Marignane !

Crédit Photo : Eric Marie

Crédit Photo : Eric Marie

J’ai pris du retard dans la rédaction de l’article et le 10 Mars est arrivé. Je profite donc de ce Post pour diriger et adresser toutes mes condoléances aux familles des victimes du crash, et plus particulièrement à celles d’Alexis et de Camille.

La semaine de préparation de la tête de rivière n’a pas connu l’ombre d’un nuage. J’ai pu ramer tous les jours (exception faite de jeudi à cause du vent). Je n’ai pas trop allégé le programme. J’ai profité au contraire des kilomètres imposés pour reprendre mes repères en skiff après ces trois semaines de double en Afrique du Sud. J’ai également changé mes chaussures qui étaient trop grandes. Je crois que j’ai maintenant trouvé la bonne installation. Sur le travail de vitesse les chronos étaient prometteurs et la forme vraiment bonne. J’ai néanmoins pris le soin de me coucher tôt deux soirs de suite pour remettre les compteurs à zéro. Nous avons pris la route du Sud samedi matin. Direction Marignane et sa tête de rivière. Nous y descendons une saison sur deux. L’alternance se fait avec Romans chaque année. Une fois sur place nous avons directement monté les bateaux, suivi de près du déjeuner puis de la sortie en bateau. Nous sommes rentrés à l’hôtel juste après pour nous reposer. Je me suis retrouvé en chambré avec mon coéquipier de club Julien. Le matin de la tête de rivière tout semblait réuni pour se faire plaisir : le soleil allait faire progressivement monter le thermomètre, le vent ne soufflait presque pas, le bassin était parfaitement balisé, la forme était au rendez-vous et je n’avais pas de problème de poids. Sur ce type d’épreuve je ne m’échauffe pas au sol. Les six kilomètres pour monter au départ me suffisent. J’en profite aussi pour faire un dernier repérage sur les trajectoires à prendre. Une fois arrivé au départ j’ai décidé de courir uniquement en combinaison. Je n’avais aucun stress. J’ai attendu que l’arbitre m’appelle. Quelques minutes s’écoulèrent puis ce fut le moment de partir. Je n’ai pas hésité à appuyer les premiers coups pour lancer la coque et trouver mon rythme. Je me suis d’abord concentré sur ma respiration et la direction. Mon attention s’est ensuite portée sur la technique. Damien est parti après moi. C’est à 33 de cadence que j’ai descendu le parcours. Je me suis vraiment fait plaisir pendant ces 6000m. Les jambes ont répondu tout du long. J’ai même réussi à relancer dans le dernier tiers de course (chose que je n’avais pas réussi à faire il y a deux ans). La trajectoire peut toujours être plus juste mais je ne pense pas avoir perdu, pour autant, des secondes de ce côté-là. Les résultats sont arrivés rapidement après. Je remporte l’épreuve devant Damien en 23’02, avec un peu plus de vingt secondes d’avance. Le retour sur Lyon s’est fait dans la journée malgré quelques péripéties avec la remorque.

Le début de semaine a été bien rythmé aussi. Je suis monté sur Paris mardi pour un déjeuner avec le Conseillé d’Etat Thierry Braillard. Ce rendez-vous était tout à fait informel. L’ambiance a forcément été entachée par l’actualité tragique du moment. Le repas s’est pris à l’INSEP. Je n’étais jamais entré dans le temple du sport français. Les infrastructures sont vraiment impressionnantes. Il ne manque plus qu’un bassin couvert et je pense qu’ils auront le kit complet. Je suis redescendu sur Lyon l’après-midi même pour une interview télé sur OLTV (la chaine télé de l’équipe de foot de Lyon). Je suis resté 45 minutes sur le plateau. C’était vraiment agréable. Beaucoup de questions m’ont été posées : une super occasion pour présenter notre discipline à ces auditeurs du ballon rond. Je n’ai malheureusement pas retrouvé le Lien pour voir le Replay, navré. Peut-être certains d’entre vous y parviendront.

Mercredi soir j’ai repris la musculation. Voilà deux semaines que je n’avais plus touché à une altère. La dernière  fois c’était en Afrique du Sud. Les courbatures sont déjà de retour. Décidément il n’y a rien à faire…à part attendre. C’est parfois désolant de se dire qu’en l’espace de quinze jours le corps perd déjà certaines aptitudes. C’est injuste !

Nous repartons dès lundi prochain en stage avec l’Equipe. Direction Aiguebelette cette fois. Je n’arrive même plus à savoir depuis quand je n’y suis pas retourné m’entrainé (exception faite de la Coupe du Monde l’an dernier). Déjà pressé d’y être. Nous ne ramerons qu’en skiff (normalement) dans la perspective des championnats de zones prévus à la fin du mois.

Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :