En route pour la finale !

Crédit Photo : FFSA

Crédit Photo : FFSA

Il n’en reste plus qu’une ! Cette deuxième journée de compétition aura encore livré son lot de bonnes nouvelles et de surprises. A commencer par la victoire en demi-finale de Pierre, vainqueur devant l’italien (champion du monde et recordman du monde en titre). Une course pleine de maitrise qui laisse espérer une superbe finale. Cinq minutes après Damien gagnait aussi son billet pour la grande finale du skiff en terminant troisième de sa manche. Même si la bataille s’annonce âpre nos Frenchies sont déterminés et tenteront de monter ensemble sur la boite.

De notre côté la matinée a mal commencé : la balance ne nous a laissé aucune marge. Nous étions pile au poids au réveil à jeun. Une situation embarrassante mais pas catastrophique. Nous sommes quand même passés au petit-déjeuner pour manger un bout. Nous avons limité les liquides et joué légèrement sur la déshydratation pour prendre une collation juste avant la pesée officielle. Bref, une fois cette petite péripétie oubliée nous avons immédiatement réplété nos stocks hydriques. L’échauffement au sol et sur l’eau est resté fidèle à celui d’hier. Nous avons volontairement retardé notre embarquement pour ne pas trop souffrir de la chaleur.

Une fois installés dans notre couloir quelques mots vinrent clarifier la tactique de course. Nous savions que les anglais étaient de sérieux concurrents et qu’ils n’hésiteraient pas à répéter le même schéma de course qu’à Poznan. Le départ fut rapide : le feu passa presque instantanément du rouge au vert. Les premiers coups furent corrects et l’enchainement bien coordonné. Après 500m de course nous comptions plus d’une demi-longueur d’avance sur l’embarcation anglo-saxonne. Les écarts ont continué à s’accentuer sans réaction apparente de leur part. Aucune relance ne fut nécessaire, le travail au coup par coup « suffit » à assurer nos arrières. Malgré la physionomie de la course nous avons fini sur un rythme soutenu : la forme était bonne, les jambes aussi, pourquoi s’en priver !

Nous remportons notre demi-finale en 6’10’’90, plus de trois secondes devant nos amis anglais. Nous signons par la même occasion le meilleur temps au général. Les italiens remportent aisément l’autre manche. Nous aurons fort à faire avec eux demain. Les surprises de la journée viennent d’ailleurs de cette course. Les norvégiens n’ont pas pris le départ pour des raisons médicales et les néozélandais se sont fait sortir par les autrichiens.

La fin de la journée a principalement été consacrée à la récupération, aux étirements et au massage.

Le tirage nous aura souri jusque-là, et demain ça continue. Nous serons encadrés par le bateau italien et anglais. Un scénario idéal pour avoir un œil sur nos principaux adversaires.

Rendez-vous demain à 12h13 pour la conclusion de cet ACTE I !

Voici le lien pour suivre la course (en image cette fois) !

Bonne soirée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :