Finale à Brive !

Finale Brive

Bonsoir et merci pour vos messages d’encouragements et de soutien. Nouvelle année et nouveau cadre pour défendre le titre. Malgré de bonnes températures et de bels éclaircis, la navigation fut laborieuse tout au long du week-end. L’anémomètre a fonctionné sans interruption. Même si les rafales de vent n’ont pas perturbée l’organisation, elles auront bien souvent déstabilisé, gêné et surtout inhibé la notion de plaisir. Sur l’ultime course de ce rendez-vous corrézien, le bassin s’est dégradé au fil des heures : les risées se sont progressivement transformées en rafales. Pour notre finale (comme pour beaucoup d’autres), les conditions laissaient à désirer.

Avant d’amener les pelles au ponton le rituel commençait : l’entraineur me donnait les dernières consignes. Depuis mes premières courses en skiff cadet le discours n’a pas pris une ride. Chaque mot est pesé. Les phrases sont courtes, le message puissant. Le « speach » rencontre de suite l’effet attendu. C’est toujours avec un semblant de larme à l’œil que je m’éloigne de la rive. Le rameur reste concentré sur l’objectif mais les émotions sont là. L’alchimie opère déjà. « N’oublie pas, décontracté mais déterminé !!! Fais-toi plaisir, allez Jéjé !!! ». Ces dernières phrases continuent de résonner dans ma tête. Je les rumine et les passe en boucle tel un refrain. Je suis maintenant dans ma bulle. Toute ma concentration est focalisée sur ces paroles et la stratégie de course. Je suis déjà dans la course…

Au ponton de départ, l’attente fut courte. Je tournai une dernière fois la tête pour observer mes adversaires. Le feu rouge s’alluma ! Une longue expiration précéda le passage au VERT. Les premiers coups de rame furent donnés sans retenue. Pas le temps de regarder à coté pour l’instant, le vent nous rabattait constamment sur la ligne de bouées, la priorité était à la technique. La trajectoire devait être faite dès le début. Une fois ces paramètres réglés, l’attention allait se porter sur mes adversaires et les consignes de mon entraineur. La stratégie prenait en compte la physionomie du bassin : le vent soufflait en rafales et de travers, notamment dans le dernier quart de course. Il devenait donc vital d’arriver, si possible, avec de l’avance avant les bouées rouges. En ces termes, je n’ai cessé d’attaquer sur cette finale. Il fallait s’extraire au maximum du reste du peloton pour assurer techniquement la fin de parcours. Ce fut dans le troisième 500m que mes efforts portèrent leurs fruits. Je réussis à gagner du terrain sur mes poursuivants. Les calcules de l’entraineur furent bon car la fin de course avait un semblant d’apocalypse. Après 2000m d’acharnement, je franchis afin la ligne d’arrivée ! Mon coéquipier des JO (Stany Delayre) conserva sa place de dauphin et Damien Piqueras vint compléter le podium. A ce moment, le temps s’accélère : la remise des récompenses, puis le chargement de la remorque et enfin la route du retour.

Encore merci pour votre soutien !

3 commentaires pour Finale à Brive !

  1. Laurent Pianalto dit :

    Article très fort!!! Bravo! très belle performance dans ce contexte difficile…vivement les championnats du monde!!!!!

  2. wmsnb dit :

    Félicitations Jérémie !!… tu es déjà dans l’histoire… mais y’a encore de la place pour compléter le palmarès ! Du côté de Bergerac, on est très heureux de voir « Azou-Delayre-Besançon » reprendre le chemin des plans d’eau internationaux ! Je vous souhaite une saison de double… Historique !?!… Vivement Séville, Eton, Lucerne, Chungju… Bonne route au LM2X FRA !

  3. Lulu Berlu dit :

    Merci .
    Ton rendue de la course, avant pendant et après, des conditions sur le plan d’eau, tes sensations bien que succinctes, est bien meilleur que tous les articles, lus sur la pratique, je suis dans le bateau, Encore merci et Bravo !
    (de la part d’un ancien dirigeant de la S N A, … quand tu était petit.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :