, types d’entrainements, nombre de séances par semaine). Même s’il m’arrive de les envier quand j’entends le montant de leurs contrats je préfère rester à l’aviron : car bon nombre d’entre eux collectionnent déjà les fractures, entorses, luxations, ruptures de ligaments croisés. Pour ainsi dire, leur capital santé souffre déjà, bien que leur carrière ne soit pas encore terminée. Quand l’équipe ne s’entraine pas je termine la journée dans un centre orthopédique.

            Je monte demain sur Paris pour le test ergomètre de samedi. Tous les rameurs présents sur les derniers championnats du monde ont été convoqués. Je ne prendrai le train que vers 17h sachant que je suis toute la journée en stage kiné. Depuis le début de la semaine je n’ai fait que des séances sur ergomètre. Les entrainements de type B4 et B5 se sont bien passés : j’ai fait de bons scores. Je suis donc assez confiant. Lors de mon inscription sur internet j’ai pronostiqué un temps de 6’10. J’espère ne pas avoir été trop gourmant car une erreur de calcule se payer très cher. J’en ai fait la mauvaise expérience en Févier dernier, où j’étais parti au dessus de mes moyens et où il avait été très dur de finir en bonne et due forme. J’essayerai de vous donner demain le lien qui permet de visionner les courses en direct. Le départ de notre série est prévu samedi à 11h55.

            Bonne soirée.


Fin de stage à Prémanon !

15/01/2011

            Bonsoir, je viens de rentrer sur Lyon. Le stage s’est fini ce matin par une course à ski de 17km dans le Risoux. Avec des séances de kiné tout les jours ma tendinite n’a pas été une gène pour les entrainements de ski et les musculations. Ce dernier cycle d’entrainement a surtout été dur moralement. La motivation commençait à s’épuiser après deux semaines de stage intensif. Mais sur le chemin du retour il y a tout de même la satisfaction du travail bien fait, le sentiment d’avoir fait un bon stage, de n’avoir rien lâché.

            Je commence lundi mon stage avec l’école de kiné. Il durera cinq semaines. Et je m’occuperai de l’équipe de Rugby de Lyon. Ce sera une nouvelle expérience pour moi. Je suis sur qu’elle sera enrichissante. Il sera intéressant de « changer de camp » : de passer du statut d’athlète (ce que je vis régulièrement avec l’équipe de France d’aviron) à celui d’assistant kiné d’une équipe sportive professionnelle.  

            Samedi prochain je suis convoqué sur Paris par la Fédération pour l’Open d’ergomètre de Coubertin. La semaine qui va arriver sera donc allégée en entrainements afin de surcompenser un maximum après le stage à Premanon. Cet évènement fait office de compétition et de sélection pour l’équipe de France. Il faudra donc parcourir 2000m fictifs en un temps record. Lors de mon inscription j’ai pronostiqué un temps de 6’10. Mon record est 6’11’’3. Je l’avais réalisé en Décembre 2009. J’espère l’améliorer !

            Bon week-end !