Retour sur les bassins !

Crédit Photo : Lionel Piquard

Crédit Photo : Lionel Piquard

Bonsoir, c’est aujourd’hui que se réunissait bon nombre de rameurs pour la traditionnelle tête de rivière de Novembre. Il s’agissait du premier gros rendez-vous et contrôle d’entrainement de la saison. Bien que l’organisation soit restée locale, l’ensemble du staff fédéral s’est arrangé pour réunir les rameurs d’une même catégorie sur un même site. La quasi-majorité des poids légers étaient donc ici à Belley. Wolverine et Colossus manquaient à l’appel mais sinon nous étions presque au complet.

Cette année le club a décidé de changer le tracé du parcours. Le départ s’est fait plus en aval et la distance s’est vue réduite (5300m). C’est la première fois que nous bénéficions d’aussi bonnes conditions automnales : pas un seul cumulus à l’horizon, un soleil radieux, pas de vent, de superbes températures et presque aucun courant. Les voyants étaient donc au vert. Tout était réuni pour se faire plaisir pendant les vingt minutes d’efforts qui nous attendaient.

En partant à 7h45 de la maison ce matin nous sommes arrivés juste à l’heure pour la pesée. Pas de mauvaise surprise en montant sur la balance. Ce fut rapide. Je me suis ensuite rapproché de la remorque pour trouver et monter mon skiff. Une fois les portants boulonnés et serrés le bateau n’attendait plus qu’à embarquer. Le timing était parfait. Je n’ai pas eu à patienter. L’heure tournait et il était temps de prendre les rames. J’ai enfilé ma combinaison, fixé mon strock et pris de quoi m’hydrater. Le repérage sur l’eau fut laborieux. Les bouées se faisaient rares et les repères visuels manquaient. Il était difficile de différencier le couloir d’échauffement du couloir de course. La montée au départ s’est faite dans la plus grande prudence. Malgré un léger retard ce fut rapidement à mon tour. Juste avant que l’arbitre ne me donne le signal je pris quelques grandes inspirations pour me libérer du stress. Les premiers coups m’aidèrent aussi à effacer la pression. D’autres priorités vinrent ensuite occuper mon esprit et toute mon attention fut accaparée par la technique, la gestion du souffle et ma trajectoire. Je ne suis pas un grand fan des contres-la-montre. Le manque de confrontation directe avec mes adversaires rend cet exercice peu ludique et monotone. Mais cela ne m’a pas empêché d’avoir de bonnes sensations pendant la course.

A l’annonce officielle des résultats je finis en tête devant Damien (Piqueras) et Thibault (Rémy).

Le repos de ce soir ne sera pas de trop car une grosse semaine d’entrainement nous attend. La préparation du test ergo va être musclée mais j’ai déjà hâte de monter dessus.

Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :