Jamais deux sans trois !

Crédit Photo : FFSA

            Euréka ! Nous réussissons la passe de trois. C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons quitté la Suisse hier. L’entame de la compétition fut bonne mais le dénouement encore plus apprécié. Un résultat dont on rêvait. Le coté mythique du bassin et l’ambiance particulière autour de ce grand rendez-vous auront fait de cette victoire un moment inoubliable.

            C’est avec beaucoup de calme et de relâchement que nous avons abordé cette dernière course. Tout au long du week-end nous avons su canaliser notre stress : le transformer en énergie positive, le mettre au service de la performance. C’est un des enseignements que je tirerai de cette Coupe du Monde. Beaucoup de sérénité et de confiance au sein de notre trinôme (avec l’entraineur), une énorme force selon moi. Après notre victoire en demi-finale nous étions des prétendants légitimes à la médaille d’or. Mais la densité de notre catégorie et les statistiques montrent bien que le simple statut de favori ne suffit pas pour remporter une course. Bref, l’enjeu était de taille et rien n’était gagné d’avance ! Ce fut la stratégie de course qui fit encore une fois la différence. Nous savions que les canadiens partiraient fort, et que les néozélandais seraient solides en fin de parcours. Il fallait donc trouver un compris ! Initialement nous devions faire abstraction du bateau canadien pendant cette finale car en voulant les suivre nous aurions fait du surrégime. Pour éviter de faire les frais de cette embarcation il fut décidé de calquer notre schéma de course sur le bateau néozélandais. Nous avions des profils de course similaires. Les consignes techniques collectives devaient servir de fil conducteur pendant la course : se sentir grand, trouver de la facilité et de la souplesse dans notre geste. En montant au départ nous étions décontractés mais déterminés.

            En arrivant dans les strating block ce fut le petit rituel habituel : j’ai tourné une dernière fois la tête à droite puis à gauche pour observer mes adversaires. Puis le départ fut donné ! Les canadiens partirent fort tandis que les néozélandais restaient collés dans les strats. Pour notre part nous étions intercalés entre ces deux embarcations. Un départ qui nous plaçait dès les premiers coups de pelles dans de bonnes conditions. Et là, ce fut le début d’une longue attente. Pendant la quasi-totalité de la course ne j’ai pas tournée la tête, trop concentré sur ma technique. Mon champ de vision ne me permettait pas d’apprécier notre position. Je me fiais qu’aux consignes de Stany. C’est lui qui annonçait les relances ! J’apercevais du coin de l’œil le bateau néozélandais. Ce ne pouvait être qu’un bon signe. Alors que nous entrions dans les derniers 500m de course il fallait attaquer ; placer une ultime attaque pour contrecarrer les plans de nos adversaires. La fréquence monta, encore et encore. Les bouées rouges ne tardèrent pas à arriver. Le sprint final était lancé. Ce fut le coup de grâce.  La machine était lancée, rien ne pouvait plus nous arrêter. Le reste de la flotte tenta de revenir mais le brouhaha des spectateurs et l’appel de la victoire nous rendaient encore plus fort. La cadence continua de monter jusqu’à la ligne d’arrivée. Nous franchissons la ligne et explosons de joie ! Une victoire qui nous plaça directement en orbite. Grâce à nos qualités de  « puncheur » et de « fondeur » nous étions de vrais caméléons, capable d’adapter notre schéma de course à nos adversaires. D’être toujours de la partie et d’être imprévisible. Autant d’atouts qui auront déstabilisés la concurrence sur ce week-end féérique.

            Je suis rentré à Lyon hier soir. J’y resterai les dix prochains jours. Maintenant que la pression est redescendue le retour à l’entrainement va s’imposer. Au programme des kilomètres et des séances de musculation. Refaire un cycle d’endurance pour préparer au mieux la coupe du monde de Munich (15au 17 Juin). Je monte demain sur Paris pour faire quelques images avec France TV. Je ne connais pas encore le thème exact de l’émission ni le jour et l’heure de diffusion. Je vous tiendrai au courant dès que j’en saurai d’avantage.

            Voici le lien pour visionner notre Finale !

            Cordialement

Publicités

7 Responses to Jamais deux sans trois !

  1. Steph Merle dit :

    Bravo !!!
    C’était magnifique à regarder.
    Stéphanie

  2. Costes Christine dit :

    Bonjour, et BRAVO a vous deux.
    Prix d excellence depuis vos debuts…plaisir de vous regarder ramer , plaisir de vous lire , de suivre votre ‘double’ parcours etude et sport de haut niveau .
    Vous meritez tout ce qui vous arrive ,vous etes reste le meme , souriant et disponible.
    Bon ‘repos’ . Tenez bon ,…encore quelques dures semaines . Restez Vous . FELICITATIONS .
    Et Merci pour cette superbe course a tous les deux.
    Cc.

  3. Vallois dit :

    https://www.dropbox.com/sh/58yvt2ab2musght/Q7sBGJAd62
    un lien vers les photos que j’ai prises dimanche à Luzern.
    Superbe course.
    Jean-François Vallois

  4. Pianalto dit :

    Quelle maitrise…bravo et tenez ferme ce cap car il est prometteur!!!
    Merci pour ces moments forts!

    Bonne poursuite!

  5. Vincent dit :

    Wow… Magique !
    J’ai eu les frissons même en lisant le récit de la course.
    Super Bravo !

    Bon… maintenant, je pense qu’il va falloir mettre les bouchées doubles à l’entrainement car j’ai l’impression que vous en avez énervé quelques un. Ils n’auront qu’une envie: vous le faire payer pour les prochaines courses… C’est mal vous connaitre.

    Vous avez du potentiel, c’est confirmé.
    Tout reste à faire…

    Good luck !

    Vincent, jadis entraineur d’un p’tit minime qui en voulait… 🙂

  6. Matthieu dit :

    Félicitations Jérémie & Stany! Quelle belle course! 🙂 Bonne continuation.

  7. JemNAC dit :

    Superbe vidéo !!! superbe course surtout !!! quelle maitrise du coup d’aviron !!
    Stany chercher l’arrivée à la fin.. il fait la girouette !!!!

    Bravo à vous deux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :