The poursuit of Happiness

Crédit Photo ; Matthieu Forge

Pour ceux qui auraient lu le dernier article de Julien Bahain, il n’existe pas de bon moment pour mettre un terme à sa carrière, il n’y a que le moment que l’on choisit. C’est donc avec beaucoup d’émotions que je vous annonce la fin de la mienne ! J’ai fait le choix de raccrocher en Février, il y a 8 mois. Comme vous pouvez le constater, c’est une décision que j’ai pris le temps de murir. Je voulais être sûr qu’il ne s’agissait pas d’un simple coup de Blues. J’ai donc attendu la fin de saison …et aujourd’hui c’est encore le cas, je suis fatigué ! Je vous rassure, je ne suis pas fatigué de gagner ; je suis fatigué de tous les sacrifices que cela implique. Pourtant, au vu de nos dernières performances, l’horizon semblait dégagé ; ils laissaient même entrevoir une olympiade aussi prometteuse que la précédente…Mais cela fait plus de 10 ans, plus de 10 ans que je m’impose cette rigueur. Un mode « no life » qui s’applique matin et soir, week-end et jours fériés. Le tout au détriment de la vie personnelle et du reste…car le « problème » du haut niveau, c’est que la concurrence ne vous attend pas. C’est binaire. C’est tout ou rien ! En aviron le talent ne suffit pas. Il n’y a pas de petites concessions ! Rigueur, travail, et patience sont les ingrédients ! Je l’ai compris très tôt et ai appliqué la recette à la lettre. C’est ce qui me permet aujourd’hui de contempler le chemin parcouru sans regret. Le groupe poids léger a encore de belles saisons à vivre…même sans moi ! C’est ce qui me déculpabilise un peu. J’ai « replongé » un an après les JO pour finir de partager mon expérience. J’ai l’impression d’y être arrivé. Mon dernier objectif a été atteint, il est donc temps de raccrocher.

J’ai la chance d’avoir un métier qui me plait, d’autres centres d’intérêt, et des projets plein la tête. Comme Julien (Bahain) vous l’a témoigné, la transition ne sera pas facile. J’espère néanmoins que tout cela me permettra de tourner la page et d’attaquer ce nouveau chapitre en douceur. Mais quoi qu’il arrive, je suis content d’avoir plus de temps aujourd’hui pour profiter de ma famille et de mes amis.

Je vais continuer à faire du sport, mais je sais déjà que certaines choses vont me manquer, c’est indéniable : l’ambiance des stages, les LXMEN…rendre fier tous les gens qui m’ont soutenu…en ces termes je vous remercie. Votre aide aura été précieuse toutes ces années.

Je continuerais de parrainer les juniors si on me l’autorise, je continuerais de le ferais avec le même plaisir. Mais il serait plus logique que d’autres reprennent le flambeau. Le l’ai toujours fait de mon propre chef, par envie, par choix, par conviction, mais surtout parce que cela m’a manqué à leur âge. Je me rappelle qu’en junior, ce qui me faisait rêver, c’était de voir les meilleurs séniors ramer. A chaque génération ses champions…il serait donc mieux que des rameurs encore en activité donnent un peu de leur temps (surtout ceux que j’ai parrainé et qui sont aujourd’hui membres de l’Équipe de France).

Je vous rassure, je ne vais pas fermer ce Blog, je vais continuer à l’alimenter. J’ai encore l’intention d’écrire et de partager certaines choses avec vous, certaines expériences…à commencer par mon livre que je cherche à éditer. Tout est prêt : mise en page, couverture…il ne me reste qu’à trouver un distributeur pour vous le rendre accessible.

Bien à vous !

Publicités

19 Responses to The poursuit of Happiness

  1. Michel Elizondo dit :

    Quelle chance de connaitre des personnes comme toi, ta décision est très raisonnable, beaucoup de regrets pour nous les aficionados à ce beau sport. Je te souhaite la meilleure des transitions. Michel.

  2. Thirion Pascal dit :

    Bonjour Jérémie
    Je vous suis depuis les championnats de France de 2005 oû mon fils était sur le podium avec vous (3ème). Après le podium (dont malheureusement je n’ai pas de photo) vous êtes venu le féliciter et vous avez passé un petit moment avec les membres de notre club qui étaient en train de fêter nos deux bateaux médaillés.
    Je veux vous remercier pour tous les moments merveilleux et intenses que vous nous avez fait vivre pendant toutes ces années et pour la qualité de vos commentaires que je reçois régulièrement.
    Pour votre livre avez vous pensé au financement participatif qui vous permettrait d’éditer votre livre dont je serais un de vos lecteurs.
    Bonne continuation dans votre nouvelle vie.

  3. Béatrice Michel dit :

    Tout simplement…. MERCI…. pour tous ces moments passés, toutes ces émotions et pour ton exemplarité.
    Tu t’arrêtes au bon moment, au sommet de ta gloire et laisses une magnifique empreinte.
    A bientôt j’espère à la croisée des chemins.
    Béatrice

  4. Marie-Pierre dit :

    Merci pour toutes ses émotions, tous ces frissons, toutes ces joies procurés !! Merci pour l ‘athlète exemplaire que vous êtes! Bonne continuation !

  5. MADDALONI Pierre dit :

    Brave et courageuse décision ,je sais que c’est dur ,j’ai entendu ton interview ce matin sur France Bleu ,Bien , peut être un segond virage à capter de ce coté là ….. Amitiés et bonne fête à la SNA ,et à tous mes amis de toujours là bas , Pierrot MADDALONI !Merci pour tout ce que tu as apporté à NOTRE sport !

  6. Lovato dit :

    Tout à une fin meme les plus belles expériences. Dès lors elles font partie de votre patrimoine de vie.
    Bravo pour tous vos résultats et exploits sportifs.
    Je vous souhaite de vivre de toutes aussi belles expériences dans un autre domaine.

  7. Au nom des membres de mon groupe FB « Aviron Sixties » Nous saluons ta sage décision, nous avons suivi avec beaucoup de passion ta brillante carrière ainsi que celle de ton coéquipier, merci pour tous ces moments d’excitation, de joies, et de fierté, que tu as offert à l’Aviron Français, tous les deux vous nous avez replongé dans notre jeuensse en nous rappellant un double célèbre de notre époque sixtie; Duhamel, Monnereau. On espère quand même te revoir et entendre parler de toi, car nous sommes certains que tu vas transmettre ton « savoir gagner » à des jeunes rameurs et rameuses.Bravo Champion!

  8. Carrière et champion exceptionnel, un bel bel exemple pour les jeunes !

  9. Bonjour Jérémie,
    Merci pour toutes ces années d’émotions et pour toute cette énergie et cette motivation que tu as apporté à l’aviron Français.
    Même à notre petit niveau de « rameur loisir » quelqu’un comme toi est

  10. Pascal Chelius dit :

    Bonjour Jérémie,
    Merci pour toutes ces années d’émotions et pour toute cette énergie et cette motivation que tu as apporté à l’aviron Français.
    Même à notre petit niveau de « rameur loisir » quelqu’un comme toi est une source de motivation.
    Je suis sur que tu saura gérer cette transition et, enfin, profiter de ta famille et de tes autres passions.
    Bonne continuation et au plaisir de te lire à nouveau.
    Pascal Chelius

  11. Clotilde Lamy dit :

    Encore un très bel article, je vous souhaite une belle retraite … d’autant que vous avez tout fait pour transmettre le flambeau et que vous avez encore de belles années devant vous pour réaliser vos projets

  12. Gerard Lebert dit :

    Au fil du temps nous avons appris à te connaitre. Notre admiration est sans limite et maintenant tu es gravé dans l’histoire de notre sport. Bien amicalement, notre groupe Aviron Sixties.

  13. MONIQUE SCHUBNEL dit :

    Vous avez marqué à jamais le monde l’Aviron mais plus encore le monde du sport. Votre disponibilité pour les jeunes, votre humilité, votre gentillesse n’ont pas d’égal.
    Je vous souhaite tout le bonheur du monde car si quelqu’un le mérite c’est vous !!! Soyez heureux et prenez soin de vous.
    M.Schubnel – Cn Meaux aviron

  14. Maux Jean Louis dit :

    C’est avec des regrets que je vous vois sortir de la scène française et internationale de l’aviron. Vous qui avait porté ci – haut les couleurs de la France, tant de belles courses gagnée avec autant d’abnégation et de souffrance. BRAVO pour cette belle carrière sans oublier vos amis associés, Stany et Pierre. Vous allez nous manquer. Je vous souhaite une belle continuation pour vos projets.

  15. Yves Remy dit :

    Depuis Charléty, février 2017, où j’avais eu l’occasion de parler avec toi, tu m’as conforté dans le fait de rendre l’aviron populaire et depuis je m’acharne avec l’indoor pour créer des événements en salle ouverts à tous, dans le sens le plus large du thème. L’aviron doit sortir de l’obscurité et je me bats pour cela. Et je pense que ton retour d’expérience va nous aider à trouver la lumière !

  16. Patrice Enjalran dit :

    Merci pour tout les rêves et l’envie que tu m’a donné à refaire du sport à mon (faible) niveau et à tous les soins prodigués. Cela a été un plaisir de rencontrer un Homme comme toi, « humble et fort à la fois ».

  17. Stéphane dit :

    Bravo et Merci…

    Bravo pour avoir réussi à mener si longtemps cette vie
    Bravo pour avoir partagé notre sport avec tant d’enthousiasme
    Bravo enfin pour cette décision si courageuse

    Merci pour ta simplicité et ton humilité
    Merci pour ton humanité
    Merci enfin pour tout ce que tu as apporté à notre sport

    Je te souhaite de profiter de la vie, de refaire du gras (Mais pas trop, hein !!! ;)) et de sourire à la vie qui s’ouvre à toi.
    Je sais que contrairement à Julien que tu cites au début de ce post, tu as une vie tout aussi intense à côté et j’espère que ça rendra les choses plus faciles.

    En tout cas, tu as des copains dans toute la France qui ne t’oublieront pas de si tôt.

    Amicalement
    Stéphane

  18. Maux Jean Louis dit :

    J’ai lu les articles de presse sur Le Dauphiné (commentaire de Marc Boudou et Le Figaro pour vos remarques. je vous rejoint tout a fait sur vos commentaires, de Paris 2024 des dépenses de Lima, de la baisse des dotations des clubs, Ligues, Fédé.
    C’est de rêver a 80 médailles à Paris si les moyens de détection des athlètes et si le budget des Sports Olympiques ne sont pas mis en place dés maintenant. Londres 2015 a été un succès pour le Royaume Uni parce que l’état avait mis les moyens.
    Je termine pour vous souhaiter une belle vie, et merci encore pour toutes les émotions sur vos belles courses.

  19. Jeremy,
    Félicitations pour votre brillante carrière de rameur avec l’un des plus beau palmarès de l’avirion français.
    Pour revenir à votre livre, les nouvelles technologies vous offrent aujourd’hui l’opportunité de publier votre livre sans passer par un éditeur avec le KDP d’Amazon :
    https://kdp.amazon.com/fr_FR/
    Au plaisir de lire votre ouvrage prochainement,
    Tous mes voeux de succès !
    Philippe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :