Jamais deux sans trois !

Crédit Photo : Michel Brignot

Crédit Photo : Michel Brignot

Bonjour, c’est un bon roman c’est une belle histoire ! Le Rotsee semble définitivement nous réussir. C’est avec une énorme joie que nous avons quitté la Suisse dimanche soir. Une troisième victoire et une Coupe du Monde remportée, quel week-end ! La finale reste notre meilleure course, la plus aboutie. En montant au départ nous connaissions clairement les enjeux. Malgré l’expérience, l’envie de bien faire généra du stress. La pression monta à l’approche du départ. Une fois installé dans les starting-blocks, de grandes inspirations m’aidèrent à limiter ses effets secondaires. Il suffit que le feu change de couleur pour que cette peur se convertisse en énergie positive. Encore un bon départ et un passage en tête après 500m de course. Le bassin était exigeant et le vent défavorable. Les conditions méritaient une attention particulière sur la technique. Les coups passaient et Stany m’annonçait régulièrement notre position ou les points techniques à développer. J’avais juste à me concentrer sur mon geste, sur le rythme et sur la gestion de mon effort. A la mi-parcours les suisses, les norvégiens et les italiens pointaient à moins d’une longueur. Le bateau transalpin ouvrit alors les hostilités. Leur pressing réduit franchement l’écart. Au même moment, à l’autre bout du balisage, la confrontation suisso-norvégienne montait aussi en intensité. Il fallait réagir rapidement. J’étais aux aguets, j’attendais les consignes de Stany, prêt à attaquer. « Du coup par coup, du coup par coup ! » me lança-t-il. Un étrange mélange de sérénité et de lucidité était perceptible dans sa voie. Il semblait sûr de lui, cette décision semblait sans appelle, pleine de sang froid ! Tels des métronomes nous avons donc continué à donner chaque coup avec la même rigueur et la même précision. L’écart continua à se réduire avec nos premiers poursuivants mais sans inquiétude apparente. L’entrée dans les derniers 500m de course finit par arriver : l’heure était venue ! Stany reprit la parole pour lancer l’emballage finale. Puis la cadence ne cessa de monter jusqu’à l’arrivée. L’écart se creusa de nouveau, plus rien ne semblait nous arrêter. Nous étions clairement galvanisés par l’enjeu ! Plus les coups passaient et plus nous comptions de l’avance sur nos poursuivants. Suffisamment d’ailleurs pour savourer notre victoire déjà quelques coups avant l’arrivée, un rêve !

La suite passa trop vite, comme d’habitude ! Une fois arrivé au ponton une deuxième épreuve contre-la-montre débuta : Stany avait un train à prendre peu de temps après pour ensuite décoller de Zurich et arriver chez lui dans la soirée. De mon côté j’ai sauté dans une voiture avec d’autres rameurs présents car nous étions de mariage le soir même. Je suis descendu lundi après-midi sur Toulouse pour un second mariage, décidément c’est la bonne période ! Je reprends le train tout à l’heure pour rejoindre Temple sur Lot. J’y ferai ma petite escale annuelle pour parrainer l’équipe de France junior.

Encore merci de votre soutien ! Je ne le dis jamais assez mais sachez que vos messages et autres petits mots restent un des principaux leviers de la performance.

Voici le lien pour revivre la course en image !

Bien à vous.

Publicités

10 Responses to Jamais deux sans trois !

  1. FB dit :

    Un grand bravo !

  2. achard dit :

    Continuer à nous vendre du rêve c’est trop énorme 🙂

  3. siegfried dit :

    Bravo Jeremie quelle carrière sportive !

  4. Bruno dit :

    Hello Jeremie,
    Continuez à être les meilleurs de la planète. Vous vivez un truc dingue, d’une intensité que beaucoup de gens normaux rêveraient de vivre, mais ils n’en n’ont pas les capacités physiques.
    Gardezen tête que tout ça ne tient qu’à un fil: blessure à prévenir, maladie à évitez, restez concentré à tout instant!

  5. Pasc dit :

    magnifique course avec une gestion incroyable ! les images sont très belles et montrent bien que vous souffrez à chaque coup, et que cela pousse fort. Vous formez une embarcation hors du commun, bravo ! .

  6. Léa dit :

    Bravo pour cette course magnifique et cette victoire ! 🙂

  7. JMG dit :

    Quelle classe et quelle magnifique saison.. Il y a Bond/Murray en deux sans et maintenant il va y avoir Azou/Delayre en double PL !
    Continues à garder le cap, pour le plus grand plaisir de tous les amateurs d’aviron.

  8. Steph dit :

    Bravo Jérémie, quelle belle aventure. Profitez des ces moments rares.

  9. patriciakitto dit :

    Comme on dit aux États-Unis, « Way to go! »

  10. Béatrice MICHEL dit :

    Bravo encore une fois. Vous nous faites rêver. Quelle course haletante pour le public. Quelle maîtrise. Et merci aussi pour ta belle plume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :