Our Awesome Foursome !

04/09/2015
Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

Après ce qu’il vient de se passer il m’était impossible de ne rien écrire. Je me rends juste compte à quel point il est stressant de voir les copains ramer. Surtout dans une finale aussi disputée. Je crois que je viens de dépasser mon quota de radicaux-libres et les cheveux blancs pour cette année. Mais quel bonheur ! Une marseillaise partagée, une victoire collective, un rêve qui se réalise ! Pierre chante pour la troisième fois l’hymne cette saison, record absolu de mémoire de rameur. Morgan et Maxime font la passe de deux (U23 et Élite) tandis que Damien débloque son compteur. A vérifier sur les tablettes mais je crois qu’ils ramènent le premier titre Sénior de la catégorie. Les mots me manquent pour féliciter ces quatre LXMEN. Des remerciements en tout cas pour la dynamique et l’ambiance qu’ils amènent au groupe. Messieurs, un grand grand Bravo ! Dans vingt ans on en reparlera probablement avec les mêmes frissons mais l’aventure humaine qui gravite autour est juste énorme.

Quel chrono aussi. A vérifier aussi sur les tablettes mais je doute qu’un 4x poids léger soit déjà allé aussi vite.

Revivez la course sur le Replay de France O.


Plus qu’une…

03/09/2015

LM2x

Bonsoir, plus qu’une victoire en demi-finale c’est la garantie pour notre fédération qu’un double poids légers français sera aux Jeux de Rio. C’est la vraie bonne nouvelle de la journée.

Nous avons retrouvé aujourd’hui l’Aiguebelette que nous aimons et que nous connaissons : un lac aux eaux turquoises, sans une ride, sans une vague. Rien à voir avec hier. Un vrai décor de carte postale. Les températures étaient en dessous des normales de saison mais pour nous, elles étaient idéales ! Je ne me suis rarement senti autant en forme que ce matin. Une forme presque olympique. Avant de monter sur l’eau l’entraineur a donné ses consignes. Il nous a d’abord mis en garde sur ce type de course. C’est souvent une finale avant l’heure. Tout le monde veut un des trois précieux tickets pour la grande finale, à fortiori quand les quotas pour les JO sont au bout. Depuis Lucerne de l’eau a coulé sous les ponts et tout le monde est dans l’expectative. Tout le monde se regarde et essaie de comparer les temps même si l’interprétation sur les éliminatoires et les quarts de finale reste dangereuse. Et tout ça dans un seul but : savoir si les adversaires ont réussi leur préparation terminale. Nous avons donc remis les compteurs à zéro en montant au départ.

Une fois dans les starting-blocks aucuns mots n’ont été échangés, l’essentiel avait été dit avant. Nous connaissons notre valeur sur ce type de bassin. En se concentrant sur notre geste et notre effort nous savions que le résultat serait à l’arrivée. Les premiers coups furent assez réussis et la transition efficace. Ce fut une course d’attente comme nous les aimons. La stratégie était relativement simple : arriver à partir fort, maintenir l’écart le plus longtemps possible sans série mais au coup par coup. Lancer à 700m de la ligne notre traditionnelle accélération pour se mettre à l’abri et s’assurer la victoire. Le schéma fut respecté à la lettre. Même si les images télé suggéraient le contraire, de l’intérieur nous avons eu l’impression de maitriser les italiens et les sud-africains. Ce fut vraiment une super course. Quel bonheur aussi de vous avoir sur les berges. Encore merci pour votre soutien !

Il n’en reste plus qu’une maintenant. La plus dure mais la plus belle. Celle que l’on attend depuis un an, depuis la finale d’Amsterdam. Le tirage est presque le même d’ailleurs :

AFRIQUE-DU-SUD / NORVÈGE / FRANCE / ANGLETERRE / ITALIE / ALLEMAGNE

Les champions du monde en titre se retrouvent encore à la ligne d’eau 1. Sur les deux précédentes éditions les médaillés d’or étaient à ce couloir (Norvégien en 2013 et Sud-africains l’an dernier). Mais nous sommes prêts à conjurer le sort et faire éclater la vérité. Rendez-vous samedi à 13h45 sur France O ou le site de la FISA pour suivre la course en Direct.

Voici également le lien pour revivre la demi-finale en images.

Bonne soirée.


Direction la demi-finale

02/09/2015
Crédit Photo : Béatrice Michel

Crédit Photo : Béatrice Michel

Bonsoir, les hostilités ont repris, heureusement d’ailleurs, ça nous manquait ! La course d’aujourd’hui nous a remis le pied à l’étrier. Sur le papier nous n’avions pas la manche la plus relevée. Mais les surprises sont partout et en aviron rien n’est joué tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie. Le bateau hollandais en a fait les frais. Dans notre quart de finale il se fait sortir par l’Autriche et la Turquie. Je pense aussi aux bateaux néozélandais et danois pour qui l’aventure s’arrête ici. Tous ces bateaux devront passer par la Régate de Qualification l’an prochain pour espérer participer aux Jeux de Rio. Le résultat est cruel. Surtout quand on connait la régularité de ces embarcations, mais c’est malheureusement la loi du sport et du plus fort.

Sur notre préparation aujourd’hui rien n’a changé. Nous avons fait un premier échauffement au sol avant de le finaliser sur l’eau. Le discours de l’entraineur n’a pas été très long. La concurrence n’est plus la même et pas question de reproduire les erreurs de dimanche. Pour éviter les faux-rythmes nous avons clairement évoqué l’intérêt de faire une course pleine et gagner avec le maximum d’avance. Les conditions n’ont pas été excellentes : le vent a été moins gênant qu’hier mais le bassin est resté très technique, notamment sur les premiers 1000m. Il y avait toujours cette vague latérale qui vous rabat sur la ligne d’eau et qui vous fait avancer en crabe. Vous n’êtes jamais assis sur vos deux fesses. Il faut constamment compenser et s’adapter pour éviter les tombées de bord. Grâce à un bon départ nous avons rapidement pris la tête de la course. Un scénario idéal pour se concentrer sur notre geste et éviter de commettre des fautes. Dans la deuxième moitié de parcours nous nous sommes plus exprimés et avons remporté ainsi notre quart de finale. Un bon point pour demain. La forme est bonne et les jambes répondent bien. Le tirage de demain est déjà sorti, le voici :

POLOGNE / ITALIE / AFRIQUE-DU-SUD / FRANCE / SUISSE / GRECE

Nous courrons à 11h10 dans la première demi-finale. Nous retrouvons nos amis sud-africains. Il faudra aussi compter sur les italiens même s’ils se sont inclinés ce midi face aux britanniques. Il n’y aura que trois places pour la grande finale. Nous connaissons maintenant bien nos adversaires. Le bateau transalpin peut partir fort et le bateau africain peut finir fort. A nous de nous adapter pour donner le meilleur et marquer les esprits. Je suis souvent plus stressé pour ce type de course : il n’y a rien à gagner mais tout peut s’arrêter. Mais quand on veut conjurer le sort plus rien ne nous fait peur.

Dès demain les courses seront retransmises en direct sur France O.

Bonne soirée.


Tirage du quart de finale

01/09/2015

LM2x

Bonjour, ces 48h d’attente nous ont parus interminables. Il n’y a rien de pire je crois. A fortiori quand vous ne connaissez pas encore vos adversaires. Heureusement les Repêchages sont passés. Nous avons enfin la liste de nos concurrents pour le quart de finale de demain. Voici le tirage :

GEORGIE / TURQUIE / ALLEMAGNE / FRANCE / PAYS-BAS / AUTRICHE

Nous courrons à 12h05. Nos principaux concurrents seront les hollandais, les allemands et les turcs. Nous sommes donc quatre bateaux pour seulement trois places qualificatives. La bagarre va être âpre. Ces trois embarcations sont habituées des grandes finales. Les turques se sont faits plus discrets sur le début de l’olympiade mais c’est un bateau qui ne cesse de progresser et qui pourrait bien jouer les outsiders. Quoi qu’il arrive la course de demain se fera à fond. Plus question de réfléchir à la gestion de notre effort. La stratégie est simple : gagner avec le plus d’avance possible. C’est le meilleur moyen de respecter nos adversaires.

L’entrainement de ce matin a vraiment été laborieux. Vent et vagues ont imposé leur loi sur le bassin. Face aux éléments nous ne pouvons rien faire à part subir. Nous avons quand même réussi à travailler notre vitesse et à faire quelques accélérations. Pour se rassurer dans ces moments, rien de plus simple : il suffit de regarder autour, tout le monde est à la peine. La vraie galère !

Le régime commence à être pesant. Faire constamment attention à ce que l’on mange use psychologiquement. Surtout quand vous arrivez la veille des courses et que les stocks énergétiques ont besoin d’être réplétés. Les repas deviennent de véritables épreuves. A fortiori quand nous nous retrouvons attablés avec nos homologues poids lourds. Heureusement il ne reste que trois jours à tenir. Le temps joue en notre faveur maintenant.

Bonne journée.


Éliminatoire

30/08/2015

LXMEN

Bonsoir, l’entame est bonne mais les sensations restent mitigées. C’est triste à dire mais c’est le bilan que nous dressons à l’issue de cette journée. Rien d’inquiétant pour autant. Ce n’est pas la première fois que nous n’arrivons pas à sortir notre meilleur « aviron » en Éliminatoire. L’envie était maximum mais le manque de concurrence nous a bloqué. Nous connaissions pourtant les risques de ces situations : à trop vouloir contrôler et maitriser nos adversaires nous tombons dans un faux-rythme. La cadence baisse progressivement et les appuis se durcissent. Le plaisir n’est alors plus au rendez-vous. Vous vous contentez de compter les bouées et d’attendre la ligne d’arrivée. Il reste comme un goût d’inachevé, mi-figue mi-raisin. Les conditions étaient pourtant parfaites : un lac sans la moindre vague ni filet d’air. Le rêve pour n’importe quel rameur. D’ailleurs, depuis le début de la semaine les réseaux sociaux s’affolent. Tous les étrangers publient des photos et des commentaires en masse. Ils ne cessent de tarir d’éloges l’organisation et la beauté du site : une belle victoire pour tous les bénévoles, équipiers et volontaires.

Vous avez été très nombreux déjà à vous déplacer pour nous encourager. Encore merci pour ce soutien inconditionnel.

Nous avons deux jours à tuer désormais. Le quart de finale sera mercredi en fin de matinée. Il faudra attendre les résultats des Repêchages pour connaitre la liste de nos futurs adversaires. En attendant, le 4x poids légers prend la relève demain. Eux aussi sont prêts. Continuez de suivre l’actualité des LXMEN sur leur page FaceBook.

Bonne soirée.


Masseur-Kinésithérapeute et Ostéopathe !

29/08/2015
Crédit Photo : Lionel Piquard

Crédit Photo : Lionel Piquard

Bonsoir, après plus de deux années d’efforts pour concilier vie professionnelle, carrière sportive et formation, c’est avec joie que je vous annonce la validation de mes derniers examens. Les épreuves pratiques se sont bien terminées malgré le stress ! Une page se tourne et ma vie d’étudiant touche probablement à sa fin. Mon avenir et l’après-aviron sont désormais assurés. Quel bonheur ! Grâce à mes obligations sportives, j’ai pu bénéficier d’une remise de diplôme anticipée. Le papier officiel m’a été remis jeudi soir. J’ai ainsi pu m’enregistrer auprès des institutions (Agence Régionale de Santé) hier matin avant notre départ.

Les derniers coups de rame à Miribel ne nous ont pas laissé de regrets. Le vent a souvent joué les trouble-fêtes. Nous sentons que la forme est là mais l’attente, le régime, la période et notre perfectionnisme habituel nous rendent susceptibles et gâchent régulièrement le bilan des sorties. Mais tout cela est maintenant derrière. Nous sommes arrivés en bonne et due forme sur Aiguebelette. Nous logeons au même endroit que l’an dernier. La restauration et le service sont toujours parfaits. Tous les éléments sont réunis pour faire de beaux championnats du monde. L’organisation est juste impressionnante. Le site est extrêmement bien agencé. Tout a été pensé pour que l’aviron soit mis à l’honneur pendant une semaine. Inutile de vous dire que l’euphorie est à son comble. Nous avons ramé ce matin. Les eaux turquoises du lac nous manquaient. Nous avons aperçu quelques adversaires.

Le compte à rebours est maintenant terminé ! Nous y sommes enfin ! Les hostilités commencent demain matin, à 11h50 pour nous. Voici le tirage :

JAPON / HONGRIE / UKRAINE / IRLANDE / FRANCE

Les trois premiers seront qualifiés pour les quarts de finale. Les autres devront passer par les repêchages. La concurrence risque de manquer sur ce premier parcours. Il s’agira surtout d’une course de travail. Pressé d’y être quand même !

Après la page FaceBook des LXMEN voici le lien de leur site. Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir.

Dans un contexte aussi particulier je n’ai même pas pu fêter mon diplôme. J’espère que notre séjour savoyard viendra clôturer une saison déjà mémorable. Les pelles sont désormais dans nos mains !

Bonne soirée !