Préparation à Aiguebelette !

27/04/2012

Crédit Photo : Lionel Piquard

          Bonjour, la saison internationale va commencer. Nous sommes depuis lundi sur Aiguebelette en Savoie. Le lac sera notre Quartier Général pour préparer les deux premières étapes de la Coupe du Monde. C’est donc ici qu’une partie de la flotte française s’entraine, le reste étant sur la base nautique de Bellecin dans le Jura. Malgré des températures et des conditions de navigation qui font le yo-yo, nous arrivons  à faire le kilométrage en bateau prévu par le programme. Tout le monde travail d’arrache pied. Pour ce premier rendez-vous Stany et moi sommes engagés en skiff. Nous sommes 16 inscrits. En m’intéressant de plus près aux engagés j’ai reconnu le nom d’une ancienne connaissance : Peter Galambos. C’est un skiffeur hongrois que j’avais affronté en 2008 sur le championnat du monde Universitaire. Il m’avait d’ailleurs doublé dans les derniers mètres de course après un finish d’anthologie. Ce sera donc l’occasion de prendre ma revanche. Il y aura aussi l’italien (Pietro Ruta) médaillé d’argent en skiff sur le précédant championnat du monde. La concurrence est là !

            Bonne journée !


Retour de Romans !

05/03/2012

           Bonjour, voici le bilan du week-end. C’était ma première et dernière tête de rivière de la saison. Comme pour le test ergo je n’avais pas pu participer celle de Novembre à cause de ma fracture de fatigue. C’est à Romans que courrait le contre la montre. Nous avons eu beaucoup de chance sur la météo. Il faisait plus frais qu’en début de semaine ; mais le vent était favorable et le ciel s’est progressivement dégagé dans la matinée. Presque tous les poids légers avaient fait le déplacement.

            Plusieurs rameurs ont fait le choix de partir la veille. J’ai préféré arriver le matin même. Une fois sur place je suis directement allé à la pesée pour m’en débarrasser. J’ai ensuite pris le temps de monter et vérifier les réglages de mon bateau. J’ai profité de la petite demi-heure qui me restait pour me poser dans un coin. Puis ce fut le rituel « habituel » : je me suis changé, j’ai amené mes pelles et mon bateau au ponton d’embarquement, mon entraineur de club (Marc Boudoux) m’a donné les consignes (toujours avec la même complicité). Au cours des 6km qui mènent au départ et bien que je connaisse le bassin depuis Junior, j’aime prendre le temps d’analyser les trajectoires que je vais adopter en course. Je devais partir en troisième position. Les départs étaient donnés toutes les 30 secondes. Quand ce fut mon tour et juste avant de m’élancer, j’ai pris le temps d’aligner mon bateau pour garder la meilleure direction possible dès les premiers coups de pelles. Une fois parti le stresse était déjà loin. J’étais concentré sur ma respiration et le rythme que je donnais à ma coque. Bien souffler sur l’arrière, bien positionner mes coudes, me sentir à l’économie, garder un œil sur la direction….bref, autant de paramètres à gérer pour occuper mon esprit et ne pas me focaliser sur la douleur. La première moitié de course s’est super bien passée. Je me sentais bien physiquement et techniquement. Le compte-coups affichait régulièrement 34 de cadence. Pour autant les écarts n’étaient pas encore faits. Stany Delayre partait 30 secondes derrière moi, suivi de Frédéric Dufour. De visu personne ne semblait prendre l’avantage. Ce fut dans les derniers 2000m de course que les écarts se sont creusés. Frédéric est remonté sur Stany avant de le doubler. Les repères visuels ne me permettaient pas de savoir qui, de Frédéric ou moi, avait pris l’avantage. Je tentai donc de lancer le sprint juste avant la ligne….sans grand succès.

            A l’affichage des résultats le verdict tombe enfin : je remporte finalement l’épreuve, quatre petites secondes devant Frédéric Dufour, et six devant Benjamin Chabanet. Alexandre Pilat termine à 29 secondes, suivi de près par Damien Piqueras et Maxime Goisset (à 32 secondes). Même si les résultats ne permettent pas de faire de pronostiques sur la suite des évènements, ils serviront néanmoins à la Fédération pour définir la liste des Quotas. Les athlètes figurants sur cette liste seront directement sélectionnés pour le championnat de France de Cazaubon, sans participer aux championnats de zones. Ces mêmes rameurs seront convoqués sur un stage préparatoire de deux semaines, précédant les « Frances ».

            Nous avons rapidement pris le chemin du retour. Une fois rentré, nous avons improvisé un « gouter crêpes ». A ce moment là  le régime était déjà loin!

            Bonne semaine !


J-1 !

27/08/2011

Crédit Photo : Michel Brignot

            Bonjour, le Tirage de notre Série vient de sortir :

ANGLETERRE / FRANCE / ARGENTINE / SLOVENIE / CUBA

            Nous courons demain après midi à 16h24 ! Les trois premiers seront qualifiés pour les quarts de finale. Nous sommes plutôt satisfaits de rencontrer les Anglais (Champions du Monde 2010 et Champions Olympiques 2008) dès demain car malgré leur statut d’archi favori ils ont néanmoins fait un début de saison mitigé (4ème à Munich et 8ème à Lucerne).  Ca sera donc un bon test pour nous ! Il faudra aussi se méfier du bateau cubain (finaliste des derniers JO à Pékin). Le Challenge est de taille. Rendez-vous demain pour une première explication avec nos amis Anglais !

            Voici le lien pour suivre la course en Direct !

            Bonne soirée.


Bled, nous voilà !

25/08/2011

            Bonjour, nous voici enfin arrivé ! Le voyage d’hier aura été usant. Tout d’abord notre acheminement de Bellecin à Genève, puis le trajet en avion avec une correspondance à Zurich (Genève → Zurich puis Zurich → Lubjana). La fin s’étant terminée avec le bus (Lubjana → Bled). Aucun entrainement n’était prévu hier compte tenu de la fatigue occasionnée par notre déplacement. Mais ce matin personne n’a dérogé à la règle ! Au programme pour nous : 12km avec un travail de vitesse (Séance type B5). Avant même de monter en bateau nous savions que le bassin serait agité. C’est chaque fois le même problème : la circulation sur l’eau est dense, trop dense ! Et la vague de fond est continue et déstabilisante. Mais pour autant, la sortie de ce matin n’était pas catastrophique. Le travail a été bien réalisé et les sensations étaient correctes. Nous avons déjà croisé plusieurs de nos futurs adversaires. Le tirage des Eliminatoires ne devrait pas sortir avant samedi. Notre première course est prévu dimanche….J-3 !?!

            Bonne journée.


I AMsterdam !

19/07/2011

            Bonjour, la préparation en skiff sur Lyon s’est bien passée. Malgré les nombreuses algues le lac de Miribel était encore praticable. La météo était correcte. Les sensations sont assez vite revenues. J’ai beaucoup alterné travail de vitesse et travail de propulsion.

            Nous sommes arrivés hier midi à Amsterdam. L’hôtel où nous logeons est exactement le même qu’en 2006 pour mes premiers championnats du monde junior. Le « Schiphol Hotel » est si imposant que la quasi-totalité des nations y est hébergée. La restauration est succulente, le buffet hors-norme, le service au top ! Ca reste le meilleur hôtel que j’ai fait avec l’équipe de France. Il nous faut une petite vingtaine de minutes en Bus pour rejoindre le bassin. Sur le Lac du Bosbaan le vent souffle souvent mais favorablement. Il est connu des rameurs pour sa rapidité car le vent est très « porteur » mais ne lève presque pas de vague. Il est donc propice aux records chronométriques. Le meilleur temps mondial du double poids léger a d’ailleurs été fait ici en 2007 par le Danemark (Mads Rasmussen / Rasmus Quist). Ces deux compétiteurs sont encore sur le circuit, et courent contre Frédéric et moi en Coupe du Monde et sur les prochains championnats du monde à Bled. Sur les entrainements d’hier et ce matin j’ai rapidement retrouvé mes repères. Les sensations sont par contre fluctuantes : le trafic sur l’eau crée une vague de fond irrégulière et imprévisible. J’ai déjà aperçu quelques uns de mes adversaires. Le moral est bon. La forme aussi ! Les « hostilités » commenceront jeudi matin pour moi. Le tirage des Eliminatoires devrait sortir demain.

            Bonne soirée !

 


Arrivée sur Munich !

25/05/2011

Crédit Photo : Sébastien Lenté

            Bonsoir, le voyage s’est bien passé. Après un départ à 9h de la base nautique nous avons rejoint l’aéroport de Genève. Malgré l’éruption du Grimsvötn et les perturbations aériennes nous avons pu prendre notre vol en temps et en heure. Notre atterrissage sur Munich s’est déroulé sans encombre ! Après être passé à l’hôtel pour poser quelques affaires nous sommes partis en direction du bassin pour monter et régler le bateau. La fatigue accumulée sur la journée nécessitait un aménagement de la sortie en double (8km). L’hébergement est le même qu’en 2008. J’ai eu l’occasion de croiser plusieurs de nos adversaires sur le bassin. La pression monte doucement en intensité ! Plus que 48h avant la première course !

            Bonne soirée !