Quelques jours à Lyon avant Noël !

Crédit Photo : Nicolas Finez

Crédit Photo : Nicolas Finez

Bonsoir, la fin de stage sur Temple s’est bien passée. Il n’y a pas eu de casse humaine, juste matérielle. Nous avons arraché la dérive après qu’une bûche l’ait malencontreusement percutée. Nous avions réussi à esquiver le plus gros des obstacles jusque-là mais il aurait été impossible de passer au travers sur cette sotie tellement le terrain était miné. Les eaux du Lot sont décidément imprévisibles. Heureusement, le bateau n’a rien eu, il n’y a eu qu’une dérive arrachée. Le remplacement s’est fait rapidement après l’entrainement mais les quelques kilomètres qu’il fallut parcourir pour rentrer semblèrent interminables.

Les conditions météo sont restées impeccables jusqu’à notre départ. Une aubaine d’ailleurs, parce que les organismes étaient déjà suffisamment fatigués et éprouvés sans la pluie, le vent et le froid. L’ambiance et la dynamique sont restées bonnes tout au long du séjour. Le travail a été fait consciencieusement. C’était vraiment plaisant de retrouver d’aussi bonnes sensations en 4x. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant ramé de suite dans ce bateau. Ça reste mon préféré ! Dommage qu’il ne soit pas olympique.

Le retour en voiture n’a connu aucun contrordre. La circulation était étonnamment fluide. Un miracle pour un premier week-end de vacances de noël.

La reprise du travail n’a pas été trop dure. Le contexte aide aussi : vendredi est férié et le programme d’entrainement est allégé pour les quinze jours à venir. J’ai prévu de travailler jusqu’au 24 avant de descendre sur Avignon pour fêter la Noël en famille. J’ai pris une semaine de vacance cette année. Ce ne sera pas de trop je sens. La pause s’impose.

Hello. Everything went well in Temple. If no one was injured, we nonetheless had some boat issues. We hit a log and broke our rudder. We had managed to avoid many of those logs until that day. The river was scattered with “mines” and it would have been a miracle not to hit one. The Lot River is hard to predict. Luckily, the boat was not damaged. One more rudder at the bottom of the river. The problem was easy to fix after the session but going back to the dock seemed like an eternity.

Weather conditions remained excellent. We were really tired and the deadly cocktail “wind-rain-cold” would have been a hard hit.

The dynamic and the atmosphere were great. Workouts were conscientiously completed. It was amazing to row in a quad and to have such a great feel for the boat. It has been ages since I rowed that much on that boat and it is by far my favourite boat class. Too bad it is not an Olympic event (*).

I drove back home without any trouble and I didn’t hit any traffic. A miracle on a weekend before Christmas.

It was not too hard to go back to work. The situation is special. Friday is a holiday and the training program is lighter for the coming two weeks. I am going to work until December 24th before going to Avignon to celebrate Christmas with my family. This year, I took a week off. It is going to help. I need a break.

(*) The quadruple scull is an Olympic event for heavyweight rowers. The lightweight quadruple scull is a non-Olympic event.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :