Direction la Demi-Finale !

Crédit Photo : MédiaAviron

Crédit Photo : MédiaAviron

Cette journée marathon se termine enfin. Nous sortons à l’instant du kiné pour un ultime massage de récupération. La nuit s’annonce excellente après les deux courses d’aujourd’hui.

Aucun problème de poids à signaler en montant sur la balance ce matin, mais l’attente de la pesée officielle reste un moment à part, surtout quand l’ensemble des équipages se retrouvent dans la chambre d’appel. L’ambiance semble détendue…mais c’est le calme avant la tempête. Les salutations sont discrètes mais restent sincères. En attendant l’échauffement nous nous sommes installés sur les bords du Rotsee pour apprécier les courses des Français. En montant au départ nous avons même pu voir Damien ramer. Il a ouvert le bal en remportant sa manche devant l’Allemand.

Ce premier parcours n’a pas été transcendant. J’ai l’impression que nous avons toujours quelques difficultés à rentrer vraiment dans la compétition : à vouloir trop contrôler nos adversaires nous tombons dans un faux-rythme. Au final, les sensations sont décevantes, le plaisir n’est pas au rendez-vous et l’économie escomptée est minime. Nous avons quand même assuré l’essentiel en devançant les Hongrois et les Danois. Juste après l’arrivée nous sommes directement rentrés au ponton pour récupérer sur l’ergo : il était important d’optimiser la récupération sur le temps imparti avant le quart de finale. Dans la foulée nous sommes donc rentrés à l’hôtel pour déjeuner, nous étirer, dormir un peu et nous faire masser.

Cette après-midi nous tombions avec les italiens. Un tirage peu commode. L’échauffement s’est fait exclusivement sur l’eau. Le vent soufflait dans l’axe et dans le bon sens. Une bonne nouvelle. Mais les bassins rapides réduisent souvent les écarts. La consigne donnée par l’entraineur était claire : tuer la course dès le début et effacer les frustrations du matin. Malgré un départ moyen nous sommes partis en tête. L’écart avec le bateau transalpin s’est progressivement fait, au coup par coup. Ce fut une bonne course d’ensemble, une course où la technique et le physique ont répondu présent. Le bilan : un joli 6’09’’61 à l’issue des 2000m, juste quelles centièmes derrière notre récent record de Varèse. La forme est bel et bien là.

Demain nous retrouvons nos amis de toujours : les Sud-Africains ! Voici la startlist de la demi-finale :

TURQUIE / DANEMARK / FRANCE / AFRIQUE DU SUD / NOUVELLE-ZELANDE / JAPON

Nous courrons à 14h05. Je ne sais pas pourquoi mais je suis déjà pressé d’y être.

Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :