Pourquoi pas 4 !

Crédit Photo : FFSA (Daniel Blin)

Crédit Photo : FFSA (Daniel Blin)

Bonsoir, cette deuxième journée ne prévoyait qu’une course mais l’investissement aura compté double. Le vent s’est progressivement levé pour atteindre son pic sur les demi-finales. Quelques moutons ont même fait leur apparition. Heureusement nous n’y avons pas eu droit. Mais les conditions auront quand même été difficiles et physiques. Les rafales n’ont pas arrêté de balayer le bassin. Un vrai calvaire. Impossible de se faire plaisir dans ces moments-là. Mais la motivation était là : cela faisait presque un an que nous attendions cette rencontre. Il y avait un semblant de revanche dans nos têtes au départ quand le feu a changé de couleur et que nous étions, cette fois, alignés dans le couloir voisin de nos amis Sud-Africains. Sans chercher à faire notre meilleur départ nous avons rapidement pris le commandement. L’écart avec nos premiers poursuivants a vite pris de l’ampleur. Mais les fautes techniques sont venues perturber ce scénario idéal. Nous n’avons cessé de subir les bourrasques de vent, d’un côté, de l’autre. La concurrence n’a pas été épargnée non plus. Nous avons péniblement réussi à majorer notre avance à l’entrée du dernier 500m : juste assez pour nous mettre hors de portée d’un éventuel retour des adversaires dans les bouées rouges. Nous relâchons notre effort deux coups avant la ligne pour envoyer un message fort à la concurrence. La récupération s’est faite en partie sur l’eau, puis sur l’ergomètre et enfin sur le vélo. Nous avons aussi trempé les jambes dans l’eau pour le côté cryogénisant. En rentrant à l’hôtel nous avons fini le protocole de récupération par une bonne séance d’étirements. Il ne nous reste plus qu’à passer entre les mains du kiné et le tour sera joué.

Maintenant il n’en reste plus qu’une, la dernière, la plus belle ! Plusieurs challenges nous attendent sur la finale de demain : tenter la passe de quatre, conserver notre maillot de leader et la chasuble jaune, remporter la course….et surtout, surtout, se faire plaisir. La météo prévoit de bonnes conditions.

Voici le tirage :

DANEMARK / AFRIQUE DU SUD / NORVEGE / FRANCE / ANGLETERRE / ITALIE

Course prévue à 10h33. Voici le lien pour la suivre en image !

Juste après la finale je prendrais le train, puis l’avion pour rejoindre l’Equipe de France Junior (actuellement en stage à Temple sur Lot). Je n’aurais probablement pas le temps de vous écrire avant lundi.

A demain.

Advertisements

2 commentaires pour Pourquoi pas 4 !

  1. Simon Soulat dit :

    Bravo pour votre course !!!

    >

  2. LAROCHE dit :

    Encore un magnifique succès. Le plaisir au rendez-vous, n’est ce pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :