Dernière ligne droite !

LM2x FRA

Bonjour, c’est la dernière ligne droite maintenant. Nous sommes à moins d’une semaine de notre première course. La fédération internationale a mis en ligne la liste des engagés. Nous serons 27 partants dimanche prochain. C’est plutôt une bonne nouvelle. Nous sommes suffisamment pour que le système de qualification nécessite au minimum trois parcours pour atteindre la grande finale (éliminatoire, éventuellement repêchage, quart et demi-finale). Ce format de qualification permettra de bien rythmer la semaine de compétition qui nous attend. Car c’est souvent l’inconvénient et le piège sur ce type d’évènement : le programme laisse beaucoup de récupération entre chaque parcours. Il arrive que plusieurs jours s’écoulent entre deux courses. Cet enchainement est souvent difficile à gérer. Il faut constamment rester mobilisé. C’est un exercice pénible qui demande un peu d’expérience. Mais heureusement pour nous ce ne sera presque pas le cas cette année compte tenu du nombre de participants et du nombre de parcours prévus. Nous étions passés par le même protocole de sélection sur la Coupe du Monde d’Aiguebelette, mais à contrario nous avions ramé plusieurs fois par jour pour tout « boucler » en un week-end.

Le travail de vitesse réalisé à l’entrainement dernièrement va se poursuivre jusqu’au championnat du monde. C’est maintenant le moment de peaufiner la préparation. Il s’agit de transférer tous les progrès faits à cadence basse vers la cadence haute. Pour le mettre en application nous faisons beaucoup de travail de fréquence. La transition se fait bien pour l’instant. Les repères continuent de s’affiner. Nous avons réalisé le parcours « Handicap » ce matin. Il s’agit d’une confrontation franco-française sur 2000m. Ce test fait office de répétition « grandeur nature » avant Amsterdam. Au vu des chronos, toute la flotte tricolore semble armée pour performer. Et la forme devrait encore grimper. C’est plutôt de bon augure pour la suite !

Nous quitterons la base nautique de Bellecin jeudi matin. Direction Lyon et son aéroport. Nous aurons une correspondance sur Paris avant de nous envoler pour les Pays-Bas. Nous ne connaitrons le nom de nos premiers adversaires que samedi après-midi. Il n’y aura que deux sorties en double à faire sur le Bosbaan avant d’entamer la compétition. Cette formule nous convient bien. Moins nous naviguons sur le bassin de compétition (souvent difficile compte tenu de la circulation) mieux nous nous portons.

Bon dimanche !

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :