Repos dominical !

           Bonjour, quel beau soleil pour un repos dominical bien mérité. Jusqu’à présent la forme restait suffisante pour suivre le programme à la lettre. Mais je crains que la tendance ne s’inverse dès demain et que nous soyons obligés de réguler les intensités sur les deux prochains cycles. Depuis le test ergo nous avons eu la visite de l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD). Tous les présélectionnés Olympique font partis de leur groupe cible. Par conséquent nous sommes obligés de les renseigner sur notre emploi du temps un trimestre à l’avance. C’est via un compte Internet que nous remplissons toutes ces données. Nous devons leur transmettre une adresse et une plage horaire (d’une heure sur la journée) pendant laquelle ils peuvent nous localiser et nous contrôler de manière inopinée. Leur système de localisation est très lourd et très contraignant pour l’athlète ; mais si c’est le seul moyen de prouver au grand public que nous militons également pour un sport propre alors le jeu en vaut la chandelle. Deux personnes étaient donc missionnées par l’AFLD pour désigner et contrôler plusieurs d’entre nous. J’ai eu le « privilège » de faire partie des nominés. C’est déjà le deuxième en moins d’un mois (car j’avais été contrôlé une première fois à Prémanon mi-janvier). Il n’y a eu qu’ « un » contrôle urinaire.

            Depuis le début du stage nous partageons la base nautique et le lac avec le club de Lucerne. Le Pôle Espoir Cote d’Azur était également là ce week-end.

            J’ai terminé le premier cycle d’entrainement jeudi en double avec Maxime. De bonnes choses ont été faites techniquement. J’ai fini la semaine avec Frédéric. Là encore j’ai rapidement retrouvé de bonnes sensations. Nous utilisons un nouveau bateau. C’est un Filippi avec les portants en aile inversées. La forme de la coque est identique au bateau utilisé à Bled. Seule différence avec l’ancien bateau : les portants ne sont pas en aluminium mais en carbone. Comparativement, mes sensations sont identiques dans les deux bateaux. Frédéric quant à lui se trouve moins bien installé dans le nouveau. Je devrais encore ramer avec lui (Frédéric) demain. Une fois par cycle nous faisons une séance B2 en confrontation avec le double poids lourd composé de Cédric Berrest et Julien Bahain. L’objectif étant de créer de l’émulation et une concurrence positive. Mais nos deux compères ont eu raison de nous ce matin, dommage !

            Bon dimanche !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :