Another good performance on the erg !

Résultat Ergo

Les records ne sont faits que pour être battus. Mais ce ne sera pas pour cette fois hélas. Il me faudra encore un peu patienter et progresser pour espérer un jour titiller le « World Best Time » de la catégorie. Sur l’ensemble de la préparation j’ai bien cru pourtant que cette fois serait la bonne. Les résultats de la VO2 max me donnaient de gros espoirs, auxquels vinrent se rajouter les bons chronos des derniers entrainements. Je m’étais donc fait à l’idée que ces 2000m fictifs pourraient marquer un tournant dans ma carrière de rameur. Il subsiste une très légère frustration même si je suis satisfait de mon test. Je confirme sous la barre mythique des six minutes….et ça reste la vraie bonne nouvelle de la journée.

Aucun stress n’a perturbé mon sommeil cette nuit. En me réveillant ce matin j’avais mon quota. Mon poids me permit de prendre un « vrai » petit-déjeuner. C’est plutôt apaisant de ne pas se restreindre quelques heures avant l’épreuve. C’est un confort inestimable que j’essaie de cultiver et entretenir au fil des années. Le test était prévu à 11h30 pour moi. Autant vous annoncer que j’ai passé une bonne partie de la matinée à buller en pyjama. Je n’aime pas arriver trop en avance et patienter, ça me fait plus stresser qu’autre chose. Je suis arrivé au Pôle pour la série de mon coéquipier de club Julien à 10h. Quand vous êtes spectateur vous comprenez bien qu’il faut soit être complètement fou soit être rameur pour se mettre aussi mal physiquement. Et tout cela pour quoi ?! Pour un « simple » chiffre sur une machine. Heureusement que le spectacle est interdit au public.

Avec les années je sens qu’il me faut ma demi-heure d’échauffement pour me mettre en condition. J’ai encore souvenir de voir, quelques années en arrière, les « anciens » suivre le même rituel, et penser au fond de moi que ça ne m’arriverait jamais. Règle numéro 1 : « ne jamais dire jamais ! ». Quelques saison après je suis le même chemin. Les entraineurs avaient prévu assez de machines pour que je puisse régler mon Drag Factor (160) et commencer à me préparer dans de bonnes conditions. L’enchainement fut rapide malgré tout : les minutes défilèrent et le départ fut rapidement donné. Alexis m’avait fait part de ses consignes. Nous semblions d’accord pour que je garde 1’30 de moyenne par 500m, quitte à ajuster sur la fin de course en fonction de l’énergie qu’il me resterait. Ce fut chose faite : après quelques coups pour lancer la roue j’ai vite calmé le rythme pour respecter mon objectif. Bien qu’il s’agisse d’une course d’attente le temps est passé relativement vite. Je me suis rapidement retrouvé à l’enlevage. Il semblait me rester encore assez d’énergie pour accélérer et gagner de précieux dixièmes. Mais après deux coups d’essais je compris qu’il serait difficile de renouveler l’exploit de l’an dernier. Je boucle finalement les 2000m en 5’58’’6. Une grosse récupération fut nécessaire pour purger les muscles du lactate accumulé.

Tous les LXMENs ont réalisé de belles prestations hier : Pierre (alias Colossus) réalise un super 6’05, Stany (alias Wolverine) signe un beau 6’13 alors qu’il revient de blessure, Maxime (alias Rocket) se place un dixième devant Damien (alias Diablo) en 6’14, et Morgan (alias Iceberg) conclut avec un honorable 6’16 malgré quelques douleurs lombaires pendant la semaine de préparation.

Nous repartons en stage vendredi prochain à Temple sur Lot. Et dès demain le travail de force en musculation reprend. Le repos va être important aujourd’hui pour bien attaquer le cycle à venir.

Bon dimanche et bonne chance à ceux et celles qui passent leur test aujourd’hui.

Records are meant to be broken. But it won’t be for today. I will have to wait and get better to one day be able to beat the lightweight world record. The lead up to the test was great and I thought that this time was going to be the one. My VO2 test gave me a lot of confidence as well as the timed pieces in the past few days. I strongly believed that these simulated 2000m might change my career as a rower. Even if I am satisfied with my result, I have paradoxically a feeling of frustration. The great news of the day? I broke the mythical 6 minutes barrier again.

No stress last night. I slept like a log. I was on weight this morning and I had a “real” breakfast. It is luxury to be able to eat and not be forced to a diet in the last hours before a race. I try to make it a habit. The test was at 11:30am. I spent my morning chilling at home in my pyjamas. I don’t like to be too early and wait on site. It stresses me out more than anything else. I arrived at 10am at the training centre to watch Julien’s test, my club-mate. When you are behind as a spectator, you quickly understand that you are either crazy or a rower to suffer that much on a test. And why? For a number on a machine. Fortunately, public access is not permitted!

Over the years, I feel that I need at least 30 minutes to warm up and to get into my zone. I remember a few years ago when my “old-mates” were going through the same process and I thought I was young and that I would never need more than a few minutes to warm up. Rule number one: “Never say never”! A few years later, here I am trying to sweat and get my heart rate up like an old diesel engine. The coaches had set the ergometers in the room and I set the drag factor at 160. My warm up went really well and I felt ready to go. Before the start, I thought of Alexis’s racing instructions. We agreed that I should hold on to 1’30 split (per 500m) and aim for lower at the end depending on what was going to left in the tank. I did as prescribed. After a solid start, I found my rhythm and stuck to my plan. Even if it was a waiting race strategy, time flew by. The final sprint came quicker than I thought. It felt like I had enough energy left to have a great sprint and get some precious seconds. But after a few strokes I understood that it was going to be difficult to repeat last year’s feat. My final time was 5’58.6 and I needed a long recovery to get rid of the lactate stuck in my muscles!

The “LXMENs” performed very well too.

Pierre (aka Colossus) did an amazing 6’05.

Stany (aka Wolverine) managed to pull a 6’13 after being injured for a few weeks.

Maxime (aka Rocket) beat Damien (aka Diablo) by 0.1 of a second in 6’14.

And Morgan (aka Iceberg) finished in 6’16 while dealing with a sore back in the past week.

Next Friday, we hit the road again. Training camp in Temple sur Lot (Southwest of France). And tomorrow, we go back to work. Rest is going to be key to attack the next training cycle.

Have a great Sunday and good luck with your erg tests.

Publicités

2 Responses to Another good performance on the erg !

  1. jp_laroche84@yahoo.fr dit :

    Bravo, belle performance. L’avenir demeure serein !

    Envoyé de mon ASUS

  2. marc Dubois dit :

    bonjour Jeremy,

    Sur quel numéro règles-tu l’ergo pour réaliser le test.

    Merci,

    Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :