Suite du stage à Bellecin

06/08/2013

Entrainement Skiff

Bonjour, nous venons de terminer la deuxième semaine de stage. La fatigue fait maintenant partie de notre quotidien. Les entrainements s’enchainent sans laisser de place à la récupération. Les kilomètres s’accumulent mais la musculation s’arrête ici : la dernière séance fut réalisée hier soir. Le travail de vitesse va bientôt prendre la relève.

L’ensemble du matériel pour le mondial est parti par container fin Juin. Le skiff chargé à cette occasion est plus récent que celui utilisé ici à Bellecin. La différence vient surtout de l’installation. Pour anticiper et m’habituer à ces nouveaux repères j’utilise, depuis trois jours, un modèle identique à celui de la Corée. Il me reste moins de dix jours pour me familiariser avec cette nouvelle coque. Mais les sensations s’améliorent et le timing devrait être respecté. Il était préférable d’effectuer ce changement en France et pas à Chungju.

Je n’ai jamais cru à la loi des séries mais il semblerait qu’elle existe. La preuve hier soir où j’ai eu un nouveau contrôle anti-dopage (urinaire et sanguin). C’est le quatrième en deux mois, what else !

L’accident de Stany reste très présent dans les esprits même si le moral et la dynamique du collectif sont revenus à un niveau stable. Pour vous donner quelques nouvelles de lui, il portera un corset pendant trois semaines. Il peut déjà marcher, c’est même recommandé par le chirurgien pour sa rééducation. Il pourra reprendre une activité physique dans 45 jours et l’aviron dans 3 mois. Les délais semblent longs mais n’oublions pas que nous ne sommes pas passés loin du drame.

Bonne après-midi.


Triste destin

29/07/2013

Bonjour, c’est avec beaucoup d’émotion que je vous annonce la nouvelle : nous ne participerons pas au championnat du monde en double. Stany a été victime d’un grave accident vendredi dernier pendant l’entrainement. Après être rentré en collision avec un autre bateau il a été hospitalisé en urgence à Lons-le-Saunier pour enfin être transféré et opéré du dos par un spécialiste à Lyon. Même si le bilan est lourd nous avons évité le drame. Deux nouvelles viennent apaiser la situation : il ne finira pas dans un fauteuil roulant et il pourra reprendre l’entrainement normalement dans trois mois. Cet incident a littéralement plombé l’ambiance du stage. Il faudra encore quelques jours pour que le collectif retrouve ses repères et sa dynamique.

Une décision vient d’être prise pour ma fin de saison : je serai aligné en skiff sur le championnat du monde. La motivation revient progressivement malgré le contexte.

Bonne journée.


Fin de stage !

02/12/2011

Crédit Photo : Alexis Besançon

            Bonjour, le stage touche bientôt à sa fin. Malgré le brouillard, la météo reste à notre avantage depuis le début de semaine. La reprise de l’entrainement en bateau suit son cours même si la convalescence touche à sa fin. Avec une sortie en skiff toute les 48h on respecte bien le délai de consolidation. J’ai donc fait 16km ce matin. Les sensations étaient bonnes. 20km sont en prévision pour dimanche. Pour le reste ça reste du vélo et de la course à pied. Je suis bientôt prêt pour le triathlon……..ou presque ! Notre groupe s’est encore réduit avec le départ de Damien Piqueras suite à des douleurs lombaires. Même si mon programme d’entrainement est aménagé la fatigue gagne du terrain. Le repos de cet après-midi tombe à pic. Je vais pouvoir avancer sur mes révisions. Le retour sur Lyon est prévu dimanche juste après l’entrainement.

            Bonne soirée !


Bonne et mauvaise nouvelles !

09/11/2011

            Bonsoir, plusieurs petites nouvelles à vous communiquer. Commençons par la bonne ! Je terminais aujourd’hui une première vague d’examens pratiques que je n’avais pas pu passer l’an dernier au moment des rattrapages. J’avais donc Cardiologie et Kiné du sport vendredi dernier ; et Neuropédiatrie et Pneumologie cette après-midi. Toutes les épreuves se sont bien passées. Je croise les doigts pour que mes notes soient à la hauteur de mes espérances. Il ne restera plus que le Droit du Travail et l’Ergonomie pour clôturer ma scolarité, enfin presque…. Je devrais alors rendre mon Mémoire de fin d’étude début Mai et passer ma soutenance en Juin pour obtenir mon diplôme.

            Lundi dernier lors de ma sortie en skiff  j’ai ressenti une douleur. Tout en restant diffuse elle se localisait au niveau des cotes gauches. J’ai terminé la sortie puis ai remplacé la séance de musculation (de l’après-midi) par du vélo pour éviter de solliciter la zone en question. Le lendemain la douleur était encore bien présente. J’ai alors décidé de consulter un kiné puis un médecin pour faire un diagnostique. Le jeudi au matin je passais une scintigraphie et quatre heures plus tard j’apprenais qu’une de mes cotes était fracturée. C’est une blessure qui est courante chez le rameur, mais c’est une première pour moi. On appelle ça plus communément « fracture de fatigue ». C’est l’excès de sollicitations couplée à la fatigue qui fragilise l’organisme jusqu’au point de rupture (comme ici en l’occurrence).

            Je sors donc d’une semaine de repos complet. J’ai réattaqué le vélo aujourd’hui. Pendant les trois prochaines semaines je ne ferai que du vélo ; pour qu’un cal osseux ait le temps de se former. On ne souhaite jamais une blessure mais maintenant qu’elle est là je la prends avec philosophie et me dis qu’il est préférable d’être arrêté maintenant dans la saison. Il faudra bien s’assurer de la bonne consolidation de l’os pour éviter la rechute. Prendre son mal en patience et attendre, c’est le meilleur remède ! Bref, ça c’était la mauvaise nouvelle !

            Je monte demain sur Paris pour assister à une conférence de Presse pour les Etoiles du Sport. Je devrais retrouver beaucoup de sportifs des dernières éditions.

            Bonne soirée !


Retour du soleil à St Cassien !

17/03/2011

Crédit Photo : Michel Brignot

            Bonjour, nous venons de terminer le premier cycle d’entrainement. Depuis deux jours la pluie n’arrête pas de tomber, ce qui rend l’entame du stage plutôt « humide ». Hier après midi les conditions étaient si mauvaises qu’aucun bateau n’est monté sur l’eau. Mais depuis ce matin le soleil refait son apparition.

            Pour ma part le programme a été quelque peu aménagé. Je m’explique : en milieu de semaine dernière j’ai ressenti une gène puis une douleur au niveau intercostal. Il faut savoir qu’en aviron la fatigue et le surentrainement peuvent conduire à la blessure ; et plus particulièrement à la fracture de fatigue. Dans notre sport la fracture osseuse se localise au niveau des cotes (contrairement aux marathoniens où celle-ci se retrouve au niveau du pied). Bref, plusieurs signes sont évocateurs de ce type de blessure : une douleur intercostale, une douleur à l’inspiration, une douleur est aussi retrouvée pendant la pratique sportive et certains mouvements de musculation. Dans mon cas certaines de ces douleurs étaient présentes. N’ayant jamais été sujet à ce genre de blessure auparavant j’ai eu du mal à identifier et étiqueter ces douleurs. C’était d’ailleurs une source d’inquiétude. Par précaution je ne me suis pas entrainé samedi et dimanche dernier. En arrivant en stage je me suis fait ausculter par le médecin. Le mardi matin je suis allé faire un écho-Doppler et le résultat est négatif : pas de fracture ! C’est un énorme soulagement car une fracture implique deux semaines d’arrêt complet. Par précaution j’ai repris progressivement l’entrainement.

            Bonne journée !