C’est reparti pour un tour !

            Bonjour, la semaine dernière aura été reposante. Elle m’aura aussi permis de renouer avec le skiff. J’ai repris du « service » le jeudi avec quelques difficultés. Mais les repères et les bonnes sensations n’ont pas tardé à refaire surface dès ma troisième sortie. La vitesse de coque, elle, est encore un peu loin de ce que j’affichais avant les vacances mais rien d’alarmant non plus. J’ai aussi eu l’occasion de ramer en double à plusieurs reprises avec Frédéric Dufour et Maxime Goisset. Depuis mon retour sur Lyon le soleil n’a pas encore fait son apparition, mais les conditions d’entrainement sont par contre excellentes. Le bassin n’affiche pas une ride depuis dix jours, le top ! Les températures se sont elles aussi radoucies. L’air est un peu humide, mais bon, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre !

            La semaine dernière, le programme prévoyait un test d’endurance en musculation. Le test se fait uniquement pour deux mouvements : les squats et les tirades rowing. Il s’agit de tenir une cadence minimum de 30 répétitions par minute pendant sept minutes. Ce test est censé « valider » notre progression d’une saison à l’autre. Bien que leur intérêt est discutable, selon moi ; ils font néanmoins partis du chemin de sélection, les textes sont clairs. Avec ma fracture de cote fraichement soignée je n’ai fait que les squats (car les contraintes pour la cage thoracique sont trop importantes sur les tirades rowing). C’est ainsi que je termine les sept minutes en squat : en comptabilisant 223 répétitions avec une charge de 50kg. L’amplitude à respecter est définie au préalable : un fil sert de repère (il doit se situer à 10cm en dessous de la rotule), le contact entre les fesses et le fil est obligatoire et permet de valider la bonne réalisation du mouvement dans l’amplitude. Je craignais de grosses courbatures mais je m’en suis finalement sorti avec les honneurs.

            Pour terminer cette semaine je me suis déplacé à Saint Etienne pour participer au Gala de l’Ecole des Mines. David Vendetta était le disc jockey de la soirée. Même si j’apprécie certaines de ses productions, sa prestation n’était pas exceptionnel. Bref, je ne regrette pas pour autant de m’être déplacé.

            Nous repartons ce soir en stage sur Aiguebelette. Nous sommes quatre convoqués : Maxime Goisset, Alexandre Pilat, Stany Delayre et ma pomme. Ce petit regroupement de quatre jours permettra d’engranger des kilomètres en double et de clôturer une première semaine assez intense.

            Bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :