A J-1 des hostilités !

09/09/2010

Crédit Photo : Michel Brignot

Nous venons de rentrer à l’hôtel. Nous sommes logés face à la mer mais à 25 minutes de bus du bassin de compétition.

Le trajet d’hier a bien été digéré malgré quelques longueurs lors des correspondances.  Nous sommes partis à 8h30, en bus, du Temple sur Lot pour décoller à 12h50 de Toulouse. Après être arrivé sur la capitale Portugaise nous avons terminé notre voyage en bus. Nous prenions place dans nos appartements vers 17h30, heure locale (moins 1h par rapport à la France). Les navettes ne prenant effet que ce matin nous n’avons pas pu monter et régler le bateau.

La sortie bateau de ce matin fut pas mémorable. Pendant ces périodes d’échauffement les lignes d’eau deviennent vite des autoroutes où les priorités ne sont pas respectées. Mais Rémi et moi avons néanmoins pris quelques repères visuels pour notre course de demain. Les infrastructures et le bassin sont excellents même si l’on devine que les organisateurs ont manqué de temps  pour aménager les lieux.

Les tirages des séries devraient sortir ce soir. Je vous les communiquerai à ce moment là. Je mettrai aussi  un lien pour ceux qui souhaite suivre notre course en direct.

A ce soir !


Fin des demi-finales !!

28/08/2009

2xSHPL français

                Nous venons de rentrer du bassin. La séance de Kiné juste après une bonne douche a fait du bien.

                Et une demi-finale, une ! Nous voici au ponton d’embarquement avec Alexis qui établit la stratégie de course pour cette demi-finale : une seule consigne : mettre le feu ! Et hop, un pied au large direction les starting blocks. Notre phase d’échauffement a été très perturbée par la circulation et les vagues des bateaux arbitres.  Puis vient l’heure de s’aligner dans notre ligne d’eau, la 3 aujourd’hui. L’arbitre appelle les équipages. Les conditions météos sont encore difficiles : vent ¾ contre soufflant en rafales avec des vagues de bateaux arbitre. Le départ viens d’être donné, Fred et moi partons fort et passons en tête au premier 500m, nous replaçons une attaque dans le deuxième 500m de course afin de stabiliser notre avance sur les Canadiens et les Italiens qui nous talonnent de près. Nous sommes toujours aux commandes de cette demi-finale à mi-parcours. Nous entamons le troisième 500m de course, quelques petites erreurs techniques de notre coté et c’est la sanction : les italiens passe en tête à l’entrée du dernier 500m pour 25 centièmes de secondes. Arrive le sprint finale, la cadence monte : 39, 40, 41, 42. L’acide lactique commence à me bruler les jambes mais voilà le « Bip » final qui met un terme à ces 2000m de course. Le résultat final s’affiche sur un écran géant. Nous finissons 2ème derrières le bateau transalpin (à 80 centièmes) mais devant les canadiens (plus d’une seconde). Après avoir fait l’analyse de cette course avec l’entraineur et entre nous (Fred et moi) nous sommes plutôt satisfaits de notre prestation.  Comme on dit : « voilà une bonne chose de faite ! ». La finale de dimanche s’annonce palpitante. Nous serons à la ligne d’eau 2 entre les canadiens (à notre droite) et les italiens (à notre gauche). Nous passons à 11h48. L’objectif sera bien sur de gagner ! C’est dans nos cordes, j’en suis sur.

                Deux autres bateaux français courraient aujourd’hui les demi-finales : le 4XSH et le 4-SHPL. Tout deux gagnent leur billet pour la grande finale de dimanche après 2000m de bord à bord. La délégation française peut vraiment jouer quelque chose dans deux jours au tableau des médailles. A suivre…

                Le TAMix2X termine 3ème en finale B derrière la Russie et la Bulgarie. Le LTAMix4+, lui, finit 4ème en finale B.

                Bonne soirée. Merci de votre fidélité.