Direction la demi-finale

Crédit Photo : Béatrice Michel

Crédit Photo : Béatrice Michel

Bonsoir, les hostilités ont repris, heureusement d’ailleurs, ça nous manquait ! La course d’aujourd’hui nous a remis le pied à l’étrier. Sur le papier nous n’avions pas la manche la plus relevée. Mais les surprises sont partout et en aviron rien n’est joué tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie. Le bateau hollandais en a fait les frais. Dans notre quart de finale il se fait sortir par l’Autriche et la Turquie. Je pense aussi aux bateaux néozélandais et danois pour qui l’aventure s’arrête ici. Tous ces bateaux devront passer par la Régate de Qualification l’an prochain pour espérer participer aux Jeux de Rio. Le résultat est cruel. Surtout quand on connait la régularité de ces embarcations, mais c’est malheureusement la loi du sport et du plus fort.

Sur notre préparation aujourd’hui rien n’a changé. Nous avons fait un premier échauffement au sol avant de le finaliser sur l’eau. Le discours de l’entraineur n’a pas été très long. La concurrence n’est plus la même et pas question de reproduire les erreurs de dimanche. Pour éviter les faux-rythmes nous avons clairement évoqué l’intérêt de faire une course pleine et gagner avec le maximum d’avance. Les conditions n’ont pas été excellentes : le vent a été moins gênant qu’hier mais le bassin est resté très technique, notamment sur les premiers 1000m. Il y avait toujours cette vague latérale qui vous rabat sur la ligne d’eau et qui vous fait avancer en crabe. Vous n’êtes jamais assis sur vos deux fesses. Il faut constamment compenser et s’adapter pour éviter les tombées de bord. Grâce à un bon départ nous avons rapidement pris la tête de la course. Un scénario idéal pour se concentrer sur notre geste et éviter de commettre des fautes. Dans la deuxième moitié de parcours nous nous sommes plus exprimés et avons remporté ainsi notre quart de finale. Un bon point pour demain. La forme est bonne et les jambes répondent bien. Le tirage de demain est déjà sorti, le voici :

POLOGNE / ITALIE / AFRIQUE-DU-SUD / FRANCE / SUISSE / GRECE

Nous courrons à 11h10 dans la première demi-finale. Nous retrouvons nos amis sud-africains. Il faudra aussi compter sur les italiens même s’ils se sont inclinés ce midi face aux britanniques. Il n’y aura que trois places pour la grande finale. Nous connaissons maintenant bien nos adversaires. Le bateau transalpin peut partir fort et le bateau africain peut finir fort. A nous de nous adapter pour donner le meilleur et marquer les esprits. Je suis souvent plus stressé pour ce type de course : il n’y a rien à gagner mais tout peut s’arrêter. Mais quand on veut conjurer le sort plus rien ne nous fait peur.

Dès demain les courses seront retransmises en direct sur France O.

Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :