4ème à Londres !

 

Crédit Photo : Média Aviron

 

            Bonjour, voici le papier qui clôturera la saison 2011/2012. Je tiens à tous vous remercier pour votre soutien. Cette Finale aura connu quelques rebondissements. Les évènements rendent l’analyse à chaud difficile. Le résultat brut n’est pas satisfaisant et nous espérions mieux suite à nos prestations en Coupes du Monde. Voici néanmoins mon premier bilan. Malgré l’incident de nos amis anglais sur le premier départ tout le monde a eu sa chance. Les Néozélandais et les Danois ont eux aussi été surpris et déstabilisés. Nous avons été battus à la régulière par ces deux embarcations. Malheureusement pour nous le remake de la course compromit l’effet de surprise recherché et créé en réalisant un premier départ canon. Dès que le voyant s’est allumé pour la seconde fois nous n’avions plus la possibilité de surprendre. Les quatre bateaux prétendant au titre olympique partirent de concert. Les attaques se multiplièrent. Je restai bien concentré sur mon geste et sur la trajectoire du bateau. Le vent soufflait fort et rabattait constamment l’embarcation sur les bouées bâbords. Je n’avais personne en visuel mais Stany m’informait régulièrement de notre position et progression dans la course. Au passage à la mi-parcours nous accusions un certain retard sur le bateau anglo-saxon, leader à ce moment. Tout était encore possible. Au signal nous relançâmes la machine. Chaque coup de pelle était donné avec conviction et détermination. Mais nos efforts ne payèrent pas suffisamment. Chaque attaque placée était contrecarrée par la concurrence. Impossible de refaire notre retard. Alors que nous rentrions dans les 500 derniers mètres de course la victoire nous échappait. Les anglais étaient maintenant trop loin. Mais le bateau kiwi et danois pouvaient encore trébucher. Il se pouvait qu’ils payent leurs précédents efforts. A l’image de la Coupe du Monde de Munich nos qualités de sprinteurs nous laissaient encore une chance dans la course à la médaille. Ce fut sans retenue que nous jetâmes nos dernières forces dans la bataille. Mais la fin de parcours ne fut pas proportionnelle aux efforts escomptés. Les All-blacks résistèrent avec brillo à nos ultimes tentatives. Les danois, quand à eux, coiffaient le Titre aux anglais sur le fil. Le résultat arriva peu de temps après, une fois la ligne d’arrivée franchie. Triste sort !

            En 2007 lors des championnats du monde juniors j’avais également terminé au pied du podium. La déception avait été immense. Depuis cette date je n’ai cessé de donner le maximum pour ne rien regretter. Nous ne connaissons jamais assez nos limites mais nous sommes toujours en mesure de dire si nous les avons franchies. A cet instant vous sentez la rupture. Le moment où vous rentrez dans un état second, que la sensation d’implosion vous envahit et que vous êtes dans l’incapacité totale de vous mouvoir. Ce fut le cas hier ! En arrivant au ponton de débarquement j’étais dans l’incapacité de marcher. Allongé sur le ponton, j’attendais que le temps face son œuvre et que mon organisme reprenne ses émotions. Alors que je gisais au sol un arbitre de la commission anti-dopage me sélectionnait pour un contrôle urinaire. Il ne fallu pas moins de 2h30 et 3,5 litres d’eau pour terminer cette expédition.

            J’ai eu l’occasion de lire certains articles ou commentaires au sujet de notre course et des choix fait par l’arbitre. Voici ma position : j’aime à croire que l’arbitre est impartial et neutre. J’aurais certainement agi comme les anglais. Je n’ai jamais souhaité leur disqualification. Le plaisir de vaincre ses adversaires sur terrain équitable doit rester le seul but de l’athlète. La satisfaction n’arrive qu’à ce moment là : l’égalité des chances, autrement appelé Fair-play par nos amis anglais. En d’autres termes, je ne regrette absolument rien. Ce fut une aventure exceptionnelle et jamais je n’oublierai la confiance que vous m’avez accordée. Il faut maintenant rebondir et pour ça j’ai déjà des projets plein la tête. Je continuerai de poster et partager mes expériences via le blog. Car je suis convaincu que les expériences, bonnes ou mauvaises, si elles ne sont pas transmises, alors elles sont perdues.

            Bien à vous !

 

Publicités

18 Responses to 4ème à Londres !

  1. natderueil dit :

    Bravo à vous 2 ! Tu fais preuve d’une grande sagesse, plus que nous tous qui avons manifesté notre déception sur les réseaux sociaux ! A très bientôt pour d’autres aventures ! Mantes fin septembre ?

  2. blanchin dit :

    bravo pour ce remarquable parcours !!!!toutes mes felicitatiorns pour cette endurance,cegout del’effort,cettevolonté de gagner,ce sens du fairplay et merci aussi de nous f aire partager ces moments de façon aussi précise dans une redaction exemplaire(bon coup de rame et de plume!!!!!!!!!!!!!!!)encore merci et bravo
    Nicole B(collegue de travail de yves)

  3. Edith dit :

    Bravo Jérémie pour ce texte émouvant, bravo pour cette course et pour ces JO. Etre en finale à Londres est déjà une victoire en soit !
    Il y a 6 ans, sur les bancs de l’école, je ne me doutais même pas que tu allais un jour participer aux Jo (probablement du fait de ton humilité constante). C’est chose faite et c’est extraordinaire ! Aujourd’hui tu n’as pas de limite et tu es allé au bout de toi même comme tu le dis dans ce texte. J’espère pouvoir te féliciter de vive voix très bientôt autour d’un verre de champagne ! Edith

  4. Jean-Luc DESOLE dit :

    Jérémie, tu es un très grand champion et ta position par rapport aux évènements qui ont émaillé ta finale le prouve encore. Comme beaucoup de tes supporters, je ne peux m’empêcher de penser que le contexte n’a pas été équitable pour vous. En tous cas, vous n’avez rien à regretter car vous avez tout donné. A très bientôt en Avignon pour la suite que tu donneras à tes aventures professionnelles et sportives. Amitiés, JL

  5. laurent Pianalto dit :

    Nous avons vibrer mon frère, ma famille et moi sur toutes les courses de ces olylmpiades! Votre parcours atypique et semé de rebondissements m’inspire un grand respect et promet un futur prolifique! Tu incarnes les valeurs de respect et d’humilité qui manquent souvent au haut niveau français….Merci pour l’Aviron.

  6. Jem Pharma dit :

    Il vaut mieux ne pas avoir de médaille, que d’en avoir une et passer aux yeux de la planète entière pour un tricheur ! Dorénavant, quand les Anglais du double PL diront qu’ils sont médaillés d’argent, ce sera du vent ! Mis à part dans leur pays, tout le monde saura ce que vaut cette médaille, rien !!!!!

    Dans 4 ans, les choses seront différentes ! Ces Anglais sont finit !!!

  7. schubnel dit :

    Je vous ai suivi pas à pas et je n’ai qu’une chose à dire c’est que vous êtes un immense athlète au sens noble du terme. Gardez cet esprit à jamais et vous serez à jamais un modèle pour nos rameurs « LE » modèle !!!
    Merci pour cette grande leçon d’humilité, de sportivité.
    Merci de nous avoir fait partager ce moment fabuleux du début jusqu’à la fin.
    Bien à vous
    M. Schubnel
    Cercle Nautique de Meaux Aviron

  8. Eric & Brigitte dit :

    Difficile de faire un commentaire à chaud suite à ton article qui nous impressionne. Ta sagesse est remarquable!
    Bises.
    B&E

  9. Marie-Astrid Legendre dit :

    Quel bel état d’ésprit! vous êtes tous les deux des vrais champions,
    Oui sur le coup on était déçu, mais après quelques heures, l’émotion s’aténuant , on est très heureux d’avoir partagé cette formidable aventure….
    Nous étions sur la route de nos vacances, et nous nous sommes arrétés dans un resto-route près de Baune, tous les gens qui déjeunaient, ont regardé cette épreuve avec beaucoup de passion, et j’entends certaines familles suggérant à leurs enfants la beauté de ce sport…..
    J’espère que beaucoup de jeunes vous ont regardés et pensent essayer quelques coup de pelles!!!
    Jérémie tu ne nous a pas décu, repose toi bien en famille , et à très bientôt pour de nouvelles émotions.
    Bon été…………………..

  10. Commentaire très réaliste. La victoire revient toujours au plus fort. Cependant un deuxième podium en aviron pour les français aurait été plus qu’apprécié. Je reste persuadé qu’on vous retrouvera dans 4 ans avec une toute autre expérience avec cette fois si la tête haute sur le ponton !!!! Encore bravo car une quatrième place au JO ça n’est pas rien, courage, persévérence et détermination.
    Bruno PEUDEVIN (ancien rameur)

  11. Jérémie Bravo pour ce que tu as fait avec ton coéquipier.
    Chapeau pour to fair play,et pour ton analyse de toutes tes courses.
    C’est comme cela que l’on progresse,et suis persadé qu’un jour tu auras le Graal.
    Pierrot MADDALONI

  12. Bravo, Jérémy, pour ce que tu es, un homme de valeur, qui choisit de transmettre le meilleur !
    Ton analyse de votre course est pertinente et devrait être inscrite en lettres d’or dans toutes les écoles d’aviron.
    Que ton équipier soit associé à cet hommage adressé au champion que nous connaissons le mieux n’est que justice; Je peux te dire qu’avec VINCENT nous avons « refait » le monde de vos anciennes compétitions partagées. Pour lui comme pour toi est venu le temps des engagement déterminés dans la vie …
    Le courage ne vous manquera pas : faire équipe sera toujours le mot d’ordre..
    Bien cordialement et à bientôt !

  13. Cleo Viret dit :

    Bravo à tous les deux , chapeau bas pour ton fair play, je ne sais pas si tout le monde en est capable…En tout cas, tout mes voeux pour la suite!

  14. Pitras dit :

    Comme tout le monde l’a déjà exprimé, on ressent une grande maturité et sagesse dans ton message. C’est important comme tu dis de prendre soin de ses émotions et surtout à chaud, car ils peuvent être extrêmement nocifs pour la santé mentale et peuvent apporter de la confusion et des regrets.
    On retient de toi une personne bien équilibrée et bien dans ses pompes, on te félicite pour vos parcours avec Stany Delayre, c’était tout simplement beau avec de belles bagarres bien menées.
    La vie continue, et elle est infiniment riche, tant mieux que tu ais la tête remplie de projets, c’est normal, en espérant qu’ils finiront par aboutir.
    Et félicitation pour l’obtention de ton diplôme, la France a de la chance d’avoir un Kinésithérapeute comme toi !
    Amitiés

    Seb

  15. franck Dauchy dit :

    Bravo et encore merci, tu confirmes tout le bien que nous pensions de toi en tant que sportif et en tant qu’homme.
    franck dauchy : SNA

  16. Et bonnes suites dans ta vie !…

  17. salut, faites-leur le coup des ukrainienness en 4x : la pêche et la fraicheur pour l’année olympique. l’année dernière, on ne les connaissait pas, et cette année elles ont donné une belle leçon d’aviron aux grosses écuries.petit rappel: la marseillaise, c’est l’hymne de la France, pas d’adidas. et encore félicitations!

  18. Les Savoyards dit :

    Ta jeunesse te permet de regarder devant et c’est là l’essentiel car on ne récrit pas l’histoire. Alors à très bientôt pour de nouvelles belles aventures et encore merci pour ce que vous avez fait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :